En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 12 heures 47 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 19 heures 47 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 1 jour 1 heure
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 13 heures 13 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 14 heures 22 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 20 heures 23 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 36 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 1 jour 15 heures
© Essa Ahmed / AFP
© Essa Ahmed / AFP
Crise humanitaire

Le Yémen s’achemine vers la pire famine connue dans le monde depuis 100 ans sans qu’aucune solution politique au conflit ne soit en vue

Publié le 18 octobre 2018
Le Yémen connaît la pire famine mondiale depuis 100 ans. Face à cette crise, dans une guerre qui dure depuis 2015 et où l'Arabie saoudite et l'Iran se livrent bataille, le risque d'enlisement plane.
Né en 1958, Franck Mermier a été directeur du Centre français d'études yéménites (Sanaa) de 1991 à 1997, puis directeur scientifique des études contemporaines à l’Institut Français du Proche-Orient (Beyrouth) (2002-2009). Il est directeur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck Mermier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Né en 1958, Franck Mermier a été directeur du Centre français d'études yéménites (Sanaa) de 1991 à 1997, puis directeur scientifique des études contemporaines à l’Institut Français du Proche-Orient (Beyrouth) (2002-2009). Il est directeur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Yémen connaît la pire famine mondiale depuis 100 ans. Face à cette crise, dans une guerre qui dure depuis 2015 et où l'Arabie saoudite et l'Iran se livrent bataille, le risque d'enlisement plane.

Atlantico : Voyez-vous une solution à la crise dans l'immédiat ? 

Franck Mermier : Je ne vois pas de solution à la crise dans l'immédiat. les pourparlers qui devaient se dérouler à Genève le 6 septembre 2018 n'ont pas eu lieu en raison du refus des Houthistes de s'y rendre sous prétexte, selon eux, que les garanties données par l'Arabie saoudite pour leur transport aérien de Sanaa (et leur retour) n'étaient pas suffisantes. La bataille de Hodeïda entre les Houthistes qui continuent de tenir la ville et les forces gouvernementales soutenues principalement par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis empêchent le ravitaillement de la partie du Yémen contrôlée par les Houthistes. C'est d'autant plus grave que le blocus aérien sur Sanaa perdure sous le prétexte que l'Iran pourrait approvisionner en armes leur allié houthiste. dans les régions du sud, censées être contrôlées par le président Hadi, la situation économique est elle aussi très détériorée en raison notamment de la chute du riyal yéménite, du paiement erratique des salaires des fonctionnaires (qui ne sont pas payés dans les zones contrôlées par les Houthistes). L'aide peut débarquer à Aden mais la ville même, censée être la capitale provisoire du gouvernement yéménite,  souffre de coupures d'eau et d'électricité comme Sanaa qui vient de connaître des manifestations contre la situation économique sévèrement réprimées. En outre, Aden connaît une forte instabilité politique en raison des obstacles mis par le Conseil de transition sudiste, appuyé par les Emirats, à l'exercice de l'autorité du gouvernement.

 

Au-delà du conflit, quels sont les intérêts régionaux qu'entretiennent l'Arabie saoudite et l'Iran au Yémen ?

Pour l'Arabie saoudite, le Yémen fait partie de son pré carré, de sa zone d'influence et l'installation d'un pouvoir proche de l'Iran à Sanaa, et surtout ayant l'ambition de contrôler tout le pays en 2015 était intolérable. cela s'inscrit aussi dans un conflit régional incluant la Syrie où la politique d'influence de l'AS a été battue en brèche par l'Iran. Pour l'Iran, la guerre du Yémen constitue simplement une opportunité peu coûteuse d'embourber l'AS sans envoyer de troupes, voire d'armements. Pour les Emirats, sa participation à la guerre lui a permis de se tailler une zone d'influence dans le pays et notamment au Sud en aidant les séparatistes sudistes et au Nord en tenant de contrer les Frères musulmans au profit de forces salafistes armées.

 

Pourquoi une telle crise humanitaire a-t-elle été possible ? 

La crise humanitaire est bien entendu due à la prolongation de la guerre qui se déploie sur différents fronts avec des épisodes de guerre urbaine particulièrement meurtrière à Taez et Aden qui se sont débarrassées des forces houthistes et en raison du blocus aérien et maritime exercé par l'AS et les Emirats. La fragmentation du pays due à la guerre et à l'émergence de différents pouvoirs rivaux ont aggravé l'isolement du pays. Avant la guerre, l'infrastructure routière et médicale était déjà défaillante et le Yémen connaissait un fort taux de pauvreté. Un autre facteur a aggravé la situation, il s'agit de la dépendance extrême du Yémen, pays pourtant majoritairement rural, envers les produits importés. La faiblesse du gouvernement de Hadi qui ne parvient pas à s'imposer et qui est dépendant de l'AS ajoute un autre élément déstabilisant à cette situation chaotique. Dans le sud, particulièrement à Aden et dans le Hadramaout, il faut aussi compter avec les menées d'Al-Qaida et de l'EI. L'AS et les Emirats ont les mains libres au Yémen et contrôlent l'accès à l'aide internationale dans les zones qu'elles contrôlent, la prise de Hodeïda pourrait accentuer le blocus de la partie du Yémen sous contrôle des Houthistes et donc aggraver le sort de la population qui subit des bombardements aériens. La crise humanitaire est aussi la conséquence du choix par les parties en conflit de l'option militaire, le conflit de légitimité entre le président Hadi et les Houthistes étant pour l'instant insoluble si les parrains régionaux n'imposent pas une redistribution des cartes en faisant sauter le verrou de cette question de légitimité puisque ces deux acteurs ont perdu leur prétention à la représenter seuls.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires