En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 5 heures 10 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 6 heures 45 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 9 heures 55 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 14 heures 11 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 23 heures 36 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 51 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 5 heures 56 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 8 heures 12 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 11 heures 38 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 14 heures 37 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 9 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 5 heures
Atlanti-culture

Le coup de coeur de la semaine : Livre : "Croquis de mémoire" quelle plume !

Publié le 28 mars 2019
Jean Cau est passé de mode. Et pourtant, quel polémiste, au niveau ou pas loin d'un Bernanos. Quelles que soient vos idées politiques, lisez la réédition de ses "Croquis de mémoire", et vous allez comprendre.
Isabelle De Laroque Latour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle De Larocque Latour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle De Laroque Latour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Cau est passé de mode. Et pourtant, quel polémiste, au niveau ou pas loin d'un Bernanos. Quelles que soient vos idées politiques, lisez la réédition de ses "Croquis de mémoire", et vous allez comprendre.

LIVRE

Croquis de mémoire

de Jean Cau

 332 pages

8,70 euros

Ed. de La Table Ronde - La Petite Vermillon

RECOMMANDATION : EN PRIORITE

THÈME

La Petite Vermillon vient d’avoir l’heureuse idée de rééditer ces « Croquis de mémoire » parus en 1985. Comme  Jean Cau a interviewé ou rencontré la plupart des personnalités qui ont compté dans  la seconde moitié du XXe siècle, il  nous livre,  dans une langue étincelante,  au hasard de ses souvenirs et sans chronologie, des portraits percutants, cruels et désinvoltes, de politiques, écrivains, cinéastes, artistes, couturiers, philosophes et… toreros (la tauromachie, une passion dont il parle si bien). 

En filigrane, il s’explique sur l’évolution intellectuelle qui a mené le secrétaire de Jean-Paul Sartre à se rapprocher d’une « nouvelle droite » européenne et athée qui répond à ses aspirations profondes : « malgré les passerelles franchies, mon chemin intérieur fut d’un tracé fidèle » (p. 91).

POINTS FORTS

- Jean Cau,  que rien ni personne n’intimide,  est d’abord habité par une insatiable curiosité des autres, servie par un sens aigu du détail qui tue.

Il pointe les caractéristiques physiques (la tignasse rousse de Giacometti, l’énorme front bulbeux, les mains dessinées par Dürer et le râtelier mal arrimé de Malraux…), avant de  camper ses  personnages en quelques notes : Queneau « bon gros phoque » au rire tonitruant, Cocteau « bel oiseau sec au long bec »,  Orson Wells  « mammouth parmi le maigre troupeau des humains », et se délecte d’anecdotes  rapportées à grands coups d’aphorismes vachards.

- Il raconte Gaston Gallimard qui  raconte Proust, « gentil, rieur, lucide », et Marie Bell dans sa loge inondée de roses « qu’elle s’envoie à elle-même » qui raconte Claudel « gigantesque, chaleureux, radin ».

- Il raconte Aragon « vieilli dans la soumission au parti et à Elsa (même tyran) » et Montherlant qu’il s’excuse d’avoir compris trop tard.

-  S’il réserve ses flèches les plus acérées aux êtres qu’il estime surfaits et moque au passage « l’avarice surréaliste » (ce brave Tristan Tzara  champion de la pingrerie, d’Homère jusqu’à nos jours),  il a l’élégance de ne livrer de Sartre que l’image d’un « boxeur intellectuel prodigieux », à  la folle générosité. Leurs parcours ont divergé,  l’affection et le respect sont restés. : « Je ne lui dois rien mais je lui dois tout »

- Tout cela, écrit dans une langue éblouissante dont il parle comme d’une maitresse: « ma belle, ma garce, ma douce, ma cruelle, ma perverse, ma folle et ma très-sage (…) je sais qu’elle a couché avec d’autres. Aucune jalousie puisque je m’enchante, au contraire à lire le récit de leurs noces »

 

 

POINTS FAIBLES

Impossible d’évaluer le nombre de situations et de personnages marquants qu’évoque ce livre qui devrait ravir ceux qui ont connu cette époque. En revanche, la jeune génération risque fort de ne pas s’intéresser à des gens qu’elle ne connaît que par ouï-dire (et encore !)

EN DEUX MOTS

Ce sera: cruel et tendre

Jean Cau ne se transcrit pas, pour donner envie de le lire, on ne peut que le citer.

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux:

p.  19

"Comme le regard que j’avais sans cesse porté sur l’intelligentsia n’avait jamais cessé d’être froid (mes origines m’avait aidé à lui conserver son tranchant) je ne doutais pas de mes capacités à claquer les portes de cette église pour aller faire mon salut ou me damner ailleurs. J’avais, de ce côté-là, grande confiance en moi et m’en administrai, plus tard, les preuves."

p. 109

"Notre époque sans orgueil ne produit que des vanités et notre aujourd’hui sans pudeur ne voit naître que des « œuvres » qui seront décédées demain."

L’AUTEUR

Né  à Bram, dans l’Aude, d'un père ouvrier agricole et d'une mère femme de ménage, Jean Cau, mort  en 1993 à Paris, est un polémiste français, écrivain et journaliste .

Secrétaire de Jean-Paul Sartre de 1946 à 1957, il écrit dans Les Temps modernes ; il est ensuite journaliste à L'Express et France Observateur, puis éditorialiste au Figaro littéraire et à Paris Match. Il est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages, romans, essais, pamphlets et pièces de théâtre ainsi que de plusieurs scénarios de film.

Il reçoit, en 1961, le prix Goncourt pour son roman La Pitié de Dieu (qui n’est pas sans évoquer le « Huis clos » de Sartre)

Son livre posthume, Le Candidat, dans lequel il décrit avec ironie sa vaine tentative pour se faire élire à l'Académie française en 1989 est préfacé par son ami Alain Delon qui le décrit ainsi :

«Toute sa vie, ce gaulliste fidèle a été un résistant. Résistance à la gauche sartrienne dont il provenait ! Résistant à la connerie des hommes qui l'étouffait ! Résistant à l'Argent roi qu'il vomissait ! Résistant à l'impérialisme américain qu'il fustigeait ! Résistant à la Mitterrandie qu'il exécrait ! Résistant à la droite gestionnaire qu'il abhorrait ! Résistant à la décadence que le monde moderne engendrait ! »

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires