En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlanti-Culture
THÉÂTRE : GARDEN PARTY, une farce-satyre féroce, bouffonne et dérangeante d'un certain milieu social
Publié le 22 mars 2019
Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE
GARDEN PARTY
par LA COMPAGNIE N°8
Mise en scène: Alexandre Pavlata

INFORMATIONS
THEATRE ANTOINE
14, bd de Strasbourg
75010 Paris
Réservations: 0242087771/www.theatre-antoine.com
Jusqu’au 13 avril, du mercredi au samedi.

RECOMMANDATION : EXCELLENT 

THEME 
« Vous êtres cordialement invités à une soirée où vont s’épanouir : la folie, l’absurdité et la bêtise. Un spectacle hybride, une suite de tableaux, où se toisent les MontyPyton, Tarantino et Nadine de Rothschild ». Si le thème est d’actualité avec un discours social et politique détourné jusqu’à l’absurde, espoir et rêve ne sont pas interdits  pour autant.

POINTS FORTS
. Le spectateur, témoin ou voyeur d’un cocktail très mondain,  est emporté, malmené, surpris, ému, choqué. Il navigue entre Fellini et Molière et assiste à une comédie ou plutôt à une satyre cruelle et bouffonne à l’extrême d’une classe sociale à part et de ses travers qui pourrait être l’aristocratie ou la haute bourgeoisie. Un miroir loufoque et caustique de cette caste qui vit -selon les auteurs...-enfermée sur elle même.

. La mise en scène d’Alexandre Pavlata accentue à plaisir les outrances de ce monde à part. Une suite de tableaux où les comédiens s’en donnent à coeur joie, avec un talent insolent,  sans limite, jusqu’à l’outrance. Tout semble permis : sexe, scatologie, sadisme, cruauté. meurtre… C’est ubuesque ! Mais la beauté,  la poésie et la sensualité ne sont pas absentes de ce théâtre.

.  Musique et danse intensifient l’atmosphère étrange de cette farce qui passe du raffiné au cirque jusqu'à la débauche et l’insoutenable.  C’est  un grand écart  musical entre Verdi, Wagner, la musique du Titanic et la chansonnette.

. Des effets insolites et surprenants où l’envers du décor est montré à souhait quand des machines infernales propulsent dans les airs les comédiens qui chantent des romances ou des airs d’Opéra. Insolite, dérangeant, magnifique par moment. 

. Des comédiens à multiples facettes. Bravo les artistes, presque tous passés par le Conservatoire de Paris ! Du mime à l’acrobatie ils font preuve d’une gestuelle incroyable, du corps comme du visage. Un jeu contrôlé, accentué, maîtrisé, qui va de la grimace à l’émotion, de l’amusement à la férocité. Une palette infinie au service de l’absurde, d’un univers fellinien donc provoquant.  

POINTS FAIBLES 
Arrive-t-on à tout comprendre de ce délire ?

EN DEUX MOTS 
 Caricature de caricature, ce spectacle est une farce féroce et grotesque qui tient, à la fois,  et de manière homogène, du théâtre, du cirque, de l’opéra et de la danse ».

UN  EXTRAIT
Moins que des phrases, ce sont surtout des mots qui  fusent : Sexe… Danse…Champagne…

L'AUTEUR
Il s'agit d'une oeuvre collective de la Compagnie N°8, née en 2008,. Une compagnie qui crée des spectacles dans les endroits les plus divers, un peu à la manière les tréteaux italiens. Ce sont es artistes qui vont  au devant du public pour mieux le provoquer, le faire réagir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires