En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

2012 : et si les agriculteurs ne revotaient pas Sarkozy ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 2 heures 5 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 3 heures 13 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 4 heures 48 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 10 heures 14 sec
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

il y a 11 heures 4 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 2 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 3 heures 30 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 5 heures 28 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 7 heures 49 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 9 heures 10 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Santé
Drame de la désindustrialisation

Vaccins contre le Covid-19 : mais qui sera capable de produire les dizaines de millions de doses nécessaires ?

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 11 heures 31 min
© STAN HONDA / AFP
© STAN HONDA / AFP
C’était (vraiment) mieux avant

SOS intelligence en détresse : 2 points de QI perdus par décennie

Publié le 13 juin 2018
Une étude norvégienne pense pouvoir prouver que nos ancêtres étaient plus intelligents que nous. Et l'explication se trouverait peut-être dans nos assiettes.
Barbara Demeneix est biologiste, Professeur au Muséum national d'Histoire naturelle.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Demeneix
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Demeneix est biologiste, Professeur au Muséum national d'Histoire naturelle.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude norvégienne pense pouvoir prouver que nos ancêtres étaient plus intelligents que nous. Et l'explication se trouverait peut-être dans nos assiettes.

 

Atlantico : Selon les résultats publiés dans une nouvelle étude norvégienne menée par Ole Roggenburg et Bernt Bratsberg, du centre de recherche économique Ragnar Frisch, sur 730 000 hommes ayant fait leur service national entre 1970 et 2009, le niveau de QI moyen connaîtrait une pente descendante depuis 1975 ( après une ascension continue lors des précédentes années), avec une perte de 2 points par décennie. Alors que plusieurs études avaient pu déjà montrer de tels résultats, sans pour autant être suffisants pour prouver une telle tendance, cette nouvelle publication peut-elle représenter une confirmation solide de la baisse des niveaux de QI ? 

Barbara Demeneix : Ma réponse est oui ! Une partie de la population est victime d'une baisse plus ou moins significative de ses capacités intellectuelles. Cette démonstration s’ajoute aux études finlandaise et danoise qui montraient déjà que cette baisse de QI n’était pas nécessairement basée sur l’éducation. N’oublions pas que dans ces pays le taux d’éducation est exceptionnel ! L’étude le précise, la cause est environnementale. Cela ne correspondrait donc pas à un changement de génome. 
 
De la baisse de la lecture aux problèmes d'éducation en passant par l'environnement, ou encore l'alimentation, quelles sont les causes de cette tendance à la baisse du niveau de QI ? 
 

La cause principale documentée par les scientifiques est l’exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens. De nombreuses études ont ainsi démontré que cette exposition est beaucoup plus nocive que l’exposition post-natale, autrement dit, pendant la lactation, la petite enfance ou l’adolescence.

Tous les stades de développement du cerveau sont critiques. Mais le développement précoce du cerveau est particulièrement vulnérable. L’alimentation entre en compte prénatalement. Tout ce que fait la génitrice aura une influence : ce qu’elle mange, ce qu’elle met sur sa peau, ce qu’elle respire... Les produits omniprésents dans notre environnement affectent la signalisation thyroïdienne. Ces dernières années ont mis en exergue le fait que des dizaines de substances nocives présentes dans le liquide amniotique interfèrent avec l’action des hormones thyroïdiennes. Cet affaiblissement du quotient intellectuel généralisé pourrait être ainsi dû à la présence de perturbateurs chimiques des hormones thyroïdiennes. 

Ces 9 mois d’exposition, en particulier les trois premiers, sont les plus vulnérables. Selon les derniers chiffres publiés par l'ONU, la production d’éléments chimiques a été multipliée par 300 depuis les années 70 ! Nous sommes tous contaminés, entourés de produits chimiques, et nous commençons seulement à nous alerter maintenant en constatant les résultats. 

Cette tendance peut-elle être considérée comme réversible ? Par quels moyens ? 

Quand on voit les statistiques, il est clair que c’est au cours de ces 50 dernières années qu’a eu lieu cette augmentation massive de produits chimiques sur le marché. Cette pollution est due à une absence de législation efficace qui est actuellement en train de doucement se mettre en place, mais avec beaucoup de retard. 

La première solution serait donc de légiférer !  L’Europe a mis en place une réglementation des perturbateurs endocriniens pour les pesticides et les biocides. Il faut maintenant l’étendre aux cosmétiques et aux emballages des produits alimentaires. Les retardateurs de flamme qui sont incorporés dans les produits de consommation pour les rendre moins inflammables contaminent aussi l'air, le sol et l'eau et donc notre propre organisme ! Il y a beaucoup de travail à faire. 

On peut donc tenter de diminuer son exposition en surveillant la composition des produits que nous consommons. Consommer du sel iodé est aussi une idée importante à mettre en avant. 

Il y a aujourd’hui, en effet, une grande part de la population en manque d’iode. Ces personnes exposées vont subir une double peine car ce manque rend davantage vulnérable aux produits chimiques qui attaquent la signalisation thyroïdienne. 

Pour ce qui est de l’éducation, il est évident qu’elle entre aussi en jeu et que cette baisse de QI est multifactorielle. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

2012 : et si les agriculteurs ne revotaient pas Sarkozy ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 14/06/2018 - 15:53
@ajm
Malheureusement pour eux et pour nous, leurs parents ne leur inculquent pas la bienséance, car ils seraient redoutables. Tout dépend comment on voit les choses. Ce sont des jeunes arbres robustes, mais qui poussent sans tuteurs, à l'horizontale.
ajm
- 14/06/2018 - 15:09
Gros bébés
Assougoudrel: les " gros bébés " dont vous parlez ne font pas des étincelles en dehors de la délinquance de rue, des terrains de foot pour les plus doués.
assougoudrel
- 14/06/2018 - 07:49
Quand on emmène les enfants
visiter un pays ou une région et que pendant tout le temps, ils ont les yeux baissés sur leur portable, oubliant de boire, de manger et de dormir, un pois chiche prend forme dans leur calebasse. Les parents ne veulent pas grossir, ne veulent pas de "gros bébés" et les enfants deviennent rachitiques. Pendant ce temps, les immigrés font de bons plats de chez eux pour les leurs qui sont robustes et tout petits, ils sont imbattables au parcours du combattant et on peut le voir quand ils sèment les flics sur leur territoire, la cité. Ce sont des loups qui ont gardé leur instinct. Notre relève est ramollie physiquement et intellectuellement et comme il est dit plus haut, l'Education Nationale est malade et quand on pense que Boufchidor 1er avait mis la Najat à sa tête....!