En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 1 heure 28 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 2 heures 41 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 3 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 7 heures 26 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 8 heures 47 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 10 heures 30 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 1 heure 55 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 3 heures 25 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 8 heures 58 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 10 heures 29 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 10 heures 30 min
© Sebastien NOGIER / POOL / AFP
© Sebastien NOGIER / POOL / AFP
Tea time studieux à Brégançon

Brexit : décryptage de la rencontre May/Macron

Publié le 04 août 2018
Emmanuel Macron a reçu hier Theresa May afin d'aborder les négociations sur le Brexit et la question de la relation entre le Royaume-Uni et l'UE. Le président français semble rester sur ses positions et vouloir négocier l'accord de retrait.
Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bouillaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a reçu hier Theresa May afin d'aborder les négociations sur le Brexit et la question de la relation entre le Royaume-Uni et l'UE. Le président français semble rester sur ses positions et vouloir négocier l'accord de retrait.

Atlantico : Emmanuel Macron a reçu hier Theresa May pour s'entretenir des négociations sur le Brexit. Cette dernière a évoqué des propositions pour définir la relation entre le Royaume-Uni et l'UE, mais le président français semble rester sur ses positions, négocier l'accord de retrait, discuter de la relation après. Est-ce que l'attitude d'Emmanuel Macron est la bonne selon vous ? 

 
Christophe Bouillaud : C’est la seule acceptable du point de vue européiste qui demeure à ma connaissance celui d’Emmanuel Macron. Dans la mesure où Emmanuel Macron veut relancer par ailleurs l’Union européenne dans ses aspects les plus intégrationnistes (dont la création d’un budget de la zone Euro par exemple), il serait contradictoire pour lui d’affaiblir publiquement la position de négociation adoptée par les 27. En effet, cette position unitaire face au retrait britannique constitue l’un des rares victoires morales que l’UE a pu enregistrer ces dernières années. Cela serait d’autant plus absurde de s’en dissocier publiquement qu’un français, Michel Barnier, aux idées proches sur l’Europe de celle d’E. Macron, mène les négociations. 
 
En même temps, les bonnes relations franco-britanniques (qui remontent à l’Entente cordiale, pour ne pas dire au traité de commerce de 1860  entre le Royaume-Uni et le Second Empire) forment l’un des axes presque toujours gagnants de notre diplomatie depuis presque deux siècles. Il est donc difficile d’envisager du côté français un échec total des négociations autour du Brexit (un « no deal »), qui compliquerait cette très vieille relation de coopération fructueuse. Et il est donc à supposer qu’E. Macron n’a aucune envie d’avoir à gérer des relations tendues avec les Britanniques, avec lesquels la France coopère beaucoup en matière militaire par exemple. Il ne lui est donc pas interdit d’agir pour faciliter un accord. 
 

Au regard des rapports de force actuels et de la position de Theresa May, comment anticiper le résultat des négociations qui s'annoncent ?

 
Toute personne qui prétendrait savoir comment cela va bien ou mal finir peut s’inscrire directement parmi la société des descendants autorisés de Nostradamus. 
 
On peut dire toutefois que l’incertitude tient presque exclusivement au côté britannique. La population est divisée, sur des lignes sociales, géographiques, idéologiques. Et surtout les intérêts économiques organisés sont apparemment presque à 100% pour le maintien dans le Marché unique (avec les quatre libertés correspondantes). C’est là tout le paradoxe de cette affaire : le Brexit, envisagé comme un choix indépendantiste, ou souverainiste, de la part du peuple britannique, ne correspond nullement à une poussée d’intérêts économiques correspondants, qui voudraient se couper de l’économie européenne. Par exemple, personne ne parle outre-Manche de nationaliser au lendemain du Brexit sans indemnités les entreprises européennes présentes sur le territoire britannique pour renforcer le capitalisme national, privé ou public. 
 
On retrouve la même contradiction du côté de la frontière irlandaise. On ne peut pas dire que le vote du Brexit exprime une volonté de séparer plus nettement les deux parties de l’Irlande et de revenir aux années troublées précédant les accords de paix dits du « Vendredi Saint », et pourtant, c’est à la frontière entre les deux Irlande que la solution trouvée, si elle finit par l’être, devra être la plus subtile – d’une subtilité telle que personne ne sait vraiment comment s’y prendre. 
 
C’est cette contradiction du côté britannique – volonté populaire très générique de ne plus être dépendant de « Bruxelles » et d’être envahi d’ « étrangers » d’une part et refus très circonstanciés de toute une série d’intérêts organisés britanniques (entreprises exportatrices et importatrices, « City », résidents britanniques dans l’UE, frontaliers d’Irlande, etc.) d’autre part – qui rend l’issue incertaine. Bien que se déclarant comptable de ce vote (« Brexit is Brexit »), T. May voudrait sauver tous ces intérêts particuliers britanniques, ce qui, au final, revient à sortir sans vraiment sortir, ou à sortir sans léser l’intérêt d’aucun Britannique, tout en respectant la volonté populaire exprimée lors du référendum. Tout cela rend compliqué au possible l’acceptation d’un accord par Londres, sans compter en plus les dynamiques au sein du Parti conservateur. 
 
Tout cela explique les craintes montantes d’un « No deal », d’une absence d’accord de sortie, sauf sur la date (29 mars 2019). Probablement, T. May et ses partenaires européens veulent tous un accord. Personne n’a en effet économiquement intérêt à une absence d’accord, et politiquement seuls quelques personnages, situés aux extrêmes, comme Matteo Salvini le souhaitent. Mais cet accord, s’il finit par exister, sera nécessairement byzantin vu les contraintes britanniques. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires