En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Flickr commons
Il vaut mieux être aveugle que lire ça
"Les territoires vivants de la République" contre "Les territoires perdus de la République" : le mensonge contre la vérité !
Publié le 03 octobre 2018
C'est un livre qui vient de sortir. Il est, et sera, encensé.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est un livre qui vient de sortir. Il est, et sera, encensé.

Avec Les territoires vivants de la République, nous sommes dans 1984 d'Orwell. La guerre c'est la paix. La haine c'est l'amour. La brutalité, c'est la tendresse. Et les banlieues sont un territoire enviable où il fait bon vivre.

Ce livre est publié à La Découverte, un éditeur qui se consacre tout entier à célébrer le "vivre-ensemble". Et sa promotion est assurée par Arrêt sur images, ultime refuge d'une pensée dévoyée. Le site de Daniel Schneidermann présente Les territoires vivants de la République comme une "riposte" aux Territoires perdus de la République. Et se désole qu'il ne vienne que 16 ans après.

Les Territoires perdus de la République racontaient, témoignages et interviews à l'appui, la haine des Juifs, la détestation de la France et la violence triomphante et assumée. Les auteurs des Territoires vivants de la République ont fait une toute autre sélection. Ils ont cherché et trouvé – quand on cherche ce qu'on veut trouver, on trouve toujours ce qu'on cherche – des élèves vivants et attachants. La banlieue, écrivent-ils, est un réservoir de vitalité. Il y a là-bas un formidable potentiel d'énergies. Ils reconnaissent toutefois qu'il faut faire quelques efforts pour leur enseigner la Shoah. Il est vrai que le mot "Juif" passe difficilement là-bas…

D'une certaine manière, ces territoires sont en effet très vivants. On crie "Mort aux Juifs" à Sarcelles. On déchire le drapeau français au Mirail à Toulouse. On attaque à la hache et au sabre des autobus à Angoulême. On règle au couteau des différents entre bandes à Stains. Quelle vitalité ! À Marseille, c'est la Kalachnikov qui est reine : les litiges pour la drogue font quelques morts par mois dans la cité phocéenne. Mais mourir, c'est comme vivre si on reprend la terminologie d'Orwell.

P.S. : Retenez les noms de deux profs auteurs du livre : Fabien Montagner, Benoit Falaize. Pourquoi ? Ils vous seront utiles pour ne jamais mettre vos enfants dans un établissement où ils enseignent. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Pourquoi l’envolée des cours de l’or en dit beaucoup plus sur le défaut de culture économique des marchés que sur l’état de l’économie mondiale
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires