En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

04.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

07.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 8 heures 39 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 9 heures 26 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 10 heures 54 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 13 heures 25 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 15 heures 39 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 16 heures 25 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 52 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 9 heures 54 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 11 heures 44 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 14 heures 1 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 15 heures 19 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 16 heures 22 sec
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 16 heures 47 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 19 heures 18 min
© Pixabay
© Pixabay
Puissance de l'amour

Paix des ménages : le nombre de divorce tombe à son plus bas niveau depuis longtemps

Publié le 27 septembre 2018
Selon les médias britanniques, le taux de divorce au Royaume-Uni est très faible.
Pascal Anger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.Il est également chargé de cours à Paris VII. Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les médias britanniques, le taux de divorce au Royaume-Uni est très faible.

Atlantico : Un article du DailyMail montre que le taux de divorce au Royaume-Uni est au plus bas depuis 30 ans. Concrètement retrouve-t-on ce phénomène en France ?

 
 
Pascal Anger : On retrouve ce phénomène en France  où le taux de divorce est revenu à celui que l'on connaissait depuis les années 2000 selon les chiffres de l'INSEE. Après un pic de 155 300 divorces en 2005, on remarque que le chiffre baisse  sans discontinuer à 123 700 en 2015. Soit un taux brut de divorces pour 1000 habitants qui est aujourd'hui à 1,86 contre 1,92 en 2000. Ces chiffres sont toutefois à mettre en comparaison avec le nombre de mariages célébrés qui, eux aussi, sont en chute libre depuis 1970 du fait de la diversification des contrats d'union possibles.
 
Au-delà des chiffres je peux noter que les gens qui viennent dans mon cabinet pour me consulter au sujet d'un divorce ou simplement d'une séparation font aussi de plus en plus marche arrière ce qui s'explique par plusieurs facteurs, aussi bien sociaux, psychologiques que économiques.

 

Pour expliquer ce phénomène, le journal pointe la volonté des hommes de plus s'impliquer dans le mariage et le fait que le mariage aujourd'hui relève plus du choix que de l'injonction sociale.  Que penser de cette analyse ?

 
Le DailyMail a raison cette fois. On peut clairement noter plusieurs choses. D'abord il faut rappeler que l'on se marie de plus en plus tard en France. L'âge du mariage ne cesse de reculer et au fur et à mesure que les individus vieillissent ils sont aussi plus sécurisés, stables économiquement. La décision d'un mariage (souvent même après 50 ans) intervient alors comme 'laboutissmeent, la sacralisation de ce qui a été accompli auparavant. Il y a 40 ans, le mariage relevait plus de l'injonction sociale. Il fallait se marier car c'était normal. Aujourd'hui personne ne sera mal jugé car il ou elle n'est pas marié(e). Si l'on se marie aujourd'hui c'est donc effectivement plus un choix qu'autre chose même si, dans le fond, on reste sur une démarche de représentation. En se mariant on a besoin de se rassurer et de rassurer notre entourage sur notre situation.
 
D'un autre côté il ne faut pas oublier non plus que les jeunes qui se marient aujourd'hui sont aussi issus d'une génération qui a vu exploser les taux de divorce chez leurs parents. Ils ont un désir ardent de ne pas commettre les mêmes erreurs que leurs géniteurs. C'est d'ailleurs pour cela que l'on note une progression du nombre de thérapies de couple. Les gens veulent sauver ce qu'il y a à sauver et font plus d'efforts aujourd'hui par rapport aux précédentes générations.
 

Le facteur économique permettrait-il aussi d'expliquer la chose ?

 
Tout à fait. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans une période globale d'insécurité économique et ce sentiment d'insécurité s'est d'autant plus renforcé après la crise de 2008. Ce qui peut expliquer aussi les renoncements aux séparations.
 
Je pense qu'il n'est pas faux de dire que la "peur du lendemain" est aujourd'hui bien plus présente qu'elle ne l'était dans les années 70 ou 80. On sent que les gens se sentent fragilisés et ont besoin de rester sur leurs acquis, ce qui explique, aussi le retardement de l'âge du mariage.
 
Il ne faut pas oublier qu'un divorce ou une simple séparation va fragiliser économiquement les deux acteurs. Et le phénomène sera d'autant plus amplifié en fonction du lieu de vie des couples. Divorcer signifie trouver deux logements. Il va sans dire que pour ceux qui habitent à Paris la tâche n'est pas aisée. S'il y a un enfant et une garde alternée il va sans dire qu'il faut que les domiciles ne soient pas trop éloignés pour le confort de l'enfant… Bref, les difficultés sont nombreuses et peuvent être source de beaucoup de renoncement.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires