En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Atlanti-Culture
"Tremblement de temps" : sans queue ni tête
Publié le 12 janvier 2019
C'est toujours triste de voir un auteur très réputé passer à côté de la plaque, ce qui fut le cas pour Kurt Vonnegut avec son dernier roman, "Tremblement de temps". Mais il vaut mieux le savoir...
Isabelle De Laroque Latour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle De Larocque Latour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle De Laroque Latour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est toujours triste de voir un auteur très réputé passer à côté de la plaque, ce qui fut le cas pour Kurt Vonnegut avec son dernier roman, "Tremblement de temps". Mais il vaut mieux le savoir...


LIVRE

Tremblement de temps
de Kurt Vonnegut
Super 8 Editions
300 pages
19 €

RECOMMANDATION

A LA RIGUEUR

THÈME

 Un bug inopiné dans  le continuum espace-temps transporte le monde dix ans en arrière, de 2001 à 1991 ; tout un chacun doit revivre sa vie à l’identique comme, dans une pièce de théâtre, un acteur récite son rôle sans pouvoir en changer un mot jusqu’au baisser de rideau. Après, et après seulement,  il  retrouve son libre-arbitre. Tel est le thème que Vonnegut avait envisagé de traiter sous le titre de « tremblement de temps ». Mais, très vite, l’auteur décide qu’il a dépassé l’âge d’écrire de la science-fiction pure et dure : « Je me trouvais être le créateur d’un roman qui ne tenait pas debout, qui n’allait nulle part et qui, pour commencer, n’avait jamais demandé à être écrit, Merde ! » Ce sera donc une sorte de testament littéraire  qui va s’enrouler autour de la fable initiale, une autobiographie parcellaire ponctuée de portraits, d’anecdotes et d’aphorismes truculents dans laquelle Vonnegut se livre avec cocasserie et humour.

POINTS FORTS

 Le mot-clé du roman est  libre-arbitre. Après dix ans de « rediffusion » passive, le retour à la liberté d’agir peut s’avérer mortel pour l’individu qui a perdu l’habitude de tenir les commandes ou d’appuyer sur le frein. Seul est capable de survivre celui qui est maître de son destin et peut prendre conscience des bons moments que la vie lui accorde.

En un véritable jeu de massacre, Vonnegut multiplie les analyses paradoxales sur la condition humaine et  s’attaque à tous les domaines, la famille, l’arme nucléaire, le génocide des Indiens, l’art contemporain, la grande dépression, la modernité, et j’en passe.., appliquant à ses descriptions la précision maniaque qui est la marque de son style et le fondement même de son humour.

Le personnage de Kilgore Trout, double littéraire de Vonnegut dans plusieurs de ses romans, est un auteur de science-fiction raté, coupable de nouvelles loufoques jetées aussitôt qu’écrites, ce  qui permet à l’écrivain de se livrer à une forme d’autodérision grinçante,  tempérée d’une certaine tendresse : « je l’avais doté d’une vie qui ne valait pas la peine d’être vécue, mais je l’avais doté également d’une volonté de vivre à toute épreuve; Il s’agit là d’une combinaison fort commune sur la planète Terre » (cf Le breakfast du champion - 1973)

POINTS FAIBLES

 A l’encontre du principe philosophique d'économie ou de parcimonie connu sous le nom de «  rasoir d’Occam »,  auquel il fait plusieurs fois référence, Vonnegut part dans tous les sens et accumule les historiettes ; il mêle joyeusement péripéties familiales, souvenirs personnels, science-fiction,  antimilitarisme, créations littéraires et artistiques en un tohu-bohu déjanté  et difficile à suivre qui laisse le lecteur épuisé.

La traduction laborieuse, trop littérale,  ne facilite d’ailleurs pas la compréhension. Pour ma part, j’ai eu l’impression pénible d’avoir cliqué la mention « traduire » sur une page Wikipédia en anglais.

EN DEUX MOTS

Ecrit en 1997, cet ultime ouvrage de Vonnegut s’apparente pour moi à un OVNI  plutôt qu’à la caricature de ses (excellentes) œuvres précédentes.  Peut-être le roman de trop d’un satiriste fatigué ? Après tout, ce n’est pas moi qui le dis, mais lui-même qui le suggère quand il mentionne son âge dans le prologue.

UN EXTRAIT

p. 203: "Je définis un saint comme une personne se comportant avec décence dans une société indécente"

L’AUTEUR

Kurt Vonnegut (1922-2007) est un écrivain américain, humaniste et athée, militant pour la paix, marqué par des drames dont on retrouve l’écho récurrent dans une œuvre qui relève pourtant de la satire : En 1944 sa mère se suicide alors même qu’il est capturé par les Allemands au cours de la campagne des Ardennes et enfermé dans un abattoir à Dresde pendant le bombardement. Il fait partie des sept rescapés américains et  tirera de cette expérience son roman le plus connu, Abattoir 5 publié en 1969.

Il a écrit quatorze romans, trois recueils de nouvelles, cinq pièces de théâtre et cinq ouvrages de non-fiction.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
culture, livre
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
04.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
07.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires