En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 1 heure 7 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 2 heures 21 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 2 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 3 heures 2 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 3 heures 17 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 6 heures 28 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 6 heures 41 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 2 heures 10 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 3 heures 5 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 3 heures 37 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 4 heures 40 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 6 heures 18 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

il y a 6 heures 46 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Usine à gaz

Netflix sera-t-il le grand gagnant du Pass culture

Publié le 12 septembre 2018
Avec H16
Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a dévoilé certains contours du Pass Culture, une des promesses d'Emmanuel Macron en faveur des jeunes.
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a dévoilé certains contours du Pass Culture, une des promesses d'Emmanuel Macron en faveur des jeunes.
Avec H16

Que peut-on donc faire avec l’argent des autres ? Le dépenser, pardi, et largement encore ! Quoi de mieux pour cela qu’en futilités et autres biens de seconde voire de troisième nécessité ? Et qui, mieux que l’État, pour vous dire comment claquer avec brio ces sommes récupérées sur le dos des autres ? Joie, bonheur et crêpes au sucre : c’est justement ce que le Pass Culture va bientôt vous permettre !

Et si vous ne connaissez pas la nouvelle et frétillante initiative du gouvernement dans le claquage d’argent gratuit des autres, discipline devenue olympique en France depuis une quarantaine d’années, rappelons simplement que le Pass Culture est ce bidouillage social promis par le candidat Macron durant sa campagne présidentielle afin de ratisser les voix des plus jeunes. Dans l’esprit, ce Pass Culture concerne en effet les jeunes adultes et est destiné à aider leur accès à la culture, en leur fournissant des réductions sur certaines manifestations et produits culturels de tous types.
 
Ce montage, plutôt flou pendant la campagne, s’est progressivement précisé au fil des mois. Petit-à-petit, ce qui n’était probablement qu’une énième idée idiote lancée en l’air s’est concrétisée en idée idiote lancée comme un pavé dans la mare de finances publiques pourtant particulièrement stressées : et si on donnait 500 euros aux jeunes adultes à leurs 18 ans afin de les pousser vers certains biens et services culturels ?
 
Voyant que tout le monde semblait trouver parfaitement normal de cramer ainsi une somme assez rondelette à ce genre de dépense, le gouvernement s’est donc lancé dans la mise en place de la nouvelle tubulure destinée à arroser ce nouveau public. Il y a quelques jours, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a donc dévoilé certains contours de ce Pass Culture.
 
Présenté de façon grandiloquente comme un « GPS de la culture » (on a le droit de pouffer), ce Pass se verra doté d’une application mobile permettant de géolocaliser les offres culturelles. Compte-tenu du passé de l’État en matière d’informatique en général et d’application mobile en particulier, on peut raisonnablement tabler sur une bouse d’ampleur modérée qui sera testée sur 10.000 jeunes et cinq départements dans les prochains mois.
 
Jusque là, on pourrait croire à une simple et nouvelle façon de dépenser l’argent des autres. Mais là où les choses prennent une tournure cocasse, c’est lorsqu’on apprend que, mais oui enfin, rien n’empêchera nos jeunes citoyens de claquer leur Pass sur Netflix ou Spotify.
 
Oh, attention ! Comme de juste avec tout ce qui vient de l’État, il y aura des conditions, des règles, des encadrements et probablement l’un ou l’autre cerfa solidement numéroté pour éviter toute dérive, comme par exemple claquer tout ce Pass sur les offres en ligne. Non mais oh !
 
Il apparaît en effet que ce Pass ne pourra pas financer votre abonnement Netflix plus de deux ans. De la même façon, ces mêmes autorités ont jugé nécessaire de limiter les dépenses pour les CD ou les DVD. Quant à la presse en ligne ou papier, il sera possible de s’y abonner grâce à ce Pass sauf, bien entendu, les « tabloïds à risque » dont on se doute qu’il existera une liste tenue scrupuleusement à jour par (la Kommandantur) le Ministère.
 
Ah, et bien évidemment, on ne pourra pas utiliser ce Pass sur Amazon (car Netflix : bien, Amazon : mal) et on devra donc se faire livrer en librairie toute commande de livres. Parce que, voyez-vous mes petits amis, les déplacements supplémentaires jusqu’au marchand le plus proche sont forcément écologiques et optimaux. Quelle brillante idée !
 
Et surtout, quelle belle cohérence d’ensemble !
 
 
 
Un coup, l’État ne peut supporter l’idée que les nouvelles technologies viennent ainsi tout écrabouiller sur leur passage, à commencer par la culture locale. Il se fait donc fort de tout faire pour bouter Netflix hors de France, avec un certain succès puisque ce dernier a eu la judicieuse idée de ne pas y installer ses centres de données ni son siège social européen, de ne pas y créer d’emplois, de ne pas y payer ses taxes et de ne pas lui faire profiter de cette opportunité économique dont elle n’aurait eu que faire de toute façon, son opulence actuelle devenant presque embarrassante.
 
Mais ensuite, voilà le même État qui subventionne directement l’ennemi infâme d’hier. Mieux : il en profite pour faire un croc en jambe à l’autre Némésis (Amazon) qui a eu, lui, la bêtise de s’installer quand même dans le pays. Peut-être la manœuvre vise-t-elle à faire enfin fuir le géant de la distribution qui a l’outrecuidance d’embaucher à tour de bras dans le pays ? Il serait temps : le chômage est bien trop bas, les rentrées fiscales trop hautes et l’excédent budgétaire (et de crédibilité) du gouvernement vont finir par déclencher la jalousie du reste du monde.
 
Outre cette incohérence globale, on pourra s’étonner du choix du ministère : plutôt qu’orienter — flécher, dirait l’administration fiscale — les dépenses des jeunes et autres frétillants récipiendaires de cette aumône publique en donnant plutôt des bons, coupons et autres réductions orientées sur les biens culturels officiellement estampillés par la puissance publique (par exemple, les musées, bibliothèques, grandes salles de spectacles ou grands complexes culturels, …), voilà l’État qui distribue directement du pognon qui n’a d’odeur que celle d’un électoralisme putassier difficilement dissimulable. Charge à lui de mettre ensuite tous les moyens pour s’assurer que cet argent sera dépensé exclusivement là où il le veut, ce qui promet encore quelques moments forts en chocolat.
 
En outre, on ne s’étonnera pas davantage que ce même « pass culture » autorisera le bénéficiaire à s’acheter des jeux vidéos, parce que la culture, c’est aussi ça. Certes, pour faire bonne bonne mesure, il faudra que ces derniers aient reçu un aval quelconque (ici, la sanction du CNC), histoire de faire croire que le contribuable serait en quelque sorte gagnant : il paie via le CNC pour qu’un jeu soit financé, puis il paie via le Pass pour qu’il soit acheté, ce qui permet à une société française d’augmenter ses ventes. Un petit pas pour le joueur, le vendeur et le développeur, un grand bond en avant vers un déficit public supplémentaire pour le contribuable, qui devra donc se réjouir d’une distribution publique pour un bénéfice privé.
 
Tout cela sent bon la mise en place d’une nouvelle dépense somptuaire dont les effets de bord, ni documentés, ni même envisagés, promettent quelques moments de stupeur.
 
À la suite de quoi les détracteurs du gouvernement actuel, l’haleine chargée de haine et d’alcools bon marché, nommeront cela « turbolibéralisme ». Les journalistes, tout aussi incultes, reprendront ça tous en chœur, et le peuple, cornaqué par tous ces imbéciles, n’aura alors le choix que d’en remettre une couche aux prochaines élections en se demandant bien pourquoi, malgré le vote obstiné et constant pour ce ramassis de crétins, la situation empire.
 
Enfin, regardons le bon côté des choses : des centaines de milliers de jeunes vont recevoir 500 euros en provenance directe du cul d’une licorne pour regarder Netflix, s’acheter le dernier DVD de Booba (ou Kaaris, ne soyons pas sectaires) ou ne pas commander de livres sur Amazon.
 
Comment ne pas s’en réjouir ?
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires