En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

04.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 31 min 45 sec
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 2 heures 23 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 2 heures 58 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 8 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 8 heures 56 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 22 heures 56 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 2 heures 47 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 3 heures 38 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 6 heures 58 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 8 heures 44 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 22 heures 39 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 23 heures 14 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Atlantico Business

La crise des Gilets jaunes pourrait bien offrir une opportunité de relance à l’économie et au modèle français

Publié le 12 décembre 2018
Les milieux d’affaires et financiers ont plutôt bien accueilli la réponse d’Emmanuel Macron aux défis lancés par le mouvement des Gilets jaunes
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les milieux d’affaires et financiers ont plutôt bien accueilli la réponse d’Emmanuel Macron aux défis lancés par le mouvement des Gilets jaunes

Il faut croire que la crise et la peur de la catastrophe peuvent rendre intelligents les uns comme les autres. Emmanuel Macron a dit très tardivement ce que l’opinion des Gilets jaunes attendait depuis longtemps, mais il a réussi à le dire. 

Quant aux Gilets Jaunes, ils n’abandonneront pas de sitôt mais ils peuvent changer de mode de manifestation pour en adopter de plus softs.  

Contrairement à ce que beaucoup pensaient, le plan de sortie de crise proposé par Emmanuel Macron a été plutôt bien accueilli par les milieux d’affaires et financiers. 

Au total, ce plan peut se résumer à la distribution de plus de 10 milliards d’euros en pouvoir d’achat net et à l’ouverture immédiate d’un vaste débat pour mener des chantiers de réformes profondes concernant la retraite et l’assurance chômage mais aussi les processus qui régissent le fonctionnement des institutions démocratiques. 

La réaction des commerçants et des patrons de PME est une réaction de soulagement devant les risques de catastrophe. La réaction des grands patrons paraît assez responsable sur la nécessité de rééquilibrer la redistribution des revenus et de réduire les inégalités qui sont la conséquence d'une financiarisation débridée des systèmes économiques depuis 20 ans.  

Globalement, les milieux d’affaires y voient une opportunité de rebond et de changement. A deux niveaux. 

1er niveau, le court terme : les différentes mesures d’augmentation vont se traduire par la redistribution de plus de 10 milliards d’euros qui, a priori, seront financés par de la dette. Ce qui veut dire que ces dix milliards d’euros peuvent s’analyser comme un plan de relance de la consommation parce qu‘ils vont se retrouver immédiatement en consommation. La bourse a très bien compris cet effet-là en achetant toutes les grandes valeurs dans les secteurs de la consommation, de la distribution et de l’hôtellerie. 

Et pour beaucoup d’acteurs, cet effort était indispensable pour créer les conditions d’un retour au calme, mais au-delà, il permet de compenser le trou d’air qui affecte l’activité. La croissance est très faible et mieux vaut booster l’activité en période de conjoncture difficile que l’inverse. 

Ce plan de relance arrive au bon moment pour des raisons politiques et sociales, mais il arrive aussi au bon moment pour des raisons conjoncturelles. Sur ce point, on peut considérer qu’Emmanuel Macron a changé de politique dans la mesure où il avait jusqu'à maintenant priorisé le renforcement de la compétitivité des entreprises et qu’il projetait d’attendre les fruits avant de relâcher la consommation. Ça va lui couter un débat peut être tendu avec Bruxelles. Ça peut lui valoir une perte d’influence dans les milieux étrangers dans la mesure où il a dû abandonner certains principes et certaines certitudes. Ceci dit, pour l'instant, les marchés ont réagi assez positivement parce qu’ils considèrent que la crédibilité de la France n’est pas atteinte et que ça va dépendre de la détermination et de la capacité à poursuivre des réformes structurelles. 

2e niveau, le moyen et long terme. Tout le monde a compris qu’Emmanuel Macron veut poursuivre la modernisation de la France, pour que ce pays retrouve son dynamisme perdu depuis des années ; mais tout le monde a compris aussi qu’il ne pouvait pas imposer ces réformes de Paris. L’erreur qu’il a faite en arrivant au pouvoir a été de s’enfermer avec ses conseillers, qui ne sont pas plus expérimentés que lui, et de ne pas entendre la rumeur populaire. Pour quelqu’un qui a lu Machiavel, c’est une faiblesse. S’il y a un point sur lequel la main de Machiavel n’a jamais hésité, c’est évidemment sur la nécessité pour le prince d’écouter son peuple. 

Tous les chantiers qui vont s’ouvrir au niveau local et régional visent à associer le plus possible l’opinion publique. Alors, il y a des chantiers sur la retraite ou l’assurance chômage, mais il y a surtout la nécessité de refonder l’organisation de l’Etat et d’inventer un service public moderne, plus efficace, plus performant et moins coûteux. Tout le monde est forcément partant, à condition de ménager les acteurs du système qui s’inquiètent des retombées. Les débats proposés visent à associer la société civile, mais ils visent aussi à restaurer des corps intermédiaires qui ont quand même disparu, que ces corps soient politiques ou syndicaux. 

Maintenant, il va falloir tenir la promesse. Emmanuel Macron s’est donné une obligation de moyens. Il doit respecter cet engagement. C’est la condition pour sortir de cet « état d’urgence économique et sociale » dans lequel il a convenu que le pays était plongé. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

04.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 13/12/2018 - 18:39
le problème de Macron
Ce n'est pas le populisme, c'est une partie de la population formée de cadres qui n'a pas confiance en ses capacités concernant le domaine de l'économie . Il faut se souvenir de son score lors de l'élection .
aristide41
- 13/12/2018 - 14:09
Tous ceux qui
vont contre ce qui est devenu la doxa populiste, se font étriller dans ce forum. Dans quelque temps, si ce n'est pas déjà le cas, le politiquement correct, ce sera eux. Et les autres deviendront une espèce de chouans.
hoche38
- 12/12/2018 - 19:54
journaliste indépendant
La seule certitude, à la lecture de cet article, c'est que si son auteur disait le contraire, il serait viré dans l'heure. C'est ce qu'on appelle en Macronie, un journaliste indépendant.