En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Interview

“Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 17 min 50 sec
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 16 heures 6 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 17 heures 11 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 23 heures 37 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 23 heures 46 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 52 min 36 sec
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 16 heures 32 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 17 heures 41 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 23 heures 26 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 23 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 1 jour 4 heures
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nouvelle hausse

Léger rebond du chômage : pourquoi le gouvernement pourrait en payer le prix alors même qu’il n’a pris aucun engagement sur le sujet

Publié le 26 octobre 2018
Le chômage a augmenté de 0,3% au troisième trimestre 2018. La plus forte augmentation est celle du chômage de longue durée, +1,1% sur le trimestre, et +6,4% sur un an.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chômage a augmenté de 0,3% au troisième trimestre 2018. La plus forte augmentation est celle du chômage de longue durée, +1,1% sur le trimestre, et +6,4% sur un an.

Atlantico : La réforme de la formation professionnelle lancée par Emmanuel Macron ainsi que la réforme du droit du travail qui est en vigueur depuis le premier janvier 2018 vous semblent-elles suffisantes pour lutter contre cette évolution inquiétante du chômage de longue durée ?

 
Philippe Crevel : La France est loin de connaître une situation de plein emploi comme en Allemagne, en République tchèque ou aux Etats-Unis. En effet, au 3e trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi s’est accru en France en phase avec le ralentissement des créations d’emploi. Cette année, l’INSEE ne prévoit que 129 000 créations nettes contre 342 000 en 2017. La faible croissance du 1er et 2e trimestre semble avoir enrayer le processus de baisse des demandeurs d’emploi. Le 3e trimestre est le 2e consécutif marqué par une progression. 
 
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a, au cours du 3e trimestre augmenté de 0,5 % (+16 300) et s’élève à 3 456 800 Sur un an, une baisse est toujours constatée, -1,2 %. En prenant en compte les catégories A, b et C, le nombre de demandeurs d’emploi atteint 5 649 600.
 
En incluant les départements-régions d’outre-mer, hors Mayotte, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’élève à 3 718 500 en progression de 0,4 %sur le trimestre et en recul de 1,0 %sur un an. Pour les catégories A, B, C, ce nombre s’établit à 5 963 500 en augmentation de 0,4 % sur le 3e trimestre et de 0,7 % sur un an.
 
 
La France a un problème avec l’emploi et cela dure depuis des décennies. Notre pays paie son mauvais positionnement économique qui a conduit à un fort processus de désindustrialisation. Il suffit de remonter la vallée de la Seine pour constater l’importance des friches industrielles. Trop centré sur la gamme moyenne, pas suffisamment axé sur le haut de gamme, notre économie  a perdu des parts de marché à l’exportation. La question de la qualification du personnel joue évidemment un rôle dans ce processus. La baisse du niveau scolaire, la faiblesse de l’apprentissage et de la formation continue expliquent en partie nos problèmes d’emploi. A cela, il faut ajouter que le chômage est en France  est une source d’exclusion, que le marché du travail comporte des marches très hautes. Il est difficile de passer de demandeur d’emploi à actif occupé, de détenteur d’un CDD à un titulaire d’u CDI. Cette polarisation, cette segmentation du marché du travail crée de la ségrégation. Le coût du travail qui n’est guère différent en France de celui des pays d’Europe du Nord ou d’Allemagne est un problématique car nous produisons des produits concurrencés par ceux des pays émergents. L’Allemagne peut supporter des coûts élevés grâce à la compétitivité de l’industrie. Par ailleurs, en France, les salaires sont calés sur le SMIC et ne tiennent que partiellement compte des différences de productivité des secteurs, ce qui peut être un frein aux créations d’emploi. 
 
Le chômage de longue durée est la conséquence d’une économie fonctionnant sur l’exclusion. Il ne faut pas tomber de l’arbre car les branches sont trop hautes pour espérer pouvoir y remonter. Par ailleurs, la digitalisation de l’économie exclue certains actifs qui ne sont pas familiarisé avec les nouveaux outils de travail. Exclusion sociale, exclusion technologique, exclusion également géographique, les emplois ne se trouvant pas à proximité des lieux de résidence, la communauté du travail se délite. 
 
 

Plus largement, 18 mois après son accession au pouvoir, ce genre de mauvais résultats peuvent-ils laisser pressentir que la méthode adoptée par Emmanuel Macron n'est pas la bonne ? 

 
Le chômage français est de nature structurelle. Évidemment les inflexions de la conjoncture influe sur son orientation. Mais, le taux de chômage difficilement incompressible se situe autour de 8 %. Pour modifier la donne, il faut du temps. Il faut agir sur l’investissement, sur la formation, sur l’apprentissage. Il faut également réfléchir sur les modalités d’indemnisation en étant certainement non pas plus autoritaire mais plus juste et plus regardant. Un demandeur d’emploi de plus de 6 mois devrait être contraint de suivre une formation adaptée à ses besoins. Il devrait bénéficier d’un suivi personnalisé. Le chômage est un drame. C’est une source d’exclusion, d’isolement, de dépression. Il y a certes des professionnels de l’indemnisation. Ils sont minoritaires. Ils doivent être débusqués et sanctionnés. De même, il faudra un jour traiter la question des intermitemps du spectacle. Leur régime permet à certains employeurs de réduire leurs coûts et à certains actifs de faire supporter le coût de leurs congés par l’assurance chôamge. 
 
 

La tranche d'âge la plus concernée, celle des plus de 50 ans, connaît une hausse du chômage de 0,6% sur le 3e trimestre et de 0,3% sur la dernière année. Avec la hausse de la CSG qui touche particulièrement les plus âgés, le gouvernement ne risque-t-il pas de provoquer une vraie colère chez les plus de 50 ans qui ont cependant fortement voté pour Emmanuel Macron en 2017 ?

 
Le nombre de demandeurs d’emploi augmente, au 3e trimestre, pour toutes les catégories d’âge. Celui des moins de 25 ans augmente de 0,3 % soit deux fois vite que celui des plus de 50 ans (0,6 %). Les nombre de demandeurs d’emploi chez les 25 / 50 ans de 0,5 %. Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi diminue de 1 % chez les jeunes, de 1,9 % chez les 25 / 50 ans mais augmente de 0,2 % chez les seniors.
 
 
Un senior mis au chômage retrouve difficilement un emploi. Certaines entreprises jouent sur la durée d’indemnisation pour gérer leurs effectifs. En effet, l’indemnisation chômage est alors utilisée en attente de la perception de la retraite. A 59 ans, le salarié consent à être licencié sachant que dans trois ans il pourra s’il respecte les conditions toucher sa pension. Néanmoins, il faut préciser que le taux de chômage des plus de 50 ans reste inférieur à celui des jeunes de moins de 25 ou de 30 ans. Mais l’évolution est inquiétante. Les entreprises souhaitent rajeunir les cadres dans le cadre de la digitalisation de leurs activités. En outre, le licenciement des seniors permet de réduire les coûts salariaux étant donné que les salaires progressent avec l’âge. De manière assurantielle, il serait possible d’imaginer que le coût du travail soit décoléré de l’âge afin de limiter cette tentation. Les entreprises seront compte tenu du vieillissement de la population active de mieux intégrer les plus de 50 ans dans leur organisation et d’adapter les conditions de travail. Ce défi ne sera pas le plus simple à réussir dans les prochaines années. 
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires