En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

Tu seras riche, mon fils!

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 10 heures 29 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 12 heures 57 sec
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 15 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 16 heures 19 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 17 heures 44 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 17 heures 56 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 18 heures 20 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 11 heures 21 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 13 heures 10 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 15 heures 5 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 17 heures 33 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 18 heures 25 min
© VINCENT KESSLER / POOL / AFP
© VINCENT KESSLER / POOL / AFP
Edito

Ces recettes qui permettraient de mettre fin à la désindustrialisation en France

Publié le 16 novembre 2018
L’industrie française se trouve dans une mauvaise passe qui contraste avec la situation que connaissent la plupart de nos partenaires européens. Pourtant, selon les dernières enquêtes l’attractivité du pays est manifeste et connait un regain très vif depuis l’élection d’Emmanuel Macron.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’industrie française se trouve dans une mauvaise passe qui contraste avec la situation que connaissent la plupart de nos partenaires européens. Pourtant, selon les dernières enquêtes l’attractivité du pays est manifeste et connait un regain très vif depuis l’élection d’Emmanuel Macron.

Les décideurs internationaux croient dans l’avenir de l’industrie française. Au demeurant, une timide reprise s’est manifestée l’an dernier, où trois mille emplois industriels nouveaux ont vu le jour pour la première fois depuis 1999, mettant fin à une désaffection contre un secteur pourtant essentiel de l’activité économique.

Il est vrai que depuis le début des années deux mille, les capacités de la production manufacturière sont restées stables, alors qu’elles augmentaient en moyenne de vingt pour cent dans la zone euro. Les disparitions d’entreprises se sont traduites par la perte d’un tiers des emplois, alors que depuis la crise de 2008, la production industrielle s’est réduite de 15%, plaçant la France au dix-huitième rang européen pour les petites et moyennes entreprises. En fait, le mouvement avait commencé dès les années soixante-dix avec la recomposition géographique de la carte des usines. Une véritable saignée s’est produite dans le nord-est du pays et même dans le bassin parisien, où la part de l’emploi industriel est tombée de 29 à 13% entre 1975 et 2014. Trois territoires seulement ont connu une évolution positive : la Bretagne, le Jura et l’Occitanie.  Paradoxalement, le mouvement de création de firmes a connu une poussée majoritaire vers l’ouest du pays, surtout vers les côtes, à l’inverse de ce qui se produisait en Europe où l’industrie se concentre plutôt vers le centre entre l’Allemagne et les pays de l’est. La France, comme souvent, se distinguait de ses partenaires.


La semaine prochaine, le Conseil national de l’industrie devrait faire des propositions pour ranimer le tissu industriel dans le cadre de la mission confiée par le gouvernement au député Bonnell en septembre dernier. Les présidents des intercommunalités devraient promouvoir pour les entreprises un pacte productif pour une centaine de territoires afin de déboucher sur des créations d’emplois, notamment dans les villes de moins de vingt mille habitants, où depuis quarante ans, l’emploi industriel a diminué de 38% et s’est trouvé à peine compensé par les embauches dans les services qui ont pris un relais fragile.

Un rôle accru serait ainsi donné aux régions afin de réduire le sentiment d’éloignement qu’elles ressentent face aux centres de décisions de la capitale. A condition que les initiatives se multiplient sur le terrain, en créant un climat propice, à l’image de ce qui existe en Vendée, où la multiplication des entreprises familiales, solidaires entre elles, a permis de ramener le chômage à 4% seulement, moins de la moitié du taux national. Pour y parvenir, il est indispensable que les efforts accomplis à la base soient assortis de mesures d’allègement des normes qui pèsent sur les sites industriels pour accélérer la reconversion des friches, que l’on se préoccupe aussi des moyens de transport et des logements du personnel, tandis que parallèlement, on développe la robotisation pour laquelle la France est particulièrement en retard, afin d’améliorer la productivité.

Bref, qu’une véritable mobilisation se développe, à tous les niveaux, à l’imitation de ce qui existe par exemple en Allemagne où les Länder participent étroitement au développement des entreprises grâce à des partenariats actifs. Ainsi pourrait-on réconcilier la France avec son industrie et résorber la cassure avec les territoires. Un programme ambitieux et qui demanderait du temps.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

01.

Tu seras riche, mon fils!

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/11/2018 - 08:05
Des « entreprises solidaires entre elles »???
Décidément, les analystes français se sont trop baignés dans la grosse marmite du Neto-trotskysme pour avoir une vision lucide du monde d’aujourd’hui!....non, Mr. Garibal! Les entreprises n’ont pas à être « solidaires entre elles », mais à améliorer, au contraire, leur compétitivité ! Votre monde de bisounours où les entreprises s’aiment et se respectent est mort...d’ailleurs, a-t-il jamais existé que dans les fantasmes des bobos désœuvrés et écolo-irresponsables du Marais et de St Germain-des-prés?...le monde dans lequel nous vivons n’est pas celui de M.Garibal! il est hyper-compétitif. C’est le monde des requins de la finance genre Macron , prédateurs d’entreprises faibles et baignant dans le bisounoursisme ambiant...la France doit sortir de ce processus morbide de fusacqs à la Rothschild que vous lui proposez! Elle doit se battre à égalité avec les Allemands, et refuser la soumission, c’est tout!
zelectron
- 17/11/2018 - 07:54
industrie : le flop français
la réindustrialisation française ne se décrète pas, elle ne vient pas d'en haut, c'est la base qui la construit si tant est que l'état cesse de sucer son sang !