En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 17 min 43 sec
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 1 heure 3 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 1 heure 59 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 6 heures 44 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 19 heures 27 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 21 heures 39 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 19 min 5 sec
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 1 heure 31 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 5 heures 44 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 6 heures 57 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 38 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 22 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 23 heures 53 min
Atlanti-Culture

Spectacle : Louise Weber dite LA GOULUE, un très bel hommage à une sacrée bonne femme !

Publié le 22 mars 2019
Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

SPECTACLE
Louise Weber dite LA GOULUE
Un spectacle musical avec DELPHINE GRANDSART
et Matthieu MICHARD à l’accordéon
texte de Delphine Gusteau

INFORMATIONS


THEATRE ESSAÏON
6, rue Pierre au Lard
75004 Paris 
www.essaion-theatre.com
Jusqu’au 25 Juin : jusqu’au 30 Mars les vendredis et samedis à 21h30; et du 15 avril au 25 Juin  les lundis et mardis à 21h30 


RECOMMANDATION : EXCELLENT


THEME 

Louise Weber, surnommée la Goulue car « elle avait coutume de sécher les fonds de verre dans les cabarets», est née, à Paris, dans les faubourgs en 1865, sous la IIIème République dont la bourgeoisie bien pensante s’encanaille.  Engagée  dans le grand quadrille au Moulin Rouge par Charles Zidler, elle deviendra la coqueluche de Paris, la reine du French-Cancan avec ses frous frous et son franc parler. Elle fut le modèle et l’amie de Toulouse Lautrec. Féministe avant l’heure elle revendiquait sa liberté sur tous les plans, insoumise et affranchie de toute morale, elle n’avait que faire de l’argent, vivant de ses passions, la danse, les fauves, les hommes…..Partie de rien,  blanchisseuse, star du Moulin Rouge, dompteuse de fauves,  celle qui aura côtoyé Victor Hugo, posé pour Renoir et fut la muse et l’amie de Toulouse Lautrec,  terminera dans la misère, avec ses souvenirs et sans regret.


POINTS FORTS

. Une interprète, Delphine Grandsart,  plus vraie que nature et qui habite son personnage. Elle est la Goulue, avec sa gouaille, son côté fantasque, sa spontanéité provocante, son sex-appeal débridé, sa liberté affichée et ses failles.

.  Elle est étonnante de vérité par sa gestuelle. Une grande professionnelle qui assure aussi bien la danse que le chant et tout le registre des émotions  : vieillesse assumée,  maturité provocante,  gloire, amours, amitiés,  jeunesse libérée, enfance meurtrie. 

.  Dans un registre plus intimiste on assiste a un émouvant, monologue avec Toulouse Lautrec, où elle se souvient …

. La salle voutée de L’Essaïon se prête fort bien à cette atmosphère. On est proche, très proche et la Goulue en joue avec bonne humeur et malice. 

. La mise en scène nous emmène de tableau en tableau,  en remontant dans le temps.  L’éclairage met en valeur chaque pièce minimale du décor :  la coiffeuse,  le paravent rouge… L’ambiance est campée. Une atmosphère de coulisses de cabaret. On est dans cette IIIème République, où la bourgeoisie et les têtes couronnées  se divertissent dans les bordels, les cabarets, au Moulin Rouge….

. La musique, interprétée ou crée et même improvisée avec talent  par  l’accordéoniste, Matthieu Richard,  sert de contrepoint,  adoucit et fait corps avec le texte. Certains  intermèdes musicaux connus  sont facilement repris en choeur.  Un jeu sobre, juste, parfait qui rééquilibre et accompagne poétiquement le genre outré et volontiers canaille de la Goulue.


. Le dernier tableau sur l’enfance est rempli d’une émotion palpable. Le texte  éclaire le parcours insensé de cet enfant « aux jambes qui bougeaient toutes seules », abandonnée par sa mère et bientôt orpheline de père, et qui aura connu la gloire des planches de cabarets, les peintres de Montmartre, les hommes puissants, l’amour violent. Une vie sans compromis, partie de rien et qui finit dans la misère avec sa vie en bandoulière, ceci, encore une fois,sans regret. 

POINTS FAIBLES 

Un texte riche, engagé campant cette personnalité hors du commun, une écriture qui se veut par moment provocatrice  et outrancière, à la limite de la vulgarité, mais qui effleure seulement ce parcours féministe avant l’heure.  On aurait aimé plus de profondeur.
 
. Une mise en scène rétro-chronologique, qui peut surprendre au début.
-Un premier tableau dur, réaliste jusqu’à la caricature.

EN DEUX MOTS 

Une Goulue entrainante, d’une sensualité assumée et libérée. 
Une remarquable comédienne soutenue par un excellent musicien pudique et retenu. 


UN EXTRAIT

«  La Goulue n’est pas belle , elle est pire que ça « 


L’AUTEUR 

Delphine Gusteau est auteure et metteuse en scène, parolière et scénariste. Elle a longtemps collaboré avec François Rollin au Théâtre du Rond Point.  Elle a publié un recueil de textes poétiques, des sketchs pour enfants. C'est une femme engagée et talentueuse, 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires