En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Fausses informations
Les Fake News, moteur des Gilets jaunes ? Ce qu’oublie de préciser ceux qui s'alarment de leurs volumes
Publié le 15 mars 2019
Selon un rapport publié par Avaaz, le mouvement des Gilets jaunes a été l'occasion d'un large partage de "Fake News" (105 millions) sur les réseaux sociaux.
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un rapport publié par Avaaz, le mouvement des Gilets jaunes a été l'occasion d'un large partage de "Fake News" (105 millions) sur les réseaux sociaux.

Atlantico : Entre véritable cause ou simple biais de confirmation, dans quelle mesure peut-on se fier à une telle étude, à quel point les "Fake News" ont-elles pu avoir un impact sur la mouvement ? 

François-Bernard Huyghe :  Pour commencer, il faut souligner que le chiffre de 106 millions de vue sur Facebook, comme par hasard est le même énoncé par Barrack Obama lors de la campagne présidentielle américaine de 2016. Cela parait un chiffre énorme, mais en fait pas du tout à la vue des 300 milliards de messages échangés sur Facebook chaque semaine. Ils ont compté ce chiffre à partir de 100 fakes news repérées par les "Décodeurs" du Monde. Ce chiffre est donc une toute petite partie du volume d’informations en circulation et quand bien même ce serait "énorme", ce n'est pas parce que votre cerveau est exposé une fois à une fausse nouvelle que aussitôt vous êtes convaincus de haïr le chef de l'État. De plus ces fakes news sont noyées dans des milliards de "vraies" nouvelles produites selon les standards du journalisme. Et ces fake news ont de plus une durée de vie extraordinairement faible. Pourquoi ? D’abord il y a plus de 1000 organismes de "Fact Cheking" dans le monde, tellement qu’il faut un portail pour s’y retrouver. Ce sont des gouvernements, des universitaires, des médias ou des individus isolés comme moi adorent trouver des fake news pour ridiculiser les petits camarades ! 

Par ailleurs il faudrait savoir ce que sont ces 100 fakes news, quels effets psychologiques de croyances elles sont sensées provoquer ? Par exemple s’il s'agit de nouvelles fantaisistes sans grandes portées, par exemple "Gérard Lanvin soutient les Gilets Jaunes".  Ce genre d’informations ne vous donnera pas nécessairement envie d’aller à la manif du 16 mars, du moins on peut se poser la question. Ou s’agit-il de documents authentiques mais mal contextualisés, ce qui n’est pas la même chose qu’une fake news fabriquée. Par exemple, "Macron danse pendant que son peuple est malheureux" : la vidéo ou photo a tourné mais elle était mal datée et avait été prises quelques jours avant la crise des Gilets Jaunes. Cela ne dit rien pour autant de l’état de désespoir ou non du peuple. Enfin, classiquement, des photographies de violences policières, ou le contraire de policiers fraternisant avec les manifestants, et enlevant leur casque… dans ce cas là, ce sont des photographies qui ont souvent été mal datées et mal attribuées. On montre par exemple une  photo d'une femme au visage ensanglantée qui s'est beaucoup répandue, alors qu'elle a été prise en Espagne. 

Toutefois j'ai aussi vu des dizaines de vidéos où des policiers écrasaient des lunettes de leurs bottes, shootaient dans la tête des gens qui sont authentiques. J'ai aussi rencontré les deux personnes ayant eu l'œil crevé. Donc il peut y avoir des fakes news qui sont noyées dans une certaine réalité de la brutalité policière, qui nous ont d’ailleurs attirés les foudres de l'ONU, de l'UE, et du défenseur des droits. 

Il faut donc voir que ces informations sont fausses, oui, mais aussi regarder la proportion de ces fausses nouvelles dans des vraies nouvelles et le fait qu'elles viennent bien souvent renforcer des convictions des gens qui pensent en s’appuyant sur des informations sérieuses et recevables que Macron les méprise, ou bien qu'il y ait beaucoup de violences policières.

