En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

07.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 30 min 32 sec
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 1 heure 51 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 2 heures 30 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 3 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 6 heures 53 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 8 heures 10 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 8 heures 51 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 1 heure 3 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 2 heures 10 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 2 heures 49 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 6 heures 58 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 7 heures 16 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 8 heures 28 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 9 heures 11 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Edito

Quand le tourisme se rit de la morosité de la conjoncture et devient un moteur de croissance

Publié le 01 février 2019
Malgré les menaces qui agitent la planète et rendent certaines régions inhospitalières, le tourisme poursuit sa marche en avant.
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré les menaces qui agitent la planète et rendent certaines régions inhospitalières, le tourisme poursuit sa marche en avant.

L’an dernier, il a progressé presque deux fois plus vite que l’activité économique. On a dénombré un milliard quatre cent millions de vacanciers, en augmentation de six pour cent sur l’année précédente, alors que la performance de la croissance mondiale se limitait à 3,7%. Il connait une expansion régulière qui dépasse les prévisions. La barre des cinq cents millions a été franchie en 1995, le milliard en 2010 et l’on pourrait s’approcher du deuxième milliard à l’aube des années 2030. Certes, l’accroissement de la population mondiale joue son rôle, mais surtout le progrès économique des nations intermédiaires ouvre l’accès aux activités de loisirs à de nouvelles couches de population dont le niveau de vie s’élève régulièrement. C’est le cas notamment de la Chine et de l’Inde au sein de la grande famille des émergents, compte tenu de leur taille.

Pour l’instant, c’est un atout pour l’Europe qui capte près de la moitié du tourisme mondial avec 713 millions d’individus l’an dernier, et qui tend à prendre une place de plus en plus grande, alors qu’elle est aujourd’hui une des régions le moins dynamiques de la planète. L’Asie vient en deuxième position avec 343 millions et l’Amérique à la troisième avec 217 millions.   Toute se conjugue pour afficher l’optimisme pour l’avenir : une amélioration régulière des revenus des classes moyennes, des conditions de transport qui réduisent les coûts, notamment sur les billets d’avion, l’essor des paquebots géants, des visas plus faciles à obtenir notamment et d’une façon générale les avantages offerts par la mondialisation.

Le tourisme offre un champ très large au développement, car pour l’instant 95% de son activité sont concentrés seulement sur cinq pour cent du globe. Les côtes méditerranéennes attirent une population maximum, alors que le réchauffement climatique laisse peser une menace sur certaines régions qui deviennent inondables. Mais surtout, on voit naître aussi au sein des populations des sites les plus visités, un sentiment de dépossession de leurs territoires au profit de groupes qui occupent provisoirement les lieux au moment où ils sont le plus agréables, mai qui enlèvent aux autochtones la douceur de vivre qu’ils chérissaient. Un début de rébellion est perceptible : il prend la forme de mesures de restrictions de la circulation automobile, ou de l’accès aux musées. Car le déferlement de populations à Venise, au Mont Saint Michel, au Louvre ou au château de Versailles atteint déjà ses limites physiques, alors que les prévisions laissent entendre que les flux continueront de progresser. L’an dernier, tous les records ont été battus pour la France avec 90 millions de visiteurs, et l’on annonce déjà cent millions en 2020. Avec des mouvements contrastés. On observe une disparition des petits hôtels familiaux dans les villes petites et moyennes – six cents établissements ont mis la clé sous la porte l’an dernier, souvent parce que leurs exploitants prenaient leur retraite. En revanche, on observe une concentration dans les métropoles de la capacité hôtelière. Au total, le tourisme a entraîné un chiffre d’affaires de cinquante milliards d’euros l’an dernier, ce qui en fait un poste important de la balance des paiements. Avec un espoir : celui que le mouvement des gilets jaunes ait conduit à une prise de conscience pour mieux valoriser la France des territoires délaissés qui offrent pourtant des opportunités de mises en valeur pour le tourisme, à condition  que les investisseurs répondent à une demande qui va continuer de croitre et embellir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires