En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 29 sec
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 12 min 10 sec
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 16 min 3 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Monde de demain : les bienfaits de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé

il y a 16 min 3 sec
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 17 heures 5 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 18 heures 1 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 20 heures 14 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 20 heures 51 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 22 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 23 heures 18 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 8 min 6 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 16 min 3 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 16 min 3 sec
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 16 heures 33 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 20 heures 10 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 20 heures 22 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 21 heures 22 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 22 heures 28 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 23 heures 49 min
Atlanti-Culture

Exposition Egon Schiele et Jean-Michel Basquiat : un rapport pas toujours évident, mais une très belle expo

Publié le 29 novembre 2018
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
EXPOSITION

EXPOSITION Egon Schiele (1890-1918)  et  Jean-Michel Basquiat (1960-1988) »

 

INFORMATIONS

A la Fondation Louis Vuitton

Jusqu'au 14 janvier 

Réservations : sur le site : www.fondationlouisvuitton.fr

Informations visiteurs : 33 (0)1 40 69 96 00

Accès : 8, avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Paris

Commissariat général :Suzanne Pagé

 

RECOMMANDATION

          EN PRIORITE

 

THEME

L'autrichien Egon Schiele et le new-yorkais Jean-Michel Basquiat incarnent, à soixante-dix ans d'écart, le mythe de l'artiste génial, rebelle et maudit.

La Fondation Louis Vuitton leur consacre à chacun une exposition.. Bien qu'il semblerait que la concomitance de ces 2 expositions soit le fruit des hasards du calendrier, confrontons-les: il s'agit, en fait, d'une petite exposition pour Schiele et d'une grande exposition pour Basquiat. Il ne s'agit pas, ici, de la qualité et de la quantité des oeuvres exposées pour l'un et pour l'autre mais de la taille des œuvres et donc de l'espace réparti à chacun des artistes :

  • E.Schiele : 120 dessins, gouaches et peintures dans quelques salles.

  • J.M Basquiat : environ 140 toiles sur plusieurs étages.

Tourments intimes et luttes contre les injustices sont les moteurs de leurs créations compulsives.

Ils révèlent ce que la société de leur époque veut cacher ou ignorer.

Schiele s'oppose à la rigueur hypocrite de la monarchie autrichienne finissante et la provoque par ses œuvres érotiques. Dessinateur puissant au trait stylisé et acéré, il est obsédé par les corps masculins et féminins et par la mort.

Basquiat inonde ses graffitis et ses toiles de mots, de hiéroglyphes et d'images qui sont de la dynamite contre les inégalités sociales, la discrimination raciale et les violences policières, racistes.

Mais ce dynamiteur est pétri de sens religieux.

Afro-américain initié aux cultes vaudous et scolarisé dans une école catholique, Basquiat manie les croyances. C'est un mystique.

Les autoportraits de Schiele et Basquiat, en clown triste, en voyant ou en moine nimbé d'une auréole, reflètent leur conscience de la mission supérieure de l'artiste et de la nécessité vitale de l'art.

 

POINTS FORTS

La volonté chronologique de l'accrochage met en valeur la force de la création des meilleures années de Schiele et de Basquiat.

  • La scénographie resserrée, dense, déroule aisément le fil directeur des 2 expositions : ligne des corps et liquidité des couleurs (nuances de roses-désir et de verts-pulsion de mort) pour Schiele ; coups de crayons et de pinceaux jaillissants et couleurs accrocheuses pour Basquiat.

  • La disponibilité des guides répartis dans les salles pour commenter à la demande les œuvres présentées.

 

    POINTS FAIBLES

    Seulement une dizaine de peintures d'E.Schiele. Le centenaire de sa mort, commémoré aussi cette année à Vienne par deux expositions au musée Léopold et au Belvédère, a limité, en effet, les possibilités de prêts.

     
     

    EN DEUX MOTS

    Ces expositions captivantes n'élucident pas les mystères créatifs de ces deux météores géniaux mais donnent envie d'en savoir plus sur chacun d'eux, si possible.

    Et bienvenus sont les quelques tableaux qui adoucissent le désespoir un peu communicatif de ces artistes !

     

    LES ARTISTES

    Morts tous deux à 28 ans, ils sont plongés très tôt dans le bain artistique de leur l'époque et se choisissent des mentors: Gustav Klimt pour Schiele et Andy Warhol en ce qui concerneBasquiat.

    Leur nouveau langage pictural bouleverse l'art du XX ième siècle.

    Schiele laisse 3000 dessins et plus de 300 peintures.

    Basquiat nous laisse 1000 peintures et 2000 dessins dont les prix sont astronomiques.

     

    E. Schiele, Autoportrait au gilet, debout, 1911. Gouache, aquarelle et crayon gras sur papier, monté sur carton, 51,5ͯ 34,5 cm. Ernest Ploil, Vienne. 

    Photo : Courtesy of Ernest Ploil, Vienne.

    E. SchieleLa femme aveugle,1911, 48ͯ32 cm, Gouache, rehauts de blanc et crayon sur papier, Photo : © Mario Gastinger, München

     

    Jean-Michel Basquiat, Santo 2, 1983.  Acrylique, crayon gras et papiers sur toile montée sur châssis en lattes de bois croisées, 92,1˟91,4 cm

    The Broad of Fondation ©Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York. Photo : © Robert Mc Keever.

     

     

    Jean-Michel Basquiat, Riding with Death, 1988, Acrylique et crayon gras sur toile, 248,9˟ 289,5 cm. 

    Collection particulière © Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York. Photo : Private collection, all rights reserved.

    Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
    Le sujet vous intéresse ?
    Thématiques :
    Commentaires (1)
    Ecrire un commentaire
    Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
    Abonnez-vous
    «Vos abonnements garantissent notre indépendance»
    Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
    Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
    *Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
    Anouman
    - 29/11/2018 - 20:01
    Expo
    L'exposition sur Schiele est assez décevante, non par ce qui est présenté, mais par le fait que les dessins sont trop serrés et parfois assez mal éclairés. Il vaudra mieux choisir un moment ou l'affluence est faible pour en profiter. Quant à Basquiat, les toiles sont bien présentées. Dommage que je n'y ai trouvé aucun intérêt. Mais je n'étais pas venu pour ses toiles.