En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

03.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

06.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

07.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Conspirateur du futur

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 5 heures 6 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 9 heures 40 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage au personnel soignant
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 5 heures 36 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 8 heures 43 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 9 heures 25 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 56 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 4 heures
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 1 jour 6 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 1 jour 8 heures
Atlanti-Culture

"Longtemps, je me suis couché tard" : On attendait mieux de lui

Publié le 16 juin 2018
Philippe Jousserand pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

Longtemps, je me suis couché tard
D' Henri Garcin
Morrigane Éditions 
230 pages
http://www.morrigane-editions.fr

RECOMMANDATION

A LA RIGUEUR

THÈME                                                                                                            

À 90 ans, le comédien Henri Garcin prend la plume et relie entre eux quelques souvenirs, des réflexions, des analyses et des textes anciens.

POINTS FORTS

- Le fait est assez rare pour être souligné, la couverture de ce livre est particulièrement réussie : un bon portrait d’Henri Garcin, photographié par Nicolas Treatt et mis en page par un graphiste de Supernova Agency. Du coup, ce petit livre est un bel objet. Le titre aussi est bien choisi, pertinent. En détournant « Longtemps, je me suis couché de bonne heure », l’incipit de « Du côté de chez Swann » qui devient sous sa plume « Longtemps, je me suis couché tard », Henri Garcin rappelle d’emblée une particularité des gens de théâtre : leurs horaires décalés. Effectivement, pendant trente ans, ses « trente glorieuses » comme il dit, il a passé sur scène toutes ses soirées.

- Doté d’une jolie plume, très personnelle, Henri Garcin vagabonde sur la page blanche et évoque sans jamais se départir de son célèbre flegme quelques souvenirs d’enfance ou professionnels, des rencontres, se laisse aller à des confidences, des réflexions, des petites histoires... Le ton est amusé, parfois désabusé, notamment lorsqu’il évoque le pouvoir de la télévision et la célébrité qu’elle apporte ou l’importance du montage dans le travail des acteurs de cinéma. Il écrit comme certains peintres, par petites touches, au gré de ses inspirations, sans plan ni objectif apparents.

- Il aime les citations ; son texte en est truffé. Elles sont excellentes, comme celle qu’il prête à Paul Léautaud : « La mort ? Pourvu que j’arrive jusque-là ! »

- Sans jamais s’appesantir - ce n’est pas son genre - il sait tresser en quelques phrases de beaux hommages, notamment à Georges Moustaki, Barbara, François Truffaut, Blaise Cendrars, Romain Gary… des rencontres qui ont compté pour lui. Là sa plume se fait tendre.

POINTS FAIBLES

- Dès les premières lignes, le lecteur est prévenu : « Mes Mémoires auraient demandé un très gros ouvrage. Quelques échos de ma vie d’acteur me parurent plus légers », écrit-il en guise d’introduction. Que ceux parmi les lecteurs qui s’intéressent aux comédiens, à leur carrière, à leur travail, aux auteurs qu’ils ont interprétés et aux partenaires avec qui ils ont joué, aillent lire ailleurs ! Certes, seul l’auteur décide du genre de l’ouvrage qu’il écrit et on ne peut lui en faire le reproche, mais comment ne pas rester sur sa faim ici ? Avoir fait une si belle carrière au théâtre, au cinéma et à la télévision et en garder si peu de souvenirs intéressants est assez rageant pour le lecteur...

- Henri Garcin semble friand d’anecdotes, mais ces petites histoires parfois vaines ne méritent pas toutes d’être racontées. On pense notamment aux mérites comparés de Garbo et de Dietrich à la page 129…

- Après la page « Entracte » (139), la seconde partie manque d’intérêt.

EN DEUX MOTS

Un petit livre très personnel, bien écrit, au ton amusé et ironique, mais léger, léger, anecdotique même. La belle carrière de comédien d’Henri Garcin méritait sans doute des souvenirs plus consistants.

UN EXTRAIT

« En fait, je ne me suis jamais donné le cinéma pour but. Le théâtre, si. Et toujours j’ai gardé au coin de mon cœur ce mot cher à Louis Jouvet : Au cinéma on a joué. Au théâtre, on joue. »

L’AUTEUR

D’origine néerlandaise, Henri Garcin est né à Anvers et a vécu en Belgique jusqu’en 1950, date de son arrivée à Paris. Formé au cours Simon, il débute au cabaret avant de devenir un des grands noms du théâtre. Il est l’interprète de dramaturges très différents : G.B. Shaw, Feydeau, Pirandello, Strindberg, Albee, Ayckbourn, Oscar Wilde, Obaldia, Guitry, Poiret, Saunders ou Jean-Claude Carrière. Il est aussi à ses heures auteur et metteur en scène.

Au cinéma, il joue dans une soixantaine de films dont « La Vie de château » de Jean-Paul Rappeneau, « Fleur d’oseille » de Georges Lautner, « Verdict » d’André Cayatte et « La Femme d’à côté » de François Truffaut. Très présent à la télévision, il participe notamment à la série « Maguy » avec Rosy Varte de 1985 à 1993. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Henri Garcin
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires