En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

02.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 57 min 1 sec
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 12 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 1 heure 32 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 2 heures 13 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 20 heures 30 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 21 heures 44 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 1 heure 1 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 1 heure 25 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 1 heure 54 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 2 heures 38 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 4 heures 30 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 19 heures 50 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 21 heures 29 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 1 jour 22 min
© Pixabay
© Pixabay
Bonnes feuilles

Hugues Serraf : “Tout comme l’accent suisse, l’accent marseillais est relativement facile à imiter auprès des locaux sans se faire repérer, ce qui n’est pas le cas de l’accent québécois”

Publié le 08 septembre 2018
Aix est la voisine riche et sérieuse, le Neuilly du cru, où l’on ne se gare pas n’importe comment et où l’on met ses papiers gras dans des poubelles que les cantonniers n’oublient pas de vider. Il convient de la détester, mais avec un certain respect toutefois parce que c’est là où l’on vient étudier les Lettres et les Sciences politiques, voire trouver un vrai travail avec un vrai salaire un peu comme à la frontière avec la Suisse. Extrait du "Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille" de Hugues Serraf, publié aux éditions Gaussen. 1/2
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aix est la voisine riche et sérieuse, le Neuilly du cru, où l’on ne se gare pas n’importe comment et où l’on met ses papiers gras dans des poubelles que les cantonniers n’oublient pas de vider. Il convient de la détester, mais avec un certain respect toutefois parce que c’est là où l’on vient étudier les Lettres et les Sciences politiques, voire trouver un vrai travail avec un vrai salaire un peu comme à la frontière avec la Suisse. Extrait du "Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille" de Hugues Serraf, publié aux éditions Gaussen. 1/2
  

A

 

ACCENT : C’est la carte de visite sonore de la ville, le petit plus qu’apprécient les responsables du casting des émissions télévisées de témoignages psycho-sociaux parce que ça atténue la charge dramatique d’une horrible histoire d’inceste et que ça rappelle ses vacances au producteur.

À ne pas confondre avec l’accent de Toulouse bien qu’il s’en rapproche. Il existe d’ailleurs en de très nombreuses variantes, de la plus gouailleuse, façon marchande de poisson sur le Vieux-Port ou résident des quartiers nord, à la plus distinguée, façon cadre supérieur du 8e arrondissement (dite « accent jambon »). En tant que « parler » plutôt qu’au seul niveau de ses inflexions phonologiques, le marseillais incorpore de nombreux mots directement issus du provençal, mais également pas mal de vocables arabes, italiens ou même romanis.

Tout comme l’accent suisse, l’accent marseillais est relativement facile à imiter auprès des locaux sans se faire repérer, ce qui n’est pas le cas de l’accent québécois. Je le fais tout le temps.

AIX-EN-PROVENCE : Aix est la voisine riche et sérieuse, le Neuilly du cru, où l’on ne se gare pas n’importe comment et où l’on met ses papiers gras dans des poubelles que les cantonniers n’oublient pas de vider. Il convient de la détester, mais avec un certain respect toutefois parce que c’est là où l’on vient étudier les Lettres et les Sciences politiques, voire trouver un vrai travail avec un vrai salaire un peu comme à la frontière avec la Suisse.

C’est très joli, il y a beaucoup de vieilles pierres et de boutiques chics mais, en réalité, l’observateur avisé constatera que l’architec- ture n’est pas si différente de celle de Marseille, juste mieux entre- tenue. C’est tout petit. Il n’y a pas la mer. Il peut y faire frisquet le soir bien que ce ne soit qu’à une grosse vingtaine de kilomètres plus au nord (prévoir une petite laine).

ALEXANDRE PREMIER DE YOUGOSLAVIE (ROI) :

Monarque serbe assassiné par un nationaliste bulgare affilié à une mystérieuse « Organisation Révolutionnaire Intérieure Macédonienne » en 1934, alors qu’il remontait la Canebière en limousine sous les vivats d’une foule qui n’avait pas la moindre idée de qui il était mais appréciait la distraction et le décorum.

Louis Barthou, le ministre des Affaires étrangères français qui accompagnait la royale visite, laissa également la vie dans cette aventure, un gendarme alcoolisé visant le terroriste l’ayant abattu par maladresse.

La tragédie aurait inspiré la chanson « On n’est pas là pour se faire engueuler », Boris Vian ayant remplacé « roi de Yougoslavie » par « roi de Zanzibar » à la requête de services secrets redou- tant l’importation des conflits balkaniques sur le territoire de la République.

ARRONDISSEMENTS : Bien qu’elle soit beaucoup plus vaste que Paris intra-muros (240 km² contre 105 km²), Marseille ne compte que seize arrondissements (contre vingt, je le précise pour les ignares et les provinciaux).

À l’exception des 7e et 8e, qui sont des secteurs de rupins dans les deux villes, il n’y a d’ailleurs pas de correspondances particu- lières avec les arrondissements de la capitale : le 16e sudiste est ainsi situé au cœur des quartiers nord et n’est guère réputé pour son luxe et ses hôtels particuliers. Ah, si, il existe bien une rue Abbé-de-l’Épée dans les deux 5e mais ça s’arrête là…

AUBAGNE : Je ne pensais pas rédiger une entrée pour Aubagne dans ce dictionnaire parce que c’est un endroit où personne ne va jamais, mais on m’a recommandé de le faire malgré tout pour d’obscures raisons de diplomatie locale. Ville moyenne de banlieue, longtemps gérée par des communistes et alors véritable boucle de la « ceinture rouge » marseillaise, elle possède notam- ment un musée des personnages de Pagnol en santons installé dans une sorte de gros kiosque à journaux au fond d’un parking et héberge le centre de commandement national de la Légion étrangère.

Wikipédia signale en outre que Fabien Barthez, goal de l’équipe de France ayant remporté la coupe du Monde en 1998, y aurait résidé.

Extrait du "Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille" de Hugues Serraf, publié aux éditions Gaussen.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires