En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 34 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 10 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 11 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 14 heures 42 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 16 heures 42 sec
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 16 heures 27 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 9 heures 18 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 10 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 11 heures 20 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 16 heures 16 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 16 heures 34 min
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
Spectre des états généraux

Nouveau pacte social, cette grande concertation dont Emmanuel Macron ne mesure pas à quel point elle risque de lui échapper

Publié le 28 novembre 2018
Emmanuel Macron qui dit avoir entendu les colères, veut "transformer les colères en solutions"; comme il ne détient pas la recette pour accomplir cette transformation, il veut lancer une "grande concertation de terrain sur la transition écologique et sociale".
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron qui dit avoir entendu les colères, veut "transformer les colères en solutions"; comme il ne détient pas la recette pour accomplir cette transformation, il veut lancer une "grande concertation de terrain sur la transition écologique et sociale".

Cette concertation qui réunirait  des représentants d'associations, les élus nationaux et locaux, et les corps intermédiaires (représentants socio-professionnels) dont on redécouvre l'utilité, durerait trois mois. Les comités seront chargés "d'établir des diagnostics locaux et de faire des propositions" pratiques pour faciliter la transition écologique. En lançant cette  initiative pour sortir de la crise des Gilets Jaunes, le Président de la République prend le risque d'enclencher une machine infernale, car dans le contexte actuel ces futurs comités  devraient surtout formuler des revendications salariales et fiscales.

Si dans un premier temps, le Chef de l'Etat a assoupli sa position sur les taxes sur le carburant pour tenter de calmer la colère des automobilistes solidaires du mouvement des Gilets Jaunes, il sait bien que cette concession n'est pas de nature à mettre un terme du jour au lendemain au mouvement. Les Gilets Jaunes  appellent à une nouvelle manifestation à Paris samedi et à poursuivre les blocages. Et ce ne sont pas les deux heures de discussion de deux de leurs représentants avec François de Rugy hier soir, qui auront permis de faire  évoluer la situation. A l'issue de la rencontre, ils ont  d'ailleurs appelé à poursuivre le mouvement tandis que, ponctuellement, d'autres appellent carrément à le durcir. (1) "Les Français n'attendent qu'une réponse, c'est  qu'au 1er janvier, les taxes sur les carburants n'augmentent pas", a déclaré le président du groupe LR à l'Assemblée Nationale après le discours du Chef de l'Etat. Et d'après un sondage Opinionway pour RTL-LCI-Le Figaro, trois Français sur quatre jugent la réponse d'Emmanuel Macron "insuffisante". C'est peut-être également  l'avis du grand " macronien" qu'est Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale. Ce dernier a, comme  la plupart des responsables parlementaires, boudé la cérémonie d'installation du Haut Conseil pour le Climat à l'Elysée. Il n'était pas question pour eux de se soustraire  à l'immuable rite de la Conférence des Présidents qui se tient tous les mardis matin à la Présidence de l'Assemblée afin de fixer l'ordre du jour des travaux. Les "représentants du peuple" ont vu (-une nouvelle fois) dans le choix de l'horaire, une manifestation du "mépris du Président de la République pour le Parlement". Les dirigeants du groupe majoritaire, eux, pas voulu s'attarder sur ce raté; les députés La REM  viennent en renfort du Chef de l'Etat:  ils "veulent accompagner cette "grande concertation" sur le terrain, et entendent "jouer un rôle crucial" dans cet exercice de démocratie participative. Pour mieux  le contenir et  l'encadrer ? C'est vraisemblable, car la conclusion de ces Etats-généraux Canada Dry est loin d'être écrite et la séquence est risquée  pour l'exécutif. 

Tout en voulant circonscrire  sa réponse à la crise à la transition écologique, Emmanuel Macron a bien intégré que la fronde des Gilets Jaunes ne se limite pas à la seule contestation de la hausse des prix du carburants et du fuel. Afin de faire passer la pilule de la transition écologique, il tente de l'adoucir avec un "accompagnement  social". Ce projet soulage les Marcheurs ,qui réclament des gestes en faveur des plus modestes, et  complait aux écologistes qui préconisent  un changement radical de notre mode de vie et de la société en général, dans le but d'atténuer les conséquences des effets de serre et  afin de "sauver la planète". Cette "transition sociale" qui irait de pair avec la transition énergétique, et qui serait acceptable pour le plus grand nombre, reste à inventer. Dans l'idéal d'Emmanuel Macron, ce sont ces "brain storming" à l'échelon décentralisé qui devraient aboutir à l'élaboration des propositions , livrées clefs en mains, pour un "nouveau contrat social". En fait de propositions ce sont avant tout des revendications multiples qui vont fuser et se multiplier dans les futures assemblées. En lançant cette concertation aujourd'hui l'exécutif  prend le risque d'être débordé par l'imagination foisonnante des différentes parties prenantes. Dans un climat social tendu, la surenchère est inévitable, l'emballement possible.  Face aux représentants des Gilets Jaunes qu'il faudra désigner, les syndicalistes ne voudront pas être en reste et inversement. ..Et les politiques ne seront pas les derniers à en rajouter. Car ce mouvement suscite des prises de conscience sociales inattendues, à l'instar  de celle du député La Rem du Rhône Bruno Bonnell : l'ancien entrepreneur lyonnais  veut "savoir ce que les plus riches ont fait de leur argent", c'est-à-dire  de celui qu'ils ont gagné grâce à la suppression de l'ISF par Emmanuel Macron. Pendant la campagne électorale de 2017, le futur président espérait que les riches, reconnaissants, réinvestiraient cette manne dans l'économie nationale. C'était la fameuse théorie du "ruissellement". Il espérait aussi que les exilés fiscaux en Belgique, Grande-Bretagne et Suisse, reviendraient rapidement  se réinstaller en France. Il n'en a rien été. Faux calcul. Mais véritables dégâts politiques. La pression politique et la crise économique avaient contraint Nicolas Sarkozy à revenir sur le bouclier fiscal inventé en 2007pour diminuer la pression fiscale sur les gros contribuables . Cette mesure lui avait collé aux baskets pendant tout le quinquennat avec, déjà, l'image de "président des riches". Les mêmes causes produisent les mêmes effets. En attendant le mouvement des Gilets Jaunes continue.

 

(1) Et ce matin le président de la région PACA a réitéré l'appel lancé par douze présidents de région, à instaurer un moratoire sur l'augmentation des carburants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 28/11/2018 - 21:55
Cette gourde de Poire Brusson (Brune Poirson)
A gagné le cocotier, vraiment cette engeance Bobo est insupportable .
edac44
- 28/11/2018 - 10:27
L'ego de Macron 1er mène t-il la France à la guerre civile ???
Le monarque ne cédera pas aux revendications légitimes du peuple de France, quitte à en perdre la tête, ce qui pourrait d'ailleurs bien lui arriver.