En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 7 heures 49 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 8 heures 37 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 10 heures 7 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 11 heures 25 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 13 heures 45 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 15 heures 54 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 16 heures 51 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 8 heures 13 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 9 heures 23 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 10 heures 44 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 13 heures 8 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 15 heures 20 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 16 heures 25 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 17 heures 26 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 18 heures 6 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 19 heures 58 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Bonnes feuilles

Héros qui se dresse face à la barbarie : mais à qui appartient vraiment Arnaud Beltrame ?

Publié le 01 juillet 2018
Trèbes, 23 mars 2018. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame prend la place d’une otage retenue dans un supermarché. Portrait d’un homme de devoir. Face à la propagande de l’État islamique, la France avait besoin de son héros, dont le courage a été salué dans le monde entier. Extrait de "Arnaud Beltrame, le héros dont la France a besoin" de Jacques Duplessy et Benoît Leprince, aux éditions de L’Observatoire.
Après avoir travaillé au quotidien Ouest France, Jacques Duplessy a décidé de se consacrer aux reportages et à l’investigation. Il publie dans différents journaux et magazine, dont Paris Match, VSD, Le Canard Enchaîné, Le Point. Auditeur de l’Institut...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Leprince est journaliste à Paris Match où il est rédacteur en chef des éditions numériques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Duplessy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir travaillé au quotidien Ouest France, Jacques Duplessy a décidé de se consacrer aux reportages et à l’investigation. Il publie dans différents journaux et magazine, dont Paris Match, VSD, Le Canard Enchaîné, Le Point. Auditeur de l’Institut...
Voir la bio
Benoît Leprince
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Leprince est journaliste à Paris Match où il est rédacteur en chef des éditions numériques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trèbes, 23 mars 2018. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame prend la place d’une otage retenue dans un supermarché. Portrait d’un homme de devoir. Face à la propagande de l’État islamique, la France avait besoin de son héros, dont le courage a été salué dans le monde entier. Extrait de "Arnaud Beltrame, le héros dont la France a besoin" de Jacques Duplessy et Benoît Leprince, aux éditions de L’Observatoire.

L’étendue et la quasi-unanimité de l’émotion sont révélatrices d’une attente. Peut-être parce que notre période se manifeste par une pénurie de héros. Sur la chaîne LCI, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik analyse : « Beaucoup d’hommes ou de femmes ont des comportements héroïques dont on ne parle jamais ; ils ne seront jamais des héros. En revanche, cet homme, en se sacrifiant, va engendrer une foule de récits, de livres, de réflexions, donc on va lui donner ce statut de héros, qui est sa place. […] Avoir besoin de héros, c’est un signe de faiblesse, c’est qu’on a besoin de quelqu’un qui va nous réparer1 . »

Un temps représenté par le French Doctor, la figure du bénévole humanitaire, nouveau chevalier des temps modernes, est passée de mode. Le destin des moines de Thibhirine a beaucoup marqué l’opinion publique. Ayant voulu jusqu’au bout partager le sort de la population algérienne victime du terrorisme et dialoguer avec les musulmans, ils ont été assassinés en 1996 dans des circonstances qui restent à éclaircir. Plus récemment, la figure de Stéphane Hessel a émergé après la publication en octobre 2010 du manifeste Indignez-vous !. Résistant, ancien ambassadeur de France, le succès incroyable de son petit livre appelant à une France plus solidaire, vendu à plus de 11 millions d’exemplaires en France et à l’étranger, a révélé le besoin d’un mentor et d’une parole désintéressée : à 93 ans, personne ne pouvait le suspecter de vouloir faire carrière ! À l’époque, il déclarait à l’AFP : « Ce succès est encore un étonne‑ ment pour moi, mais cela s’explique par un moment historique. Les sociétés sont perdues, se demandent comment faire pour s’en sortir et cherchent un sens à l’aventure humaine. »

Chez nos militaires, les figures de héros récents sont devenues rares. Il y a bien eu le général Philippe Morillon, commandant de la force des Nations unies en Bosnie, baptisé par les médias « général courage » en  1993, quand on a cru qu’il avait sauvé l’enclave musulmane de Srebrenica assiégée depuis près d’un an par les Serbes. « Je découvre sur place des mil‑ liers de gens livrés à la rue, dans la neige », témoigne le général sur France Télévisions. Philippe Morillon réalise un coup d’éclat qui lui coûtera son commandement. Outrepassant son mandat, il déclare la ville sous protection de l’ONU. L’image fera le tour du monde. « Ils ont retrouvé l’espérance et ont vécu dans une explosion de joie l’arrivée du convoi qui les a sauvés de la famine. » Mais, en juillet  1995, 7  000  musulmans bosniaques seront massacrés par les miliciens serbes dans une sanglante opération de « purification ethnique ». Quarante  ans plus tôt se détachait la figure du général Bigeard, le plus décoré à ce jour de l’armée française, ancien résistant, héros des guerres d’Indochine et d’Algérie et personnalité controversée – il a marqué Arnaud Beltrame dans son parcours. Nos guerres d’aujourd’hui dans la bande sahélienne, en Syrie ou en Irak sont lointaines et désincarnées ; leurs combattants, anonymes. Et quand ils apparaissent dans les médias, leurs visages sont le plus souvent floutés. Depuis l’attentat de Magnanville en juin 2016 où deux fonctionnaires du ministère de l’Intérieur ont été tués à leur domicile, seuls les grades et les prénoms des soldats ou des policiers sont révélés. Difficile dans ces conditions de faire émerger des figures marquantes…

L’acte d’Arnaud Beltrame intervient alors que la société semble toujours dans le désarroi face au terrorisme islamiste, les conséquences des départs de jeunes vers la Syrie, les attaques en France. Difficile de pointer les responsabilités et les causes de ce qui a mené à l’émergence de djihadistes plus ou moins improvisés.

Pour Wassim Nasr, journaliste et spécialiste du djihadisme, « au-delà des exactions et de l’horreur, il y a une idéologie. Dire simplement ce sont des barbares, des paumés, des fous, n’aide pas à comprendre le phénomène et tend même à le minimiser. Or, leurs actes prennent une dimension d’autant plus dangereuse quand on comprend qu’ils sont en réalité réfléchis. Il y a bien quelque chose à comprendre, une idéologie avec des ressorts religieux et dogmatiques. C’est important de chercher à savoir ce qui peut pousser un jeune né en France à rejoindre l’EI en Syrie, par exemple 1 ».

Le psychanalyste Fethi Benslama souligne2   : « Les deux tiers des “radicalisés” ont entre 15  et 25  ans, autrement dit, la période du passage de l’adolescence à l’âge adulte. À l’époque contemporaine, l’adolescence tend à commencer de plus en plus tôt et à se termi‑ ner de plus en plus tard, dans la vingtaine. C’est un moment de transition difficile. Elle est marquée par une quête des idéaux, par le désir de se transformer et de changer la société, par des fantasmes héroïques. Il faut avoir à l’esprit que cette quête des idéaux se trouve aujourd’hui face à un vide, depuis la fin des grandes utopies qui promettaient un avenir radieux. Or, l’islamisme sous sa forme la plus radicale est une utopie totale avec une dimension guerrière qui est le djihadisme. Lorsque certains jeunes en difficulté rencontrent l’offre de radicalisation, ils s’en saisissent comme une issue de secours par le haut. Ils se sentent porteurs d’une mission, ils deviennent les défenseurs d’une cause sacrée, prêts à se transformer en héros.

La radicalisation apparaît pour beaucoup d’entre eux comme un traitement miraculeux de leurs problèmes, un traitement qui donne sens à une vie qui n’en avait pas, qui partait à vau-l’eau. »

Devant cela, avec Arnaud Beltrame, c’est un contremodèle positif qui est proposé à nos concitoyens. Face au nihilisme désespérant des tueurs djihadistes, se dresse la figure positive du guerrier qui, par devoir, par fidélité à ses valeurs, accepte de pouvoir perdre sa vie pour que soit sauvée une innocente, pour que vive une certaine idée de la France. Non pas le héros qui souffre, mais celui qui se bat. Ce qui ajoute à l’impor‑ tance symbolique du geste d’Arnaud Beltrame, c’est le consentement de la famille à l’appropriation de son image par la France. La longue interview de sa mère par Ruth Elkrief sur BFM  TV témoigne de  sa part d’une sorte de dépouillement, à l’opposé de l’image attendue d’une mère éplorée. Sans haine, sans pathos, elle espère encore que son fils servira la France par-delà son tragique décès.

Extrait de "Arnaud Beltrame, le héros dont la France a besoin" de Jacques Duplessy et Benoît Leprince, aux éditions de L’Observatoire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires