En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Pixabay
Enigme

Le mystère politique de la Loi Pacte

Publié le 14 mars 2019
Dans son essence-même, la loi Pacte apporte des réponses aux revendications des Gilets jaunes. Mais le Grand débat les a paradoxalement etouffé.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son essence-même, la loi Pacte apporte des réponses aux revendications des Gilets jaunes. Mais le Grand débat les a paradoxalement etouffé.

Atlantico: Alors que la loi Pacte arrivait en deuxième lecture à l'Assemblée nationale ce mercredi 13 mars, son contenu a pu être occulté par la question de la privatisation des Aéroports de Paris alors même qu'elle comporte 222 articles. Quelles sont ces mesures non connues du grand public qui pourraient pourtant représenter une forme de réponse aux demandes de la population, et notamment des Gilets Jaunes ? 

Philippe Crevel : La question de la privatisation de l’Aéroport de Paris a été soulevée par le sénateur Philippe Dominati. Il conteste les modalités de privatisation qui seraient en l’état favorables au groupe Vinci, potentiel repreneur. Ce débat renvoie à celui sur les autoroutes que la France a connu il y a quelques années. Mais, c’est une évidence, le projet de loi PACTE ne se résume pas loin de là à ce sujet. Son objectif est de faciliter le financement de l’économie réelle, d’encourager l’épargne salariale afin d’améliorer le pouvoir d’achat des salariés et de favoriser l’essor de l’épargne retraite.

Ce projet de loi comporte également de nombreuses mesures visant à simplifier la vie des entreprises. Il modifie également la définition de l’objet des entreprises afin que le concept de développement durable prenant en compte des considérations sociales y soit intégré.

Le problème du projet de loi PACTE provient de son caractère hétérogène. Il aborde un grand nombre de thèmes touchant à la fiscalité, au droit social, au droit des sociétés, au code monétaire et financier, etc. De ce fait, il manque de liant, de colonne vertébrale, de lisibilité d’ensemble. Ce texte est dans les faits un projet de loi portant diverses dispositions d’ordre économique et financier. S’il est bien appliqué, il pourrait changer certes  la donne dans de multiples secteurs de la vie économique française.

 

Qui seront les principaux bénéficiaires de ces mesures ? Comment estimer le moment ou les effets leurs seront perceptibles ?

Philippe Crevel :  Les salariés, les épargnants, les chefs d’entreprise, les commerçants, les artisans, les administrations sont touchés par ce texte touche à tout. Avant d’entrer en vigueur, le projet de loi doit être adopté, c’est-à-dire avant l’été. Il faudra que le gouvernement prenne des mesures d’application qui prendront la forme d’ordonnances, de décrets et d’arrêtés d’application. Ainsi, pour l’épargne retraite, il faudra attendre le début de l’année 2020. Ce n’est qu’en 2021 que nous pourrons avoir une vision assez claire des premiers résultats de cette loi.

 

Quels sont les autres mécanismes prévus par la loi qui pourraient indirectement profiter aux Français dans le contexte actuel ?  

Philippe Crevel : Les artisans, les commerçants, les chefs de PME sont les premiers concernés par ce texte. Ainsi, des mesures sont prises pour lutter contre les retards de paiement dans le cadre des commandes publiques. Des procédures d’avance de commande publique seront améliorées. Des mesures de prévention sont également prévues pour réduire le nombre de faillite à travers une meilleure communication entre les administrations. Les Commissaires au compte sont également impactés mais en ce qui concerne de manière négative du fait du relèvement du seuil de chiffre d’affaires à partir duquel leur concours est obligatoire.

Le projet de loi comprend des mesures attendues par les PME. Ainsi, afin de faciliter la création d’emploi, le passage des seuils sociaux est lissé.

Les salariés peuvent ressortir gagnant grâce aux dispositions visant à faciliter l’accès à l’épargne salariale au sein des PME. Plusieurs d’entre elles dont la baisse du forfait social sont déjà entrées en vigueur depuis le 1er janvier. C’est un encouragement pour les entreprises à améliorer le pouvoir d’achat des salariés.

Le projet de loi réforme également l’assurance vie en encourageant le développement des fonds eurocroissance permettant de mieux financer l’économie réelle. Le texte encourage également la portabilité des produits d’épargne au nom de la concurrence.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 14/03/2019 - 16:43
Macron ne tient pas compte des revendications des GJ..
Les Gilets Jaunes ont manifesté afin que ce gouvernement augmente leur pouvoir d'achat.. mais Macron a fait une ''loi anti-casseurs pour punir ceux qui veulent manifester,tandis que des lois existent déjà il suffit de les appliquer. A-t-on appliqué la loi contre les émeutiers de Grenoble? La France est le seul pays au monde où on caillasse des policiers sans craindre de prendre une balle dans la tête! La loi anti-fakenews donne le droit à la censure arbitraire.. Le Pacte de Marrakech c'est interdiction de critiquer l'immigration et obligation aux médias d'en faire l'éloge…..Ce sont des lois liberticides qui pourront mener à un régime totalitaire, fasciste...