En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe a dévoilé les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 57 min 27 sec
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 1 heure 52 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 3 heures 15 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 4 heures 22 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 5 heures 43 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 6 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 7 heures 13 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 1 heure 37 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 2 heures 27 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 3 heures 55 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 4 heures 54 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 6 heures 23 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 6 heures 49 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 7 heures 45 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 9 heures 43 min
La civilisation gréco-romaine était essentiellement homosexuelle et même pédophile.
La civilisation gréco-romaine était essentiellement homosexuelle et même pédophile.
Le Pour

"Jésus n'aurait rien contre le mariage gay. Pour lui, le seul péché est le mépris de l'autre"

Publié le 13 mai 2012
C’est une page qui se tourne : le président américain s'est affiché ouvertement en faveur du mariage gay. Il l’a annoncé mercredi, expliquant que ses vues sur la question avaient évolué. Une révolution, dans un pays encore attaché aux valeurs chrétiennes. Mais cette position va-t-elle vraiment à l'encontre de ces dernières ?
Jean-Claude Barreau est essayiste. Il est conseiller de François Mitterrand sur les questions d'immigration, puis de Charles Pasqua. En 1989, il devient président de l’Office des migrations internationales et président du conseil d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Claude Barreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Claude Barreau est essayiste. Il est conseiller de François Mitterrand sur les questions d'immigration, puis de Charles Pasqua. En 1989, il devient président de l’Office des migrations internationales et président du conseil d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est une page qui se tourne : le président américain s'est affiché ouvertement en faveur du mariage gay. Il l’a annoncé mercredi, expliquant que ses vues sur la question avaient évolué. Une révolution, dans un pays encore attaché aux valeurs chrétiennes. Mais cette position va-t-elle vraiment à l'encontre de ces dernières ?

Atlantico : Après la déclaration de Barack Obama en faveur du mariage homosexuel, peut-on dire que la politique peut permettre de faire évoluer les valeurs d'une société  ?

Jean-Claude Barreau : Il est évident que c’est l’inverse ! Rappelez-vous de la Révolution française, qui a entraîné tous les changements que l’on sait.

A l'origine, le mariage était l’union de deux clans, comme ce fut le cas dans la noblesse, puis la haute bourgeoisie. C’était strictement l’alliance d’un homme et d’une femme.

Mais la civilisation gréco-romaine était essentiellement homosexuelle et même pédophile. Quand César faisait son entrée à Rome après une expédition, les légionnaires, qui avaient le droit de chanter n’importe quoi lors du triomphe, entonnaient : « Voici notre général, l’amant de toutes les femmes et la maîtresse de tous les maris ! » Et la place des femmes était au gynécée. Donc,  un garçon qui avait un « bac+5 » au moment de se marier se retrouvait au lit avec une fille de 13 à peine pubère et illettrée. Cela ne pouvait évidemment pas marcher. Les amours étaient donc entre hommes, mais on liait les clans avec les femmes.

Le mariage homosexuel était-il pour autant revendiqué?

Non, c’était inutile car les amours entre hommes étaient la norme et elles étaient reconnues. Les hommes étaient tous homosexuels en pratique. La femme n’était qu’une pure reproductrice qu’on enfermait à la maison.

Cela a changé avec l'arrivée du christianisme...

Oui, le christianisme a permis une libération de la femme. Jésus est extrêmement féministe. Il n’y a qu’à lire l'évangile de « La femme adultère », dans lequel il déclare qu’il ne la condamne pas. Mahomet n’aurait certainement pas dit la même chose…

Jésus était entouré de femmes riches, des romaines ou des juives, qui l’entretenaient de leurs biens. Jésus a introduit la femme dans le monde et a conduit jusqu’à ces lettres d’amour qu’on retrouve jusque dans les lettres d’Abélard et Héloïse.

En tant qu’ancien prêtre et toujours catholique, comment voyez-vous le mariage homosexuel ?

Il ne me gêne pas du tout. C’est un changement du sens du mariage qui est l’union de deux personnes, qui n’est plus directement lié à l’alliance de clans. Aujourd’hui, le mariage dépend d’un libre choix comme depuis Molière - son théâtre est brodé autour du libre choix au mariage !

Que ce libre choix et cette volonté de mariage soient revendiqués par les homosexuels me semble tout à fait normal étant donné l’évolution de la société. Le premier problème réside dans l’éducation des enfants. Mais il est déjà résolu puisque des homosexuels célibataires élèvent déjà des enfants adoptés. Le second problème réside dans la reconnaissance de statut du conjoint homosexuel, qui n’a pas de lien de parenté avec l’enfant. Il faudrait prévoir un contrat qui donne au compagnon une reconnaissance parentale sans la lier à la reproduction.

 

Cette reconnaissance va-t-elle dans le sens de l’histoire ?

Je ne crois pas au sens de l’histoire, c’est une idée marxiste. Le christianisme est survenu mais il aurait pu ne jamais naître… C’est aléatoire.

Actuellement, c’est plutôt la pression sociale qui compte pour reconnaître un contrat de mariage et de parenté entre deux individus du même sexe. Le problème se résume à reconnaitre le statut du conjoint sans lien biologique. Un parent qui a élevé l’enfant d’un autre doit avoir des droits.

Votre réponse me surprend, connaissant votre foi et la position de l'Eglise sur le mariage homosexuel…

Mais Jésus se contrefoutait de ce genre de choses. Le seul péché pour Jésus est le mépris de l’autre. Il a dit deux choses. Aux bien-pensants :  "les  putains vous précèderont dans le royaume des cieux ». Et en parlant du sabbat, la chose la plus sacrée de la religion juive : "le sabbat est fait pour l’homme et pas l’homme pour le sabbat." Vous pouvez appliquer cette phrase à tout. Par exemple : "le mariage est fait pour l’homme et pas l'homme pour le mariage." Les évangiles ne délivrent aucun message sur ce sujet. On parle de l’union d’un homme et d’une femme, mais ça n’est qu’une possibilité. Même Jésus – ou Saint-Paul - n’était pas marié ! Et le sacrement du mariage n’est pas dans l’Evangile, mais dans l’Eglise. Et l’Eglise peut changer…

 

A lire sur le même sujet : "Peut-on encore dire que le mariage concerne deux personnes de sexe opposé sans être taxé d’homophobe ?"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (62)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
NYOR
- 19/05/2012 - 05:07
Et vous oubliez
César, la "fameuse femmes de tous les maris" selon Suétone. Pas exécuté pourtant.
NYOR
- 19/05/2012 - 05:05
Koiné
Saint Paul compte pas, c'est VeliVos qui l'a dit. Alors on peut pas s'en servir. L'explication de la destruction de Sodome et Gomorre pour des raisons d'homosexualité est une invention de Justinien des siècles plus tard.
Quand à l'homosexualité en Grèce, même si l'éphébophilie était la norme, l'armée grecque appelait bataillon sacré le bataillon des amants. Que l'homosexualité ait eu principalement un rôle initiatique, change quoi finalement ? Au total, elle était tolérée, cela ne posait aucun problème.
Et le fait qu'elle dusse respecter un code à Rome n'altère en rien sa réalité. Il y avait des relations homosexuelles tolérées. Certes codifiées mais tolérées... J'avoue que j'ai du mal à comprendre en quoi cela change la donne.
NYOR
- 19/05/2012 - 04:59
VeliVos
Votre façon d'évacuer le problème est remarquable. Forcément alors, ce n'est pas grave si le pape n'a pas soutenu. C'était pas des vrais. Mais les gens du 11 septembre sont eux de vrais musulmans.
Et comment se fait-il qu'une chape de plomb se soit abattue sur cette histoire ? Où est le mea culpa ? Devra-t-on attendre encore cinq siècles ?