En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

il y a 40 sec
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 25 min 44 sec
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 16 heures 20 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 17 heures 30 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 18 heures 37 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 21 heures 44 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 22 heures 7 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 23 heures 15 min
décryptage > International
George Floyd

Émeutes aux Etats-Unis : des émeutes sociales plus que raciales

il y a 4 min 14 sec
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 15 heures 35 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 16 heures 55 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 18 heures 10 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 18 heures 47 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 21 heures 6 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 22 heures 35 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 23 heures 15 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 23 heures 16 min
© Sajjad HUSSAIN / AFP
© Sajjad HUSSAIN / AFP
Bonnes feuilles

L'Inde a-t-elle trouvé en l'utérus le nouvel eldorado du capitalisme ?

Publié le 24 novembre 2018
Lydia Guirous vient de publier "Libérons-nous du féminisme" aux éditions de l'Observatoire. A ses yeux, le néo-féminisme occidental est devenu une lamentable et hypocrite police de la pensée. Pour Lydia Guirous, l’égalité homme-femme ne s’ajuste pas en fonction de la confession, des origines ou du "territoire". Extrait 1/2.
Lydia Guirous est porte-parole des Républicains. Essayiste, elle est l'auteur de "Ça n'a rien à voir avec l'islam?" ( Plon - 2017), de #Je suis Marianne (Grasset) et de Allah est grand la République aussi (JC Lattès).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydia Guirous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydia Guirous est porte-parole des Républicains. Essayiste, elle est l'auteur de "Ça n'a rien à voir avec l'islam?" ( Plon - 2017), de #Je suis Marianne (Grasset) et de Allah est grand la République aussi (JC Lattès).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydia Guirous vient de publier "Libérons-nous du féminisme" aux éditions de l'Observatoire. A ses yeux, le néo-féminisme occidental est devenu une lamentable et hypocrite police de la pensée. Pour Lydia Guirous, l’égalité homme-femme ne s’ajuste pas en fonction de la confession, des origines ou du "territoire". Extrait 1/2.

Je pourrais vous parler de tellement d’autres pays où les femmes n’ont pas de droits, ou si peu, où leur vie ne vaut pas celle d’un homme, où, encore aujourd’hui, elles sont considérées comme des choses, des moyens de produire de la force de travail, et condamnées à la servitude. Leurs bras et leur utérus deviennent des objets à mettre sous contrôle et domination masculine.

Hier, pour ne pas déshonorer leur famille, il fallait surveiller l’entrejambe des femmes : pas de rapport sexuel avant le mariage, pas d’enfantement hors mariage, rien ne devait échapper au contrôle familial et social dans les sociétés religieuses et patriarcales. La conséquence en était le mariage précoce de jeunes filles, parfois même pas encore pubères.

L’émancipation et la réappropriation du corps des femmes dans les pays encore régis aujourd’hui par les dogmes religieux sont l’enjeu des années à venir. Face à cela, une forme de capitalisme sans valeurs et sans limites contribue à faire du corps des femmes un objet de convoitise financière. Les plus vulnérables, dans les pays où leurs droits sont limités, seront utilisées par leur famille comme une main-d’œuvre dédiée à l’enfantement. En Inde, en plus de louer leurs bras, ces femmes seront amenées par l’inexorable loi de la nécessité et de la course à l’argent pour nourrir leur famille, à enfanter pour d’autres. On ne peut pas le leur reprocher. Victimes de la misère, elles sont dans la survie ; elles n’ont pas les moyens de s’opposer, pas les moyens de choisir.

Les désirs d’enfant par gestation pour autrui (GPA) émanent essentiellement des pays riches, telle une commande ouvrant la voie à une nouvelle exploitation des femmes du Sud. Pratiquant des prix très bas, l’Inde est rapidement devenue un « eldorado » pour les personnes en quête de mères porteuses. Dès 2002, la légalisation de la GPA commerciale a permis à des milliers de couples, hétérosexuels ou homosexuels, d’y avoir des enfants. Parmi eux, la moitié venait des États-Unis, d’Angleterre, d’Australie ou d’Israël. Une grossesse est généralement rémunérée entre 5 000 et 7 000 euros : l’équivalent de dix ans de travail pour ces femmes venues des milieux les plus modestes. En parallèle, la clinique pratiquant l’insémination facture les couples demandeurs entre 20 000 et 30 000 euros. Ce secteur d’activité générerait l’équivalent de 2  milliards d’euros, selon la chambre de commerce indienne. Avec des tarifs aussi bas (à titre de comparaison, une GPA pratiquée aux États-Unis coûte près de 200 000  euros), c’est là une forme de « démocratisation » qui peut ouvrir sur une demande massive et donc une exploitation sans retenue du corps des femmes indiennes les plus vulnérables.

En 2016, le gouvernement nationaliste hindou et conservateur, arrivé au pouvoir en 2014, a porté le projet « Surrogacy Bill 2016 », qui visait à limiter la GPA à des fins commerciales. Selon ce projet, cette pratique serait interdite aux étrangers, aux célibataires, aux couples non mariés et aux homosexuels ; elle serait donc réservée aux couples indiens mariés, et la mère porteuse devrait être un membre ou un proche de la famille… Ce qui, là aussi, ouvrirait la voie à de nouvelles formes d’exploitation, notamment du personnel de maison. L’opposition et une partie de l’opinion publique ont décrié ce projet de loi qui fut considéré, de manière étonnante, comme une « régression ». En première ligne, les propriétaires de cliniques spécialisées dans le domaine, arguant du risque de voir se développer un marché noir dans un pays où la police a déjà démantelé de nombreuses « cliniques » clandestines –  lesquelles relèvent davantage de l’usine sordide à bébés. Les mères porteuses ont également manifesté contre ce projet d’interdiction, car il leur retire un moyen d’améliorer leurs conditions de vie. 

Pinki Virani, écrivaine indienne engagée sur la question, a élevé la voix pour dénoncer l’hypocrisie sociale autour de la GPA  : « Les partis politiques indiens doivent comprendre que mettre des parties du corps de la femme sur le marché, en contrepartie d’un revenu, tout en prétendant défendre le choix de la femme, est la pire forme de patriarcat. »

Extrait de l'ouvrage de Lydia Guirous, Le Suicide féministe, publié aux éditions de l'Observatoire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 24/11/2018 - 15:40
Cauchemar de la Dot !
Il y a un aspect de la société indienne qui semble complètement échapper à l'auteur de cet article : en Inde, la quasi totalité des mariages sont ''arrangés'' ! Et, ce sont les parents qui ont des filles, qui se trouvent confrontés au cauchemar de devoir trouver des sommes très importantes pour leur ''acheter un mari'' ! La monétisation de la sexualité et de reproduction sont donc profondément ancrées dans les traditions de ce sous-continent.