Les "Fake News" peuvent-elles considérées comme une goutte d'eau qui ferait déborder le vase , faisant passer du stade de la frustration à l'action ? Quel est le véritable pouvoir d'une "Fake News"

Ce pouvoir est très limité. Il y a eu nombre d’études d’université américaines, pas spécialement peuplées d’électeurs de Donald Trump par ailleurs, vous vous en doutez, qui ont montré que l’effet était faible. Il faut définir ce qu’est l’effet par ailleurs. S’agit-il d’une information qui pousserait à changer son comportement. Ou est-ce que cela renforce un sentiment préexistant ? La seconde hypothèse est plus envisageable, même si bien entendu l’effet de l’autre proposition n’est pas nulle. Mais il est minimal, et vient souvent surtout renforcer les idées de personnes qui déjà ne croient plus ce que leur racontent les médias traditionnels. Cela reste marginal. Et il n’y a jamais eu à ma connaissance d’élections remportées jusqu’à aujourd’hui grâce à des fake news. 

Le rapport en question met en avant le rôle joué par la Russie dans cette inflation des fake news. Au regard du résultat, comment juger de l'influence russe sur le mouvement ? 

Il y a deux choses dans ce rapport. Tout d’abord il faut bien voir qu’il est très orienté. Il démonte uniquement des fake news qui montrent que la police est brutale ou que Macron n’est pas gentil. Il est très orienté pro-démocrate politiquement. Ils soutiennent l’idée que la police ne fait que maintenir l’ordre, et que Macron a juste été mal interprété. Cela s’appelle un mouvement citoyen, mais en l’occurence qui est anti-Gilets jaunes. 

Cela dit, quel est le rôle de la Russie. Des études ont été menées pour savoir si la Russie avait durablement contribué à la diffusion de fake news. Nous avons chiffré ce rôle : il est ridicule, estimable à quelques centaines de faux comptes twitter sur des centaines de millions. 

Par ailleurs, par un bel amalgame, l’étude mélange deux choses qui sont d’une part le fait qu’il y ait eu des fake news pro-Gilets jaunes (il y a d’ailleurs énormément de fake news anti-Gilets jaunes, du type « ils sont très nombreux à être liés à l’extrême droite » etc) et le fait que Russia Today a été énormément vu dans ces vidéos. Ils montrent qu’ils ont été beaucoup plus vu que par exemple celles du Monde ou de l’Obs. Ce qui s’explique très bien par le fait que RT est une télévision, contrairement aux deux journaux cités. C’est normal qu’ils soient plus regardés en ce sens, ils ont plus de matière par nature à proposer. Ce qui est vrai et notable, c’est que les vidéos de RT ont été plus regardées que celles de BFM. Mais c’est ignorer que BFM a été perçue à tort ou à raison (et ciblée pour cela) par le public français pro-Gilets jaunes (une majorité de Français donc) comme l’organe de télévision au service du pouvoir, qui faisait passer les Gilets jaunes, pour forcer le trait, pour des fascistes homophobes. Et en termes de soutien des Gilets jaunes, il faut reconnaitre qu’à part RT, il n’y avait pas grand chose sur le marché. Cela explique leur grand succès, d’autant plus qu’ils ont fait énormément d’heures de vidéo en live sans montage, contrairement à BFM. Cela a été particulièrement apprécié par le public Gilets jaunes qui y a vu un moyen de suivre autrement en direct les manifestations. Ce qui n’a aucun rapport avec le fait de produire des fakes news. Tout le monde sait que RT est payé par le Kremlin, et qu’ils présentent donc des news en accord avec les vues politiques de Moscou, anti-occidentales. Mais on sait aussi qu’Al-Jazeera n’est pas contre l’émir du Qatar ou que Radio Vatican croit en l’existence de Dieu !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Voulez-vous savoir quand la droite est entrée en agonie ? En 2010, quand Nicolas Sarkozy supprima le ministère de l'Identité nationale, qu'il avait lui-même créé !
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bp
- 16/03/2019 - 08:57
Question
Quand un ministre nous dit que l'on ne rapatriera pas d'enfants, et que le lendemain on en rapatrie, est ce une fake ou pas.