En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 10 heures 8 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 11 heures 22 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 18 heures 55 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 10 heures 44 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 12 heures 2 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 12 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 14 heures 18 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 17 heures 20 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 18 heures 58 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Aveuglement économique

Bilan très limité pour le CICE : comment la France s’est enfermée dans un système où les exceptions (les exonérations de charges) finissent par être aussi nombreuses que la règle

Publié le 17 janvier 2019
Dans une note publiée le 15 janvier par le Conseil d'analyse économique, les économistes Yannick L’Horty, Philippe Martin et Thierry Mayer soulignent l'impact des baisses de charges sur l'emploi et la compétitivité, en mettant en avant le seuil de 1.6 SMIC comme étant la frontière entre efficacité et efficacité
Yannick L’Horty est professeur d’économie à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée et directeur de la fédération de recherche du CNRS « Travail, emploi et politiques publiques » (TEPP) qui regroupe 6 laboratoires de recherche et 150 chercheurs en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yannick L'Horty
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yannick L’Horty est professeur d’économie à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée et directeur de la fédération de recherche du CNRS « Travail, emploi et politiques publiques » (TEPP) qui regroupe 6 laboratoires de recherche et 150 chercheurs en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une note publiée le 15 janvier par le Conseil d'analyse économique, les économistes Yannick L’Horty, Philippe Martin et Thierry Mayer soulignent l'impact des baisses de charges sur l'emploi et la compétitivité, en mettant en avant le seuil de 1.6 SMIC comme étant la frontière entre efficacité et efficacité

Atlantico : Comment expliquer ce seuil d'1,6 SMIC que vous soulignez ?

Yannick L’Horty : En nous appuyant sur les évaluations déjà réalisées et sur une nouvelle étude originale commandée par le CAE à l’IPP, nous avons comparé l’efficacité de différentes mesures selon leur fenêtre d’exonération qui est plus ou moins large selon les dispositifs. Le seuil de 1,6 Smic est le niveau de salaire maximal pour pouvoir bénéficier des exonérations générales de cotisations sociales issu de la réforme Fillon de 2003-2005. Le seuil de 2,5 Smic est celui du CICE, tandis que le pacte de responsabilité dans sa version 2016 concerne tous les salaires jusqu’à 3,5 Smic. Les premières exonérations générales de cotisations sociales, celles du début des années 1990, étaient beaucoup plus concentrées sur les bas salaires. Elles s’arrêtaient à 1,3 Smic. Or, nous montrons dans cette nouvelle note du CAE que l’efficacité de ces mesures diminue au fur et à mesure que le seuil augmente. Au-delà de 1,6 Smic, nous ne trouvons pratiquement plus d’impact sur l’emploi alors qu’il est fort à 1,3 Smic. Nous avons aussi cherché un impact sur la compétitivité et les exportations mais nous n’avons trouvé aucun effet, même aux seuils les plus élevés. Ces résultats nous conduisent à recommander de reconsidérer les exonérations pour les niveaux de salaires les plus élevés.    

 

Au regard des objectifs initiaux du gouvernement, quels ont été les résultats produits par ces baisses de charges sur les salaires de plus de 1.6 SMIC ? Quels en ont été les bénéficiaires finaux ?

Les évaluations qui ont été réalisées jusqu’ici montrent que les baisses de charge sur les plus hauts salaires et le CICE ont eu un effet positif à la fois sur les marges des entreprises et sur le niveau des salaires. Les bénéficiaires sont les comptes des entreprises et leur santé financière, qui a été mise en mal après la grande récession de 2009. Ce sont aussi les rémunérations des cadres et professions intermédiaires. A des niveaux élevés de salaires, le chômage est très faible et les baisses de fiscalité n’ont plus d’effet sur l’emploi. 

 

Faut-il en conclure que la France est arrivée "au bout du chemin" de la logique des baisses de charges comme outil favorable à la compétitivité et au retour à l'emploi ?

Après plusieurs décennies de réformes qui ont réduit les cotisations sociales payées par les employeurs sur les emplois à bas salaires, les mesures prévues pour 2019 vont annuler les prélèvements sociaux au niveau du Smic. Le basculement du CICE en baisse de charge et la nouvelle baisse de cotisations sociales prévue en octobre 2019 donneront aux exonérations générales une ampleur inédite. On est effectivement arrivé au sommet du possible puisqu’on pourra difficilement aller plus loin que le zéro charge au niveau du Smic. Cela dit, pour ces mesures structurelles dont l’efficacité requiert un niveau élevé de stabilité, il est sans doute souhaitable de cesser de réformer les montants des prélèvements pour envisager au contraire de les sanctuariser durablement.

En comparaison internationale, la France se singularise par le niveau très élevé de ses prélèvements sociaux et également par celui des exonérations au paiement de ces prélèvements.

C'est d'ailleurs sans doute parce que les cotisations sociales y sont très élevées qu'il est apparu souhaitable d'intervenir surtout par la voie des exonérations plutôt que par l'intermédiaire d'autres leviers d'action. Une autre voie aurait été de modifier de façon pérenne les cotisations elles-mêmes, plutôt que d'empiler les exonérations. On y aurait sans doute gagné en lisibilité et en simplicité, c'est-à-dire en efficacité du point de vue des créations d'emploi. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires