En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

L'avion de ligne bientôt tout "électrique"

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 1 heure 46 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 2 heures 21 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 6 heures 31 sec
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 7 heures 59 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 10 heures 24 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 10 heures 50 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 2 heures 4 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 2 heures 32 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 4 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 5 heures 50 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 7 heures 40 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 8 heures 36 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 11 heures 11 min
© MANDEL NGAN / AFP
© MANDEL NGAN / AFP
Surchauffe

Croissance américaine (encore) revue à la hausse : mais que fait Donald Trump que l’Europe ne fait pas ?

Publié le 30 août 2018
La croissance américaine a été révisée à la hausse pour atteindre 4.2% pour le second trimestre 2018 alors que les chiffres de la zone euro déçoivent pour la même période. Effet Trump ou contre-performance européenne ?
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La croissance américaine a été révisée à la hausse pour atteindre 4.2% pour le second trimestre 2018 alors que les chiffres de la zone euro déçoivent pour la même période. Effet Trump ou contre-performance européenne ?

Atlantico : La croissance américaine vient d'être révisée à la hausse pour le deuxième trimestre 2018, à 4.2%, tandis que les chiffres trimestriels de la zone euro atteignent 0.4% sur la même période (soit 1.6% en rythme annualisé). Comment comprendre un tel différentiel entre les deux zones économiques ? Faut-il attribuer ce succès à Donald Trump ?

 
Nicolas Goetzmann : Ce second trimestre 2018 a été exceptionnel aux Etats-Unis, il est le résultat de plusieurs facteurs qui s'estomperont dans la futur, mais il traduit également une situation d'une économie qui fonctionne à plein régime. Le premier facteur, c'est la baisse d'impôts de 1500 milliards de dollars qui a été mise en place par Donald Trump dans le cadre de sa réforme fiscale. Le second facteur est la très forte croissance des exportations de soja qui ont eu lieu avant la mise en place des sanctions commerciales. La croissance du pays a donc de bonnes chances d'atteindre la prévision de 3% qui a été fixée par son président.
 
Ce contexte exceptionnel ne doit pas faire oublier les excellents fondamentaux actuels du pays. Le chômage est à 3.9%, les salaires ont augmenté de 2.7% sur la dernière année (3% dans le secteur privé), et le nombre de personnes en emploi a augmenté de près de 1.5 millions entre juillet 2017 et juillet 2018. Cette situation est principalement le résultat de la politique monétaire américaine, qui est restée plutôt accommodante, malgré les hausses de taux. L'objectif de la FED, et de son nouveau président, Jerome Powell est d'accompagner la croissance tout en évitant la surchauffe, mais surtout en évitant de briser l'élan de l'économie du pays. Et pour le moment, au regard des chiffres, son action est une réussite. Cependant, en attribuant la paternité du succès actuel américain à la FED, il ne faut pas oublier que c'est Donald Trump qui a nommé Powell à ce poste. De plus, Trump a choisi de critiquer l'action de Powell ces dernières semaines, signe que le président américain souhaiterait qu'il ne fasse rien pour entraver le développement économique. D'un point de vue macroéconomique, Donald Trump cherche l'expansion maximale.
 
C'est peut être sur ce point que la comparaison avec l'Europe est la plus aisée. Parce que la croissance d'un pays, ou d'une zone monétaire, dépend avant tout de l'action de la Banque centrale. Dans la zone euro, la croissance est revenue après l'expansion amorcée en 2015 avec le lancement du plan de relance de Mario Draghi, tout comme elle se tasse aujourd'hui suite aux annonces de l'arrêt de ce même programme en cette fin d'année. Pour simplifier, les européens ont donc suivi la stratégie de relance américaine avec près de 6 années de retard, et choisissent de l'arrêter avant que le chômage ne soit revenu à un niveau acceptable sur le continent. L'Europe est déjà lancée dans un cycle de resserrement monétaire alors que le chômage est encore de 8.3%, soit plus du double qu'aux Etats-Unis.
 
 

Comment comparer les sorties de crises des deux continents, aussi bien dans les stratégies poursuivies que dans leurs résultats ?

 
 
Le chiffre qui peut être intéressant pour comparer les résultats, au-delà des taux de chômage, c'est celui de la croissance cumulée depuis 2008. En prenant le chiffre de la croissance nominale, c'est à dire ce que l'on appelle "la demande" (qui est la somme de la croissance et de l'inflation), on se rend compte que la zone euro a progressé de 18% entre le 1er trimestre 2008 et le 1er trimestre 2018. Pour les États Unis, entre le 1er trimestre 2008 et le second trimestre 2018 (qui est le dernier chiffre disponible), le chiffre est de 39%. Le double. Nous avons un différentiel de "demande" de 20% entre les deux zones économiques depuis la crise. Ce qui est essentiel de noter ici, c'est que la "demande" est sous contrôle total de la Banque centrale, ce qui fait reposer cet échec majeur sur les épaules de la BCE, et des dirigeants européens qui ne trouvent rien à y redire. De plus, l'année 2019 sera celle du remplacement de Mario Draghi à la tête de la BCE, et s'il est parvenu à faire bouger les choses, il est désormais de plus en plus probable que cette parenthèse se ferme et que l'Europe revienne à une approche traditionnelle  de rigidité monétaire bien trop tôt. La BCE a agit trop faiblement, trop tard, et elle s'arrête trop tôt. Elle donne un cadre macroéconomique désastreux pour la zone euro, et celle-ci se condamne elle-même à une situation de déclin économique de long terme.
 
 

Comment envisager la suite pour les Etats-Unis ? La contexte actuel peut-il perdurer ?

 
 
L'enjeu est que Jerome Powell ne commette pas la même erreur que les européens en resserrant la vis trop vite par rapport au contexte, pour le moment tout se passe bien. Les derniers chiffres de la confiance des ménages publiés le 28 août ont montré un plus haut depuis l'an 2000. Ensuite, il serait naturel de voir un tassement progressif du niveau d'activité correspondant à l'effacement du contexte exceptionnel du second trimestre. Sur le plus long terme, il est encore possible que Donald Trump mette en place son plan d'infrastructures, qui a été un peu oublié ces derniers mois, et qui pourrait venir doper une nouvelle fois les chiffres de la croissance au cours des prochaines années. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

L'avion de ligne bientôt tout "électrique"

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires