En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

06.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 heure 17 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 3 heures 33 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 4 heures 11 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 5 heures 23 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 9 heures 32 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 16 heures 43 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 18 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 9 heures 37 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 17 heures 32 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 19 heures 8 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Bouc émissaire

Gilets jaunes : comment Bruno Le Maire oublie un peu vite les autres raisons de la baisse de la croissance française

Publié le 11 décembre 2018
Bruno Le Maire s'inquiète des sévères conséquences des Gilets jaunes sur l'économie française, mais oublie un peu vite que les révisions à la baisse des anticipations de croissance pour 2018 avaient déjà eu lieu avant la naissance du mouvement.
 Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage : 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage : 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Le Maire s'inquiète des sévères conséquences des Gilets jaunes sur l'économie française, mais oublie un peu vite que les révisions à la baisse des anticipations de croissance pour 2018 avaient déjà eu lieu avant la naissance du mouvement.

Atlantico : Suite au mouvement des Gilets jaunes, Bruno Le Maire estime que les perspectives de croissance s'amoindrissent pour la France, avec une baisse de 0.1 point pour le dernier trimestre en comparaison des prévisions antérieures. Comment analyser ce chiffrage ?

Nicolas Goetzmann : Lors du PLF 2018, les anticipations de croissance pour la France étaient de 1.7%, mais le gouvernement, jusqu'à la fin du mois de juin, envisageait la possibilité que celle-ci atteigne le chiffre de 2%. Puis, cet optimisme s'est estompé au fil des mois. A la sortie de l'été, Gerald Darmanin indiquait alors que la croissance annuelle serait révisée à la baisse mais ne serait pas inférieure à 1.8%. Pourtant, quelques semaines après, le gouvernement révisait ses estimations pour en revenir au chiffre initial de 1.7% du PLF.

Malheureusement, ce chiffre n'était déjà plus réaliste au lendemain de la publication de la croissance du 3e trimestre par l'INSEE (0.4%). Après 0.2% au 1er trimestre, 0.2% au 2e, et 0.4% au 3e, l'économie française aurait dû fortement accélérer pour atteindre un rythme de 0.8% au 4e trimestre pour voir le chiffre prévu par le gouvernement, 1.7%, se réaliser. C'est que ce l'on appeler un excès d'optimisme alors même que le contexte européen marquait un ralentissement en cours. La Banque de France sifflait la fin des fantaisies en prévoyant une croissance de 0.4% pour le T4, soit une croissance de 1.6% pour l'année 2018, inférieure aux prévisions du gouvernement, et largement inférieure à ses anticipations du mois de juin.

Maintenant, la nouveauté est que la Banque de France vient de publier une révision de son chiffre du T4, passant d'une prévision de 0.4% à 0.2%, ce qui aura pour effet de voir la croissance de l'année tomber au chiffre de 1.55%. Bruno Le Maire aura donc tout le loisir de dire que les Gilets jaunes ont tué la croissance du pays, mais la réalité montre autre chose. Entre le moment d'optimisme du gouvernement et sa croissance à 2% et le chiffre de 1.55% qui nous attend, les Gilets jaunes sont responsables de 0.05 point (soit 11%), tandis que les autres causes sont responsables d'une baisse de 0.40 point (soit 89%). Les Gilets jaunes jouent donc le rôle du coupable idéal.

Quelles sont ces autres causes du ralentissement de la croissance ?

La croissance ralentit dans l'ensemble de la zone euro, principalement en raison de l'annonce par la BCE de la fin du programme d'assouplissement quantitatif. Il s'agit de la cause principale qui s'accompagne également du frein au commerce mondial consécutif aux frictions sino-américaines. Les exportations allemandes à destination de la Chine sont en baisse par exemple. Si Bruno Le Maire a eu le loisir de pointer les difficultés rencontrées par l'économie française en raison de la guerre commerciale, rien n'a été dit concernant la cause principale, qu'est l'orientation macroéconomique de la BCE. Sans doute est-il plus aisé de taper les Gilets jaunes.

L'ironie pour le gouvernement est d'avoir vendu un agenda politique pro-croissance aux Français et de constater que le résultat est que nous sommes passés d'une croissance de 2.3% en 2017 à un chiffre probable de 1.55% pour 2018, soit une baisse de 30% pour la première année pleine du quinquennat. On peut entendre le gouvernement lorsqu'il annonce que "cela prendra du temps" mais cela n'explique pas la baisse constatée d'une année sur l'autre. L'explication est que c'est la macroéconomie européenne qui gouverne la croissance en premier lieu, et que celle-ci n'a jamais été questionnée par le gouvernement. Du moins, le fait majeur du changement d'orientation de la BCE, qui a été décisif pour les chiffres de 2018, n'a même jamais été commenté. Nous restons dans l'accessoire et dans l'aveuglement face au principal. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

06.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
del1968
- 11/12/2018 - 14:35
L’Europe, sujet in - pensable ?
Très pertinent, mais jusqu’ici l’Europe, son fonctionnement - très juridique et pas très démocratique - et ses orientations économiques avec leurs conséquences sont des sujets tabous ... peut-être même, des sujets in pensables pour nos gouvernements et nos députés. L’Europe est nécessaire mais pas sous cette forme et pas avec des objectifs purement économiques.
cloette
- 11/12/2018 - 13:50
Bruno Le Maire oublie aussi
que Macron ne sait que taxer, mettre des impôts et des CSG, sans avoir du tout créé aucun emploi, aucune relance, susciter aucun investissement il n'a fait que courir la planète, aller ici et là, se montrer, et pour le pays, rien . Il a été élu, certes, eh bien il ne le sera plus, Y a-t-il en Français une nuance entre être légitime et légitimé ? Quant à son gouvernement, son assemblée "majoritaire", ! ....!!
zelectron
- 11/12/2018 - 13:35
statistiques
Les stats sont les instruments parfaits qui prouvent l'impéritie de nos gvts !