En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 23 min 7 sec
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 56 min 16 sec
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 2 heures 21 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 2 heures 58 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 3 heures 55 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 5 heures 25 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 37 min 44 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 3 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 3 heures 58 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 4 heures 32 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 5 heures 13 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 6 heures 39 min
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Quand Emmanuel rencontre François

Macron au Vatican face à un Pape qui n’attend plus grand chose de la France

Publié le 25 juin 2018
Alors que le président de la République se rendra au Saint-Siège mardi 26 juin pour rencontrer le pape François, l'historien et écrivain Jean-Baptiste Noé revient sur les relations entre la France et le Vatican et sur leur potentielle évolution.
Jean-Baptiste Noé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Baptiste Noé, historien, spécialiste de l’histoire du christianisme. Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le président de la République se rendra au Saint-Siège mardi 26 juin pour rencontrer le pape François, l'historien et écrivain Jean-Baptiste Noé revient sur les relations entre la France et le Vatican et sur leur potentielle évolution.

Emmanuel Macron se rend mardi 26 juin au Vatican afin de rencontrer le pape François. Quels sont les sujets qui devraient être abordés ? Faut-il s'attendre à de véritables annonces ou s'en tiendra-t-on aux protocoles ?

Ces visites de courtoisie sont en général assez policées. Seuls les sujets consensuels sont abordés et cette visite ne devrait pas échapper à cette règle. Ils parleront de l’environnement, de la crise migratoire, des chrétiens d’Orient. La question de l’utilité de ces visites est ainsi posée. Grâce aux moyens de transport actuels, les chefs d’État se déplacent de plus en plus et se rencontrent régulièrement. Ce qui était autrefois une exception est désormais la règle. Mais, ce faisant, la diplomatie menée par le chef de l’État occulte celle qui est menée par les diplomates et les services des affaires étrangères. Or c’est là, sur le long terme, que se tissent la véritable diplomatie et l’influence des États.

À Rome, la présence française est en net déclin alors que c’était une capitale essentielle de notre diplomatie. Il y a de moins en moins de Français à la Curie, les théologiens français ont moins d’influence et la langue française n’est plus la langue de référence. Là aussi les États-Unis ont raflé la mise.

Plus qu’une rencontre ponctuelle avec le Pape, c’est cette influence culturelle et cette puissance intellectuelle que la France doit restaurer à Rome. Pour cela il faut du temps et de la volonté.

  1. Qu'en est-il aujourd'hui des relations entre la France et le Vatican ? Se sont-elles dégradées, comme on peut l'estimer après un quinquennat du président Hollande agité ?

  2. Il y a désormais un ambassadeur attaché au Saint-Siège alors que le poste était longtemps resté vacant. L’actuel ambassadeur, Philippe Zeller, devrait partir durant l’été, sa fonction arrivant à terme, et la succession devrait se faire sans heurt. Emmanuel Macron semble avoir tempéré les ardeurs des partisans de l’euthanasie et de la GPA, ce qui est vu de façon favorable. Il y a, pour l’instant, une certaine expectative : le Vatican attend et observe les politiques menées. 

 

Emmanuel Macron peut-il tirer profit de cette visite pour poursuivre la tentative de "réconciliation" entre l'Église et l'État opérée lors du discours des Bernardins ?

 

Plus qu’une visite, il faudra des actes concrets : ne pas céder sur les mesures sociétales, cesser de s’en prendre à la liberté scolaire, se montrer ferme dans la lutte contre l’islamisme sans s’en servir de prétexte pour affaiblir la présence chrétienne. Le discours des Bernardins était certes beau, mais les catholiques attendent surtout des faits concrets.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 26/06/2018 - 09:02
Ils vont bien s'entendre
Entre défense des immigrés clandestins et mépris des citoyens européens tranquilles et honnêtes .... pire chrétiens !.....Pendant ce temps là les navires de la flotte Soros continuent d'aller chercher les africains clandestins à quelques encablures des cotes des cotes libyennes en totale collaboration avec les passeurs .....
Beredan
- 25/06/2018 - 20:36
Sa Sainteté
Devrait tout de même se garder des papouilles que tentera de lui infliger Tactile 1er ....
Vincennes
- 25/06/2018 - 20:27
La plupart de nous sommes comme le Pape, nous n'attendons pas
grand chose voir RIEN de Macron car, son comportement personnel semble vouloir nous démontrer qu’il se prend pour un MONARQUE et qu’il peut tout faire, imprégné d’un désir pervers et transgressions . Les dépenses Présidentielles sont somptuaires et vont inclure, outre des centaines de milliers d’€ pour la vaisselle de l’Elysée + une piscine hors sol à Brégançon + la cuisine qui ne plait pas à Mme + l'utilisation d'une décoratrice pour refaire les salons d'apparats à l'Elysée + des travaux à la Lanterne + cette fête de la musique dans la Cour du Palais (selon son bon plaisir), montrant le genre d’image de la France qu' il entend donner : Danseuses dénudées en bas résilles et une drag Queen avec un tee shirt : “fils d’immigrés, noir et pédé”. Pour beaucoup, le mot qui vient est : décadence mais pour les médias c’est Sarko qui avait désacralisé la fonction !!! Je ne suis pas contre mais pas à l'Elysée