En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 7 min 57 sec
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 27 min 27 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 41 min 41 sec
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 53 min 2 sec
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 13 heures 6 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 14 heures 57 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 17 heures 9 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 18 heures 40 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 21 heures 12 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 18 min 48 sec
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 34 min 18 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 49 min 44 sec
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 1 heure 4 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 14 heures 38 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 15 heures 26 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 18 heures 2 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 19 heures 19 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 26 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 22 heures 18 min
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Génération Femme d'Influence

Le Prix Nobel de la Paix 2018 devient l'ambassadeur de la 5° édition du Prix de la Femme d'Influence : mais au fait, qu’est-ce qui a changé en cinq ans pour la cause des femmes ?

Publié le 18 décembre 2018
La cinquième édition du Prix de la Femme d'Influence créé par Patricia Chapelotte s'est tenu ce lundi 17 décembre au Palais Brongniart.
Patricia Chapelotte est l'ancienne conseillère en communication de Dominique Perben, ministre de la Justice, garde des Sceaux. Elle dirige Albera Conseil, une agence de communication, stratégie, influence et lobbying. Spécialiste de la gestion de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patricia Chapelotte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patricia Chapelotte est l'ancienne conseillère en communication de Dominique Perben, ministre de la Justice, garde des Sceaux. Elle dirige Albera Conseil, une agence de communication, stratégie, influence et lobbying. Spécialiste de la gestion de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La cinquième édition du Prix de la Femme d'Influence créé par Patricia Chapelotte s'est tenu ce lundi 17 décembre au Palais Brongniart.

Atlantico : Génération Femme d'influence décerne le prix de la Femme d'Influence depuis 2014 maintenant. Quels changements notables avez-vous pu observer depuis maintenant 4 ans ?

Patricia Chapelotte : C'est vrai que nous sommes déjà à la cinquième édition du prix. Je note deux changements majeurs.

Celui vécu l'année dernière bien entendu avec le #metoo qui a permis de libérer la parole des femmes. Cela a été un mouvement mondial auquel les réseaux sociaux ont beaucoup contribué. Il est très important et a permis  de changer deux choses : les femmes ont moins peur de parler et la forte médiatisation du mouvement a fait qu'elles se sentent moins seules et moins isolées.

Autre changement notable dans les entreprises aussi qui sont des lieux où l'on peut trouver des agresseurs. Aujourd'hui les dirigeants -que ce soit des grandes entreprises ou des plus modestes- sont beaucoup plus vigilants depuis ces cinq dernières années.

Il y a encore naturellement beaucoup de chemin à parcourir. Mais nous avons des preuves au quotidien que les choses avancent dans le bon sens. Les femmes osent aujourd'hui dénoncer des choses qu'elles n'auraient pas dénoncées il y a seulement cinq ans.

Qu'est-ce que ça change notamment dans le monde professionnel ?

On observe un peu plus de femmes occupant des postes à responsabilité. Cela progresse lentement mais ça progresse tout de même.

On a, grâce à la loi  Copé-Zimmermann, une amélioration du nombre de femmes dans les conseils d'administration. Cette loi qui a obligé les conseils à s'ouvrir aux femmes. C'est une bonne chose, ça fait bouger les lignes.

Nous remettons également un prix cette année à Muriel Pénicaud. C'est la première ministre du Travail qui va mettre en place un index de grille salariale. Cet index va obliger les entreprises à être transparentes sur le salaire des hommes et des femmes à partir de janvier 2019. C'est très important.

Comment évaluez-vous l'importance de l’implication des hommes dans la cause féminine ?

Depuis le début de ce prix j'ai une phrase qui revient souvent : "la cause des femmes ne sera gagnée que si nous avons les hommes avec nous". Les hommes ont plus de postes de pouvoir tout niveau confondu. Je pense que travailler contre les hommes c'est une erreur. Notre président de la République a d'ailleurs mis l'égalité femme homme comme grande cause du quinquennat.

Avant nous étions dans le combat, l'avortement la pilule etc. Ces combats ont été gagnés. Aujourd'hui ce sont des combats différents et nous avons une génération d'homme qui évolue et qui sont plus enclins à favoriser la place des femmes. Je voulais réconcilier le féminin et le masculin.

Nous sommes dans un combat avec et ensemble. Pas dans un combat contre.

Il y a des hommes qui comprennent que les femmes sont excellentes dans les entreprises. Elles posent plus de questions. Ce n'est pas qu'elles sont meilleures, mais simplement que la complémentarité est très dynamisante dans les entreprises. Des débats entre hommes et femmes et des prismes différents apportent beaucoup.

Prenez l'exemple des Gilets jaunes, les femmes ont été très présentes et portent un discours très différent de celui des hommes. Si elles revendiquent également une augmentation des salaires, elles ont toutes dit qu'elles se battaient avant tout pour l'avenir de leurs enfants. Il y a cet aspect-là chez la femme que l'on retrouve moins chez les hommes.

Vous récompensez pour la première fois une figure masculine, le docteur Denis Mukwege, gynécologue, pourquoi ?

Ce choix a provoqué un débat animé chez nous. Nous l'avons fait car justement, il y a des hommes qui font des choses exceptionnelles pour les femmes.

Nous avons réalisé un sondage avec l'IFOP. A la question "Qui est la figure masculine ou les figures qui portent le mieux la cause des femmes ?", c'est le docteur Denis Mukwege qui est sorti premier. Nous avions décidé de le mettre dans cette liste avant qu'il ne soit prix Nobel. Nous avons été précurseurs.

Il a une action remarquable. On l'appelle "l'homme qui répare les femmes". Il est gynécologue et soigne toutes les femmes qui ont été des armes de guerres et qui ont été violées dans des conditions abominables. Il a porté au plus haut niveau de la communauté internationale sont combat. Il est important de montrer qu'il existe des hommes qui font des choses bien pour les femmes et qu'ils ne sont pas nos ennemis, bien au contraire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires