En direct
Best of
Best of du 03 Novembre au 09 Novembre 2018
En direct
Atlanti-Culture
"Le temps qui reste" : du très, très bon "boulevard"
Publié le 08 novembre 2018
Quelle bonne idée de reprendre, pour 60 représentations, l'un des grands succès théâtraux de 2017. Il y a dans cette pièce tout ce qui fait le succès des grandes pièces de boulevard: être un reflet authentique et joyeux de la vie, y compris dans ce qu'elle a de plus grave.
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quelle bonne idée de reprendre, pour 60 représentations, l'un des grands succès théâtraux de 2017. Il y a dans cette pièce tout ce qui fait le succès des grandes pièces de boulevard: être un reflet authentique et joyeux de la vie, y compris dans ce qu'elle a de plus grave.

THEATRE

Le temps qui reste

de Philippe Lellouche
Mise en scène: Philippe Lellouche
Avec Philippe Lellouche, Christian Vadim, David Brécourt et Mélanie Page
 

INFORMATIONS

Théâtre de la Madeleine
Jusqu'au 29 décembre 
Durée : 1 heure 30
Divers horaires selon les jours
Réservations:  www.theatre-madeleine.com/01 42 65 07 09
19 rue de Surène 75008 Paris
 

RECOMMANDATION

           EXCELLENT

THEME

Trois amis de toujours reviennent de l'enterrement du quatrième, Max, mort d'un infarctus à cinquante ans. Ils se retrouvent chez la veuve de Max. Lorsque celle-ci leur avoue que finalement, elle est "juste soulagée qu'il soit mort", la discussion prend alors une tournure totalement imprévue, se situant entre bilan pour les vivants et règlements de compte entre eux. Ils réalisent qu'ils ont maintenant beaucoup plus de mois de vacances en août derrière eux que ceux à préparer dans l'avenir et se disent qu'il serait opportun d'utiliser à bon escient "le temps qui reste", comme nous le suggère sur scène Philippe Lellouche en fin de spectacle.

POINTS FORTS

- Philippe Lellouche a concocté un texte aux petits oignons pour ses potes de toujours avec qui il a partagé tous ses spectacles depuis le début et cela, parfaitement rodé, fonctionne à merveille

- Ces quinquas jouent en osmose et nous donnent l'impression de discussion entre vieux camarades de chambrée. Tout sonne juste dans leurs propos

- l'humour est omniprésent dans ce texte perlé, plein de verve, beaucoup plus fin qu'il n'y paraît, avec des propos à teneur existentielle sans aucune outrance ni caricature

- le passage sur la danse est désopilant ; David Brécourt nous offre une prestation à pleurer de rire sur la musique de "La Boum" ; du coup, ses petits camarades s'y mettent aussi avec plus ou moins de bonheur, avec un Philippe Lellouche qui danse comme "un petit boxeur nerveux" et le déguingandé Christian Vadim qui nous propose du grand n'importe quoi

- les références aus séries des années 80 sont savoureuses, "L'amour du risque" avec Jonathan et Jennifer Hart et la musique du générique sont un beau moment d'anthologie

POINTS FAIBLES

Je n'en vois pas, il n'y a aucun temps mort 

EN DEUX MOTS

On ne change pas une équipe qui gagne !

Une fois de plus, Philippe Lellouche reconstitue sa bande d'amis fidèles, joyeux drilles avec lesquels il avait déjà commis toutes ses pièces. Il signe ici le texte, la mise en scène et le jeu, nous offrant une heure et demie de bonheur.

Les maîtres mots de cette soirée sont la bonne humeur, l'amitié, la bienveillance et l'humour avec un  "H". L'enterrement de Max sert de détonateur à une série de révélations en cascade. L'amitié en toile de fond permet d'être honnête et sincère les uns envers les autres puique c'est là le propre des amis, de pouvoir se dire ce que l'on pense sans se fâcher pour autant. C'est une excellente pièce de boulevard comme on les aime.  Une reprise d'un des principaux succès théâtraux de l'année dernière pour 60 représentations,  jusqu'en fin décembre.

L'AUTEUR

Après des études de journalisme, Philippe Lellouche (né en mars 1966, en Israël) a commencé sa carrière en tant qu'animateur à France Inter puis a tourné dans un certain nombre de films  produits par Luc Besson, ou par son frère Gilles Lellouche. Il réalise en 2011 "Nos plus belles vacances", puis se lance dans l'écriture et la mise en scène de pièces de théâtre, et c'est le succès immédiat: "Le jeu de la vérité 1 et 2", "Boire, fumer et conduire vite" et "L'Appel de Londres" sont joués à guichets fermés. Même succès pour "Le temps qui reste".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les nouveaux iPhones vous coûteront le double du prix que vous pensez payer si vous en changez
02.
L'initiateur de #sansmoile17... est salarié de LREM
03.
L'Italie prépare une bombe capable de faire exploser l'Europe et de lui faire perdre sa souveraineté politique
04.
"Les filles bien n'avalent pas" ! C'est le titre d'un des livres de Marlène Schiappa…
05.
Bruxelles : si l’Italie veut vivre son aventure populiste, ce sera sans l’Union européenne
06.
33 000 morts dues aux bactéries résistantes aux antibiotiques : faut-il limiter drastiquement les prescriptions ?
07.
Gilets jaunes : pourquoi certains Français ont nettement plus de raisons que d’autres de se plaindre de l’évolution de leur pouvoir d’achat
01.
Pourquoi les nouveaux iPhones vous coûteront le double du prix que vous pensez payer si vous en changez
02.
L'initiateur de #sansmoile17... est salarié de LREM
03.
L'Italie prépare une bombe capable de faire exploser l'Europe et de lui faire perdre sa souveraineté politique
04.
"Les filles bien n'avalent pas" ! C'est le titre d'un des livres de Marlène Schiappa…
05.
Bruxelles : si l’Italie veut vivre son aventure populiste, ce sera sans l’Union européenne
06.
33 000 morts dues aux bactéries résistantes aux antibiotiques : faut-il limiter drastiquement les prescriptions ?
07.
Gilets jaunes : pourquoi certains Français ont nettement plus de raisons que d’autres de se plaindre de l’évolution de leur pouvoir d’achat
01.
Radicalisation en prison : pourquoi l'Etat reste-t-il le "premier recruteur de Daech" ?
02.
Pour près de deux Allemands sur trois, Angela Merkel devrait "se retirer"
03.
L’horreur de la guerre au Yémen, ou le deux poids deux mesures des Occidentaux qui sanctionnent Russie et Iran… mais laissent tout passer aux Saoudiens ou aux Pakistanais !
04.
Comment la mafia se retrouve dans votre assiette
05.
Pourquoi est-ce que la nomination d'Andrea Enria à la tête de l'autorité bancaire européenne risque de ne rien changer
06.
#DansMaRue : l’application de la mairie de Paris qui promeut le retour de la délation
01.
Toulouse: elle finit en garde à vue après avoir provoqué les policiers en pleine rue
02.
Flou sur le chèque énergie : ce qui pousse l’Etat à faire compliqué quand on pourrait faire simple
03.
Comment les populistes sont en train de renouveler la démocratie tout en la mettant en danger
04.
Pourquoi les algorithmes sont beaucoup plus politiques que ce vous croyez
05.
Mais qui était vraiment Commode, l’empereur romain gladiateur du film de Ridley Scott ?
06.
Jérôme Besnard : "La droite est la seule à pouvoir tenir un discours compatible avec ce qui est en train d’arriver en Europe"
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires