En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Histoires d'otages

Le journaliste Roméo Langlois remplacera-t-il Ingrid Betancourt ?

Publié le 30 avril 2012
Romeo Langlois, journaliste pour la chaîne France 24, aurait été enlevé par les Farc samedi dernier au cours d'un affrontement entre ces derniers et les forces colombiennes. Les insurgés colombiens, s'ils avaient promis de ne plus prendre d'otages, profitent ainsi d'une monnaie d'échange d'une grande valeur. Une affaire qui n'est pas sans rappeler celle d'Ingrid Betancourt.
Eduardo Mackenzie est journaliste et écrivain. Il est notamment l’auteur de Les Farc ou l’échec d’un communisme de combat (Publibook, Paris, 2005). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eduardo Mackenzie
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eduardo Mackenzie est journaliste et écrivain. Il est notamment l’auteur de Les Farc ou l’échec d’un communisme de combat (Publibook, Paris, 2005). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romeo Langlois, journaliste pour la chaîne France 24, aurait été enlevé par les Farc samedi dernier au cours d'un affrontement entre ces derniers et les forces colombiennes. Les insurgés colombiens, s'ils avaient promis de ne plus prendre d'otages, profitent ainsi d'une monnaie d'échange d'une grande valeur. Une affaire qui n'est pas sans rappeler celle d'Ingrid Betancourt.

Atlantico : Romeo Langlois, journaliste la chaîne de télévision France 24, a “été enlevé à l’occasion d’un affrontement entre les troupes colombiennes et les Farc”. Que vous inspire cette attaque en Colombie et la disparition de notre confrère et compatriote ?

Eduardo McKenzie : Il s’agit, hélas, de la confirmation de ce que plusieurs analystes colombiens disent depuis des mois : les Farc ont réussi à sortir d’une situation de marasme et sont en train de porter des coups chaque fois plus forts contre les forces militaires colombiennes. C’est la conséquence, d’une part,  de l’augmentation de l’aide politique et diplomatique que les Farc reçoivent  du régime vénézuélien et, de l’autre, c’est le résultat d’une perte de confiance et de moral des militaires colombiens face à la situation d’insécurité juridique dans laquelle ils se trouvent. Pour répondre aux pressions de Barack Obama et à celles de la gauche du parti démocrate des Etats-Unis, le gouvernement de Juan Manuel Santos tente de retirer les dispositions de loi qui concernent la justice pénale militaire.

Cette aberration se traduit par des centaines de plaintes  auprès de la juridiction civile (qui ignore tout de la question militaire) déposées contre des officiers et des soldats, la plupart totalement infondées, afin d'emprisonner et  retirer du terrain les meilleurs combattants. Cette situation suscite aujourd’hui en Colombie une grande polémique mais le gouvernement fait très peu pour rassurer les militaires. Ils  se sentent à juste titre « lâchés », trahis.  La conséquence, tout le monde la voit : peu à peu les Farc reprennent l’initiative et sont même capables d’infiltrer certains mouvements civils urbains ainsi que certaines expressions de la contestation sociale.

Les FARC ont annoncé il y a quelques semaines qu’elles ne prendraient plus d’otages. Qu’est ce que cela signifie pour Roméo Langlois ?

Les informations pour le moment, sur le cas de Roméo Langlois, sont contradictoires. Les autorités colombiennes disent qu’il a disparu après ou
pendant le choc entre les guérilleros et les militaires qu’il accompagnait, et qu’il est encore dans la nature. Bogota dit qu’il est blessé mais que l’armée le recherche encore. En même temps,  il y a les déclarations du gouvernement français qui assure que Langlois est tombé dans les mains des Farc. Il faudrait attendre que la situation se clarifie pour tirer les conclusions. En tout cas, très peu de personnes en Colombie croient aux promesses des Farc de renoncer aux enlèvements. Trop souvent cette promesse a été faite et jamais tenue.  En général, ce genre de promesses a pour but d’améliorer l’image des Farc à l’étranger. Si Roméo Langlois a été kidnappé par les Farc, voilà la preuve de leur mauvaise foi.

Roméo Langlois a longtemps couvert l’affaire Betancourt, il a même réussi à approcher les FARC pour un reportage. Pensez vous que cette proximité soit un atout s'il est pris par cette guérilla ?

Je ne crois pas que les Farc ont évolué depuis l’époque de l’affaire Betancourt, au point de pouvoir démontrer qu’elles ne sont plus intéressées à avoir à nouveau un otage ou des otages étrangers dans leurs mains. Ingrid Betancourt, quelques temps avant d’être kidnappée, avait eu des discussions avec les chefs des Farc, sans animosité, tranquilles. Cela n’a pas empêché qu’elle soit séquestrée et maltraitée par eux pendant plus de six ans. J’espère que Langlois ne connaîtra pas le même sort qu’Ingrid Betancourt.  Il faut se rendre à l’évidence, Roméo Langlois peut devenir pour les Farc une formidable monnaie d’échange. Mais  pour le moment, la situation n’est pas clarifiée. Il faut attendre d’avoir plus d’éléments pour pouvoir affirmer quoi que ce soit.

Propos recueillis par Antoine de Tournemire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Koba53
- 02/05/2012 - 10:52
Diego
Les paramilitaires ont été formé avec le soutien des gouvernements colombiens et américains qui voyaient en eux le meilleurs moyen de lutter contre la guérilla grâce a des massacres de supposer sympathisants des FARC ainsi que de tous les opposants au régime.De l'argent et des armes leurs ont été fournie,des véhicules prêté et des opérations militaire anti-FARC ont été menée conjointement avec l'armée.Maintenant que les différends groupes de guérilla ont perdu beaucoup de leurs soutient civils le gouvernement commence enfin a lutter contre ses anciens allier,ce que beaucoup de militaires semblent regretter et l'auteur de l'article semble s'étonner de leur démobilisation.
Chaque année sous la pression d'ONG le gouvernement reconnait l’existence de massacre, mais trop tard le mal est fait et la population reste persuader qu'il s'agit de crime de la guérilla.
Le mouvement indigènes et marxistes se sont fortement rapprochez depuis Quintin Lame et beaucoup d’indigènes s'engage dans la guérilla des Farc.
Il reste des problème de corruption au Venezuela mais moins qu'en Colombie ou de plus en plus des anciens ministres d'Uribe sont mis en examen.
Diego
- 01/05/2012 - 21:42
@ Koba
Vous déformez complétement la vérité. Les paracos ne sont pas l'armée, ce sont des milices au départ engagées par les grands propriétaires terriens, devenu bandes mafieuse.
Crimes maquillés en crimes de la guérilla .Ah bon vous avez des preuves fiables,autres que celles des zozos des ONG droits de l'hommistes?
Vous allez peu en Colombie, mais vous savez mieux que moi qui y vis, si les forces armées sont respectées ou pas? Forces de l'Etat vous englobez quoi là dedans?? Si vous voulez parler de la police et des alferez de transito , c'est vrai qu'ils y a chez eux pas mal de corruption, mais ne confondez pas l'armée et la police.
Je vous signale que les "indigenas" ont leurs propres milices aussi pour se défendre des FARCS qui n'hésitent pas à les massacrer.
Les Farcs sont devenu des narcos et le gouvernement de Santos n'est pas plus mafieux que celui, qui je suppose doit être votre modèle , Chavez.. Une petite question entre parenthèse, il n'y a pas de mafieux dans les politiques français ?
Faites un sondage auprès du peuple colombien au sujet des FARCS, vous serez surpris du résultat.
Enfin vous écrivez préférer des assassins à des politiques mafieux , c'est votre droit.
Koba53
- 01/05/2012 - 14:00
Diego
Je ne suis pas "gauchiste" et la plupart des membres des ONG couvrant le conflits colombien ne le sont pas non plus.En effet les massacres commit par l'armée colombienne ou leur paras sont maquiller en crimes des guérilleros et heureusement que certains militants des droits de l'homme rétablissent la vérité au risque de leur vie.Je vais rarement en Colombie mais je sais que les forces de l’état y sont peu respecté.Ce n'est pas pour rien que pour maintenir l'ordre on remplace de plus en plus souvent la polices par les militaires et que certaines communauté indigènes créent leur propre milices pour se défendre des violences de l'armée censé les protéger des "terroristes".
Je ne suis pas gauchistes mais je préfèrent les Farc a un gouvernement mafieux.