En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 41 min 47 sec
pépites > International
"A Tunisian Girl"
Tunisie : mort de Lina Ben Mhenni, symbole de la révolution de 2011
il y a 3 heures 36 min
pépites > Justice
Justice
Patrick Balkany reste en prison après le rejet de la cour d'appel
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Société
Insultes et menaces

#JeSuisMila : la France en plein naufrage relativiste

il y a 5 heures 53 min
pépites > France
"Lutter contre l'oubli et le négationnisme"
Emmanuel Macron a inauguré le Mur des Noms rénové au Mémorial de la Shoah
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les feux de l'amour et du hasard" : ce Marivaux revisité en soap américain ne fait pas dans la nuance

il y a 7 heures 47 min
pépites > Politique
Bras de fer politique
Municipales à Paris : Stanislas Guerini, délégué général de LREM, estime que Cédric Villani n'est plus "adhérent"du parti
il y a 9 heures 10 min
décryptage > France
Perception

Bonheur, sens du travail et raison d’être : les attentes légitimes des Français et.... celles qui le sont moins

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Economie
Inquiétudes sur les marchés

Récession mondiale : une forme de virus ? Comment la traiter ?

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Politique
Une mémoire très sélective…

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

il y a 11 heures 33 min
light > Culture
Héritage du Prince Bleu de Montmartre ?
Après la mort de Michou, que va devenir son célèbre cabaret ?
il y a 2 heures 40 min
pépites > Science
Prouesse
Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles
il y a 4 heures 4 min
light > Science
Age bonifié ?
Des scientifiques écossais ont utilisé la datation au carbone 14 afin de prouver l'âge réel des bouteilles et pour lutter contre les fraudes
il y a 5 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Terrorisme
L'Etat islamique annonce une "nouvelle phase de son jihad" et menace Israël
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr : du rififi chez les Grecs !

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Pourquoi les Américains et les Chinois sont-ils meilleurs que nous ?

il y a 8 heures 25 min
pépite vidéo > Sport
Immense tristesse
Kobe Bryant, la légende des Los Angeles Lakers, est décédé à l'âge de 41 dans un crash d'hélicoptère
il y a 9 heures 45 min
décryptage > Politique
Projections financières lacunaires

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Politique
Calendrier électoral

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

il y a 11 heures 25 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Le vrai coût de l’utilisation de Google et Facebook : notre vie privée et nos données
il y a 11 heures 58 min
Disraeli Scanner

Les « gilets jaunes » sont l’équivalent du vote Trump et du Brexit

Publié le 05 décembre 2018
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.

Londres, 
Le 3 décembre 2018,

Mon cher ami, 

Rappelons-nous en 2005: une majorité de votants exprimaient, chez vous, leur refus du Traité Constitutionnel Européen. Qu’à cela ne tienne ! Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de la République, promit à la Chancelière allemande qu’il apporterait une solution une fois élu. Ce fut le Traité de Lisbonne, véritable déni de démocratie, dont on peut dire qu’il a tué le sarkozysme à peine celui-ci était-il installé au pouvoir. Au lieu d’avoir les mains libres pour lutter contre la crise, en 2008-2010, le président français fut contraint, d’un bout à l’autre, par les engagements européens de votre pays. 2008, la crise financière puis monétaire, la nécessité de voler au secours de la Grèce, tout cela  aurait dû amener la France à reprendre, sans brutalité, sa liberté. Mais à chaque fois que cette grande Libératrice qu’est l’Histoire passe avec sa clé pour défaire les chaînes du forçat français, celui-ci refuse, il demande à rester enchaîné à son banc de galérien. Récemment, le galérien a été pris de logorrhée, il a commencé à expliquer à la cantonnade qu’il aimait tellement sa captivité qu’il souhaitait un renforcement du régime de contrainte qu’on impose à lui et à ses camarades.......

Je me demande souvent, mon cher ami, d’où vient l’incapacité de vos dirigeants à jouer leur rôle. A quoi reconnaît-on un Français dans une réunion internationale? Ce n’est plus à son mauvais anglais, cette époque est passée. C’est le seul qui dit du mal de son propre pays. Il n’y a qu’Emmanuel Macron pour parler des « Gaulois réfractaires » depuis le Danemark ou pour inventer un prétendu rapport difficile aux règles des Français quand il parle devant le Bundestag ! Si votre président avait fait cette expérience très simple - à vrai dire très dangereuse - de rester sur la file de gauche d’une autoroute allemande, où la vitesse n’est pas limitée, il aurait vu que le respect allemand des règles est bien fragile: le conducteur du bolide auquel vous ne cédez pas le passage vous doublera par la droite plutôt que d’attendre. Il n’y a que vos dirigeants pour étaler les problèmes de votre pays à l’étranger. Emmanuel Macron a poussé cette tendance à son paroxysme, encouragé perfidement par tous ceux qui se disent qu’il y a toujours à profiter d’une classe dirigeante qui est prête à soumettre son peuple à des intérêts qui ne sont pas les siens. Et voilà que le peuple concerné se rappelle au bon souvenir des gouvernants méprisants ! 

Fascinant pays que le vôtre! A vrai dire le rapport de vos dirigeants au réel est plus complexe encore. Ils ont tous la tête bien faite: et il arrive qu’ils appliquent leur belle mécanique cérébrale au réel. C’est Giscard anticipant sur le monde libéral qui arrivait; c’est Sarkozy posant les jalons d’un conservatisme à la française. Et puis, le goût pour le réel retombe. Le parti de ceux qui pensent a priori finit par imposer le maintien des mauvaises habitudes. C’est Mitterrand arrivant au pouvoir avec toutes les vieilles lunes socialistes. C’est Macron qui se fait le chantre d’un néolibéralisme moribond. Au fond, on comprend bien ce qui se passe: votre système de formation insuffle aux plus brillants de vos diplômés un coupable orgueil de l’intelligence. Pendant longtemps, le catholicisme compensait cet orgueil de l’esprit par une véritable humilité devant le réel. Aujourd’hui, ce frein n’existe pratiquement plus. Plus rien ne s’oppose aux emballements d’une intelligence qui s’extasie devant elle-même, stimulée par cette grande société d’encensement mutuel que sont les cénacles internationaux. Ah! La fiscalité au service de l’environnement ! Quelle belle cause ! Jusqu’à ce que des familles étouffées par le carcan monétaire et fiscal, une France qui ne roule pas en trotinette dans des espaces métropolitains confinés, se rappellent au bon souvenir de Paris. 

« Tous les chemins mènent à Rome! » disait-on dans l’Antiquité. Chez vous, toutes les crises se nouent et se dénouent à Paris. Il est particulièrement impressionnant d’observer, depuis l’autre côté de la Manche, la convergence des révoltes: depuis deux samedis, on a vu converger à Paris les hérauts de la France périphérique, les jeunes révoltés des banlieues et les professionnels de l’anarchisme. C’est leur rassemblement en un seul lieu qui rend votre gouvernement, tout d’un coup, si fragile. L’hyperrationalité  des diplômés de l’ENA se retrouve face à la conjonction des irrationalités. Le réel trop longtemps bafoué vient s’imposer violemment sous les fenêtres de ceux qui vivent depuis des décennies dans le déni de réalité. Au fond, vos « gilets jaunes », c’est l’équivalent du vote en faveur de Trump et du référendum sur le Brexit. Et l’on voit bien comment, ailleurs qu’en France, les dirigeants de l’ère néolibérale essaient aussi de refuser le réel, de toutes leurs forces. Mais il est une grande différence: un populiste a su se faire élire par le grand parti de droite américain; le Parlement britannique digère, non sans crampes d’estomac, le Brexit. Alors que chez vous Jean Lassalle est soumis à une amende pour avoir porté un gilet jaune à l’assemblée ! Vos élites ont si peu d’instinct politique profond que même au bord du gouffre elles ont du mal à accepter le réel. 

Ce sera long et douloureux. Votre pays va connaître bien des soubresauts. Ne croyez pas que je m’en réjouisse. Le monde a besoin d’une France stable et qui rayonne. Je souhaite à votre pays de retrouver sans trop attendre une forme d’équilibre. 

Bien fidèlement à vous

Benjamin Disraëli

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Donald Trump, Brexit
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lili57
- 05/12/2018 - 12:57
dixit la journaliste Laurence Haim
Trump a été élu parce qu'il a un dialogue très simpliste et dans ses meetings tout le monde le comprend
Avons nous l'équivalent en France ?
Ganesha
- 05/12/2018 - 11:09
Ecce Homo !
Mr. Husson a ''enfin compris'' !
En complément de l'article de ce jour, plus ''technique'', de mr. Goetzmann, on lit dans le texte ci-dessus, des ''mea-culpa'' et des ''ecce homo'' tels que :
'' C’est Macron qui se fait le chantre d’un néolibéralisme moribond.''
Ou encore :
''. Au fond, vos « gilets jaunes », c’est l’équivalent du vote en faveur de Trump et du référendum sur le Brexit. Et l’on voit bien comment, ailleurs qu’en France, les dirigeants de l’ère néolibérale essaient aussi de refuser le réel, de toutes leurs forces.''
Ah, pourrait-on rêver que, dérogeant à leur minable routine, les ''papys Atlantico'' fassent, exceptionnellement l'effort de lire cet article avant de le commenter !
Aujourd'hui, il en vaut vraiment la peine !
philippe de commynes
- 05/12/2018 - 10:50
Deux remarques
Bien plus que d'être revenu sur le résultat du référendum de 2005, c'est , après s'être fait élire sur la promesse de Karcheriser la racaille, d'avoir oublié, perdu, ce fameux karcher qui a ruiné le crédit de Sarkozy, et en l'occurrence on peut dire que tout à tout de suite mal tourné avec la nomination de Kouchner aux affaires étrangères, dont on ne doute pas qu'il considèrait les électeurs de Sarkozy approuvant le karcher comme des ploucs/beaufs racistes, une manière pour sarko de faire tout de suite un bras d'honneur géant à ceux qui venaient de l'élire...
Deuxièmement, le dénominateur commun des gilets jaunes , c'est de vouloir voir la couleur de leur argent (de leurs impôts), donc pour les uns, en payer à mesure du retour qu'ils voient, donc beaucoup moins, et d'autres moins hostiles à l'impôt, si du moins ils voient la couleur de la redistribution (et que celles ne profite pas aux seules métropoles et banlieues), donc en gros ce sont des "lépreux populistes" pour lesquels le gouvernement idéal serait un tandem lega/M5S à la Française...