En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 51 min 29 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 2 heures 11 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 2 heures 49 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 4 heures 44 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 6 heures 2 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 8 heures 8 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 10 heures 35 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 1 heure 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 2 heures 26 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 3 heures 53 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 5 heures 23 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 8 heures 25 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 8 heures 54 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 10 heures 47 min
Atlanti-Culture

"La Révolte" de Clara Dupont-Monod : quelle "Bonne Femme"!

Publié le 05 novembre 2018
A lire le remarquable roman de Clara Dupont-Monod, on comprend mieux qu'à travers n'importe quel essai, pourquoi, depuis le 12° siècle, Aliénor d'Aquitaine n'a cessé d'exercer un tel pouvoir de fascination. Difficile de ne pas être impressionné.
Michel Kerjean est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Kerjean
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Kerjean est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A lire le remarquable roman de Clara Dupont-Monod, on comprend mieux qu'à travers n'importe quel essai, pourquoi, depuis le 12° siècle, Aliénor d'Aquitaine n'a cessé d'exercer un tel pouvoir de fascination. Difficile de ne pas être impressionné.
LIVRE
La Révolte
De Clara Dupont-Monod
Ed. Stock
243 pages.
 
 
RECOMMANDATION
 
           EXCELLENT
 
 
THEME   
 
L’histoire se passe au 12ème siècle. Le fils d’Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion, raconte comment elle veut se venger des affronts infligés par son second mari, Henri II Plantagenet, roi d’Angleterre. Il la brime au quotidien, lui impose la présence de sa maîtresse Rosemonde et surtout lui dispute son autorité sur ses importantes possessions françaises, apportées en dot. Il s’ensuit un conflit armé dans lequel elle entraîne ses fils, en particulier Richard,  et son  premier mari, Louis VII, roi de France .Aliénor est vaincue et le paie cher : 15 ans de captivité ou de résidence surveillée dans les prisons et les châteaux anglais. Elle en ressort plus rayonnante et énergique que jamais .Elle assure la régence lors des absences de Richard, devenu roi d’Angleterre à la mort de son père et qui participe à la troisième croisade. L’évocation historique se termine par la mort de Richard, atteint d’une flèche, au cours d’un affrontement, en France, avec les troupes de Philippe Auguste, nouveau roi.
 
Sur cette toile de fond de vérité historique sont exposés de façon romanesque et imaginaire les états d’âme des principaux protagonistes : Aliénor, le Plantagenet et Richard,  le troisième de leurs fils et sans doute le préféré de sa mère.  C’est lui qui décrit le psycho-drame familial, avec ses frustrations personnelles, les rancœurs de la mère,  la cruauté du père, Il applaudit au retour d’Aliénor après sa captivité .Il admire son intelligence, sa beauté, sa culture, sa séduction et son habileté politique...S’il perçoit le Plantagenêt comme une brute colérique et sanguinaire, il idéalise Aliénor pourtant assez manipulatrice quand elle demande  à Richard  de tuer «  le père » et non pas «  son mari » ! Mais c’est la sublime beauté, calme, rayonnante, épicurienne, organisée et énergique de cette femme inaltérable, réalisant son destin au milieu d’une cour brillante et riche d’artistes, qui prévaut dans l’esprit du fils…. et dans la mémoire collective, qui en fera une héroïne et la « grand-mère de toutes les cours  d’Europe »
 
 
POINTS FORTS
 
-Le rythme de l’écriture qui ménage un certain suspense et prends par moment une allure de thriller
 
-Le positionnement exact des évocations historiques, ni complexes ni lassantes.
 
-Le style un peu moyenâgeux qui sied bien à ce genre d’ouvrage
 
-La précision des descriptions
 
-L’imaginaire  « complainte du père attaqué »
 
- la «  Note de L’auteur », louable souci de précision à la dernière page d’un ouvrage qui reste  cependant une œuvre romanesque.
 
Sans oublier la magnifique couverture de Lucille Clerc
 
 
POINTS FAIBLES
 
Je n'en vois pas, mais on peut s’interroger sur quelques points :
 
- La longueur de certaines envolées littéraires régulièrement  émaillées de phrases obscures pour les non-initiés.
 
- l’architecture du livre, parfois complexe.
 
 
EN DEUX MOTS
 
Ce livre est un roman consacré à des séquences d’un « voyage d’un héros » comme dirait Joseph Campbell. Il est le résultat d’une parfaite démarche  imaginaire. Ce n’est pas un roman historique. Il n’y aucune référence bibliographique. Et pourtant il répond à la nouvelle conception de ce type d’ouvrage qui fait découvrir l’histoire, sans trop de distorsion, et plus agréablement qu’un traité universitaire. L’ambiance est aussi celle d’un opéra. On la retrouve dans le « Rosamonde »  de John Barnett en 1837.
 
 
UN EXTRAIT
 
C’est Richard qui parle :
 
"Inutile d’attendre des mots d’amour. Ma mère n’en a jamais prononcé. Cela ne m’attriste pas. Mon époque ménage les mots. Elle les respecte trop pour abreuver les foules, les utiliser à tort et à travers. Viendra bien un jour où l’on parlera tellement qu’on ne dira plus rien .Mais ici, c’est encore un geste d’engagement. Le verbe est si précieux qu’il décide de la vie ou  de la mort. Le chevalier respecte la promesse faite à la dame, dût-il y laisser ses jours ; le seigneur obéit au serment ; la paix et la guerre se décident d’une phrase ; La parole est tenue. Voilà pourquoi Aliénor ne nous a jamais dit de mots tendres."
 
 
L’AUTEUR
 
Clara Dupont-Monod, née le 7 octobre 1973 à Paris, est une femme de lettres et une journaliste. Elle a travaillé à Cosmopolitan et Marianne et intervient  régulièrement à la radio dans des émissions politiques ou littéraires, en particulier sur France Inter. Elle reçoit en 2014 le prix du magazine Point de Vue pour son livre sur Aliénor D’Aquitaine,  «  Le roi disait que j'étais diable ». "La Révolte" fait partie des romans sélectionnés pour le prix Goncourt 2018 et le prix Fémina.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires