En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

04.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

07.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 29 min 16 sec
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 2 heures 30 min
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 7 heures 21 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 19 heures 11 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 23 heures 14 min
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 1 jour 31 min
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Antifascisme de pacotille

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 1 heure 3 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 18 heures 21 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 20 heures 12 min
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 23 heures 55 min
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 1 jour 50 min
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
À la recherche du tube de l'été

Foxylight, avec son dernier titre "Past Vision", ouvre la voie au rock néo-psychédélique français. Et c'est très réussi

il y a 1 jour 4 heures
© NIKLAS HALLE'N / AFP
© NIKLAS HALLE'N / AFP
Répit

Pourquoi le choix de Nathalie Loiseau comme tête de liste LREM aux Européennes pourrait bien donner de l’oxygène aux Républicains

Publié le 17 mars 2019
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Paul-François Paoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

Atlantico : Invitée sur le plateau de "L'Emission politique" face à Marine Le Pen, la ministre des affaires européennes Nathalie Loiseau a déclaré sa candidature aux élections européennes en temps que tête de liste LREM. En accusant Marine Le Pen de représenter les héritiers et l'ultralibéralisme ne risque-t-elle pas de détourner un certain nombre d'électeurs, notamment ceux de droite, de LREM ? 

Edouard Husson : La mise en scène de Madame Loiseau était assez ratée. Non seulement pas grand monde n’a cru à sa candidature spontanée mais il est possible de tirer un enseignement majeur de l’argument qu’elle a utilisé. Elle a révélé que le gouvernement n’a plus d’autre programme que de faire barrage au Rassemblement National et à d’autres mouvements de droite.

Prendre prétexte des positions de Madame Le Pen pour légitimer une candidature à la tête de liste ne peut pas signifier autre chose que le manque total d’inspiration et d’élan, par ailleurs. Et il est bien vrai que le gouvernement est dans l’impasse. Les propositions du président de la République pour la réforme de la zone euro et l’approfondissement de l’UE ne sont soutenues par personne; le traité d’Aix-La-Chapelle n’est absolument pas pris au sérieux dans la classe politique allemande. Juste avant le débat, Madame Loiseau avait dû expliquer, contre Madame Kramp-Karrenbauer, probable future chancelière, que la France ne partagerait pas son siège au Conseil de sécurité. 

Ajoutons que Madame Loiseau a découvert que la politique est un métier. On ne s’improvise pas débattrice. On ne forge pas des « éléments de langage » à la va-vite. Il y avait de quoi être perplexe de l’entendre accuser Madame Le Pen d’être « ultra-libérale » alors que cette dernière a justement été incapable de trouver un compromis avec la droite entrepreneuriale pour rassembler lors du deuxième tour de l’élection présidentielle. Quant à traiter Madame Le Pen d’héritière sous prétexte qu’elle est la fille de Jean-Marie Le Pen, c’est original !  

Paul-François Paoli : Je ne crois pas que ce propos soit très crédible ni très intelligent. Que Marine Le Pen ne fasse pas parti des défavorisés de la vie chacun le sait mais là n’est pas vraiment la question. Reproche-t-on à Jack Lang qui porte des costumes coûtant des milliers d’euros de ne pas être crédible en homme de gauche alors qu’il et primé dans les sondages d’opinions ? Reprochait-on à Stauss-Khan de rouler carrosse alors qu’il était soi-disant socialiste ? Et Chirac que les Français soi-disant adorent : fait-il parti des pauvres ou des nantis ?

Revenons à la politique. Les électeurs du RN sont généralement issus des classes populaires et urbaines, ils éprouvent de plein fouet ce que le politicologue Laurent Bouvet a appelé l’insécurité culturelle. Si on entend par ultra-libéralisme la transformation de la société à l’aune du seul critère du marché, le parti de Marine Le Pen représente exactement l’inverse : le renforcement de l’Etat de ses prérogatives. Autrement dit propos de Mme Loiseau n’est pas seulement inefficace politiquement il est tout simplement oiseux.

Si les sondages ont relevé que Marine Le Pen était sortie gagnante de ce débat, les électeurs pourraient-ils pour autant voter RN ?

Edouard Husson : Madame Loiseau a rendu un service à Marine Le Pen. Elle lui a permis d’effacer en partie le mauvais souvenir du débat présidentiel de 2017. Mais, pour la présidente du Rassemblement Nationale, c’est une victoire par défaut. Le Ministre des Affaires Européennes était agressive, vindicative même. En fait, le vote RN dépendra moins de ce débat que d’une impression générale, selon laquelle le Rassemblement National est, actuellement, le seul parti d’opposition à droite. Les Républicains, et leur chef Laurent Wauquiez, sont tout à fait inexistants. 

Paul-François Paoli : Marine Le Pen a choisi une stratégie réaliste et rassurante pour les électeurs de la droite modérée qui ne veulent pas entendre parler de Frexit qu’ils assimilent à une aventure dangereuse. Ils sont soucieux de la sécurité et craignent une vague d’immigration en provenance de l’Algérie. Cependant Marine Le Pen reste tabou. D’une part parce qu’elle porte le nom de son père et d’autre part parce qu’elle ne jouie pas d’une grande crédibilité sur plan de l’expertise technique et économique.

Si la plupart des électeurs de droite lui donne raison sur un certain nombre de sujets sociétaux elle n’est pas « branchée » dans les milieux médiatiques. Il ne faut sous-estimer en France l’importance du snobisme et de la vanité qui est très considérable. Ce n’est pas pour des raisons morales ou éthiques que les gens ne votent pas pour elle contrairement à ce qu’ils font croire très souvent, c’est parce qu’il n’est pas socialement gratifiant de voter pour elle. A l’ère de la communication, la politique consiste aussi à séduire, or Marine Le Pen ne séduit pas si elle convient parfois. Macron et lui un séducteur c’est aussi cela sa grande force.

Avec une telle candidate LREM s'attaque en force aux mouvements populistes européens et semble même prôner une Europe divisée plus qu'une Europe de la coopération. Ainsi, ne risquent-ils d'écarter un certain nombre d'électeurs ? Des électeurs qui sans franchir le pas et voter RN voteraient LR ? 

Edouard Husson : Je ne crois pas que Madame Loiseau pèse tant qu’elle puisse faire perdre beaucoup de voix à LREM pour un débat raté avec Marine Le Pen, malgré le soutien que lui apportait Matteo Renzi. Je pense plutôt que le voter LREM dépend de la capacité d’Emmanuel Macron à continuer à souder son socle électoral. Il se pourrait qu’après la phase récente, où il a repris la main, le retour précipité des vacances de ski du fait de la casse sur les Champs-Elysées et le côté apprenti-sorcier - je laisse faire l’extrême-gauche pour casser définitivement le mouvement des Gilets Jaunes - fasse perdre le terrain perdu. C’est cela qui ferait perdre ou gagner Nathalie Loiseau, qui n’a pas grande expérience politique ni une connaissance en profondeur de l’électorat. Quant à voter LR ou FN? Je pense que ce qui reste à LR, c’est justement un électorat de droite mais qui ne se résoud pas à voter FN. La tendance Juppé, elle, votera écologiste ou s’abstiendra si elle ne veut plus voter Macron. 

Paul-François Paoli : La médiocrité intellectuelle de certains proches d’ Emmanuel Macron n’est plus vraiment à démontrer. Les saillies d’Aurélien Taché sur les serres tête des femmes catholiques comparés au voile islamique sont là pour illustrer le fait que les gens d’En Marche ne sont pas en mesure de changer la politique car de toutes les façons ils n’ont pas la moindre pensée politique consistante. Ils surfent sur la vague et cherchent l’approbation des médias. La division de l’Europe n’est pas conjoncturelle, elle est fondamentale.

Les Hongrois, les Polonais, les Autrichiens ou encore les Serbes, les Croates et les Italiens ne veulent pas nous ressembler tout simplement. Ils considèrent que la France et son modèle ont fait faillite. Nous sommes devenus un contre modèle, nous qui nous prévalions de notre soi-disant exception. Ils ne veulent pas recevoir de leçon de valeurs ou de morale d’un pays qui n’est plus à même d’en donner à quiconque.

De ce fait, mettre en tête de liste une personne qui divise ne risque-t-il pas de favoriser la liste de François-Xavier Bellamy ? 

Edouard Husson : La politique française est devenue très volatile. Le président tient à bout de bras son mouvement et l’entraînera un jour dans une chute aussi spectaculaire que le succès de naguère; l’opposition parlementaire de droite est très faible, soit par manque de représentation (le RN) soit par inconsistance (LR). La France Insoumise souffre de son incapacité à assumer fièrement la nation comme un thème qui puisse aider à reconstruire la gauche. Il y aura donc un côté loterie lors des prochaines élections européennes: ce sont sans doute les Verts qui feront un score inattendu. Pour le reste, c’est quasi-impossible de prévoir. 

Paul-François Paoli : C’est très possible. Mais le problème de Fançois-Xavier Bellamy est tout simplement de parvenir à exister entre une base électorale qui est facilement assez proche des positions du RN, et des notables qui sont eux plus proches de Macron. Il a à gérer une redoutable équation et il n’est pas certain qu’il soit en mesure d’y parvenir. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Palmyre
- 18/03/2019 - 13:36
Marine
Après réflexion, et autour de moi , les Français ne confondent pas élections européennes et élections présidentielles........
Ce qui pourrait être une grosse surprise en mai.....
TPV
- 17/03/2019 - 15:30
Dans les métropoles on votera ecolo ou Loiseau
Dans les villes moyennes LR et dans les petites villes et campagnes massivement RN. Tendances generales bien sur. L'abstention bougeant des classes moyennes vers la bourgeoisie urbaine. Seul LaREM land alias Paris votera comme d'hab en masse pour l'oiselle. Les Black debloq et autrres fleaux anarchistes ayant fait le travail pour le nain Jupiter.
Ganesha
- 17/03/2019 - 14:40
Cloette
Les grandes décisions démocratiques se prennent souvent à 51-49 %.

J'ai donc l'intention de consacrer les deux mois qui viennent à écrire :

''Chaque voix compte ! Votez pour l'original plutôt qu'une pseudo-copie !''