En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Chris Delmas / AFP
Mindhunter
Quand votre enfant est un psychopathe
Publié le 12 février 2019
Encore mal-comprise, la psychopathie touche certains adultes mais aussi les enfants. Troubles du comportement, agressivité ou perversité, quels signes peuvent permettre d'identifier la psychopathie chez l'enfant ?
Psychiatre spécialiste des enfants et adolescents.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Tuffet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Psychiatre spécialiste des enfants et adolescents.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Encore mal-comprise, la psychopathie touche certains adultes mais aussi les enfants. Troubles du comportement, agressivité ou perversité, quels signes peuvent permettre d'identifier la psychopathie chez l'enfant ?

Atlantico: La détection de la psychopathie au plus jeune âge se base sur certains signes avant-coureurs comme un comportement antisocial, des pulsions de violence, ou encore de la torture d'animaux et une tendance au sadisme. Ces traits de caractères sont-ils suffisants et nécessaires pour diagnostiquer une psychopathie ? Comment ne pas confondre un mal-être chez l'enfant qui pourrait être l'origine de ces actions, et un réel trouble psychopathique ?

Pierre Tuffet: Le problème de la psychopathie est qu'elle n'est pas une "maladie" psychiatrique, c'est un problème de caractère et de comportement. Chez l'enfant, il peut y avoir de multiples raisons aux pulsions violentes, la psychopathie ne se résume pas à cela. L'enfant doit faire face à l'expérience de ces pulsions pour pouvoir les dompter plus. Le problème des psychopathes est qu'ils n'arrivent pas à dompter leurs pulsions. Mais le fait d'être agressif ou asocial pour un enfant n'a rien d'étonnant, Freud appelait les enfants "pervers polymorphes" car ils passent par tous les problèmes et situations émotionnelles possibles. Mais la plupart du temps cela se discipline, grâce à l'éducation et à l'insertion sociale.

Diagnostiquer la psychopathie est très difficile, c'est plus un constat par élimination, contrairement à la névrose par exemple qui elle est réellement d'origine psychiatrique. On parle beaucoup de psychopathie aujourd'hui car la société est beaucoup plus violente qu'auparavant, on a tendance à diagnostiquer "psychopathe" n'importe quel délinquant. Si on prend le cas d'une psychose, là il y a un délire et une mauvaise santé psychique, la psychopathie est complètement différente. Le psychopathe ne se rend pas compte qu'il l'est, il se fiche des conséquences de ses actes et va franchir toutes les barrières possibles. Sa pulsion est reine ! Cependant quand il fait une chose, criminelle par exemple, il le fait en toute conscience.

 

Dans la culture populaire, les psychopathes ont souvent eu des enfances dramatiques, avec des abus physiques, psychologiques ou sexuels, ce qui expliquerait leur comportement par la suite. Mais certains cas, comme l'affaire des "enfants tueurs de Liverpool" où deux enfants de 10 ans ont torturé et tué un enfant de 2 ans en 1993 pour s'amuser, viennent nuancer cette affirmation. Ces enfants ne souffraient apparemment pas de carences éducationnelles. Quelle est la part de l'inné dans la psychopathie ?

C'est très difficile à dire, certains enfants ont des pulsions violentes précoces, mais je ne m'avancerai pas à dire que cela est inné ou héréditaire. De fait, l'environnement y est pour beaucoup ! Regardez les enfants soldats, on les habitue à une violence extrême dès le plus jeune âge, et par la suite, même en temps de paix, il est quasi-impossible de les réinsérer et de leur faire retrouver un équilibre psychique. C'est comme la déradicalisation, qui est une vaste blague puisqu'une fois un individu radicalisé, il est très difficile de le changer. Je pense que les causes de la psychopathie se trouvent dans l'enfance, avec des parents trop laxistes, ou pas assez.

Il y a des conditions favorisantes à l'émergence de troubles psychopathiques. Cependant l'on n'est pas obligé de devenir psychopathe à cause de brimades ou d'humiliations. Dans cette pathologie il y a une notion de chaos, le psychopathe ne se maitrise pas, il ne peut pas s'empêcher de faire ce qu'il fait, même s'il le fait en toute conscience.  Il y a eu des cas où l'enfant avait des parents psychopathes, mais lui allait très bien, ce qui me fait croire que ce trouble n'est pas inné ou génétique.

 

Si une psychopathie est avérée chez un enfant, quelles solutions s'offrent aux parents ? Peut-on "guérir" ou limiter les effets de cette pathologie ?

À mon sens la meilleure solution reste la psychothérapie et un travail de fond avec les parents, ça ne fonctionne pas à tous les coups mais on arrive quand même à de bons résultats. Notamment ménager le caractère du patient pour qu'il soit plus "tolérable" pour son environnement social (famille, amis, professeurs…). Les médicaments peuvent être efficaces, mais sur la durée ça ne sert à rien, on ne peut pas en prendre indéfiniment. De plus il peut y avoir de mauvais effets secondaires. Comme dit plus haut, le mieux reste "l'alliance thérapeutique" entre une psychothérapie aiguillée par un professionnel, et la famille du patient. Cela permettra de comprendre ce qui pousse l'enfant à franchir les limites, dans la plupart des cas on observe une amélioration considérable du comportement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le Royaume-Uni champion des investissements en capital risque malgré le risque du Brexit
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires