En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 6 heures 50 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 8 heures 11 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 9 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 10 heures 26 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 10 heures 53 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 12 heures 25 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 16 heures 22 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 17 heures 45 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 18 heures 55 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 7 heures 27 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 8 heures 36 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 10 heures 38 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 11 heures 39 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 15 heures 51 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 17 heures 9 sec
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 19 heures 25 min
© Pixabay
© Pixabay
Les prix

Loi alimentation : ces surcoûts conséquents qui attendent les consommateurs

Publié le 30 mai 2018
Loin des ambitions affichées lors des Etats généraux de l’alimentation, le projet de loi "Agriculture et alimentation" soumis au vote de l’Assemblée suscite beaucoup de déceptions et d’incompréhensions.
Olivier Andrault est ingénieur en agro-alimentaire. Il est chargé de mission "agriculture et alimentaire" pour l'association de consommateurs UFC-Que choisir. Il effectue aussi des missions pour Programme national nutrition santé, pour le Ministère de l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Andrault
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Andrault est ingénieur en agro-alimentaire. Il est chargé de mission "agriculture et alimentaire" pour l'association de consommateurs UFC-Que choisir. Il effectue aussi des missions pour Programme national nutrition santé, pour le Ministère de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loin des ambitions affichées lors des Etats généraux de l’alimentation, le projet de loi "Agriculture et alimentation" soumis au vote de l’Assemblée suscite beaucoup de déceptions et d’incompréhensions.
Quelles sont les mesures à retenir pour les consommateurs ?
 
Olivier Andrault : Après six mois de travaux menés dans le cadre des Etats généraux de l'alimentation, le projet de loi du gouvernement s'avère très décevant et très en dessous des préconisations faites par les nombreux acteurs qui ont participé à la préparation de ce texte. Qu'il s'agisse de qualité nutritionnelle, d'étiquetage des produits ou de contrôle sanitaire, le texte apporte bien peu d'améliorations mais suscite beaucoup d’incompréhensions. Concernant les prix, le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) pourrait engendrer, selon nos calculs, un surcoût pour les consommateurs de l’ordre de 5 milliards d’euros (soit jusqu’à 177 € par ménage). Pire, l’argument selon lequel cette hausse profiterait aux agriculteurs est une mystification totale qui a d’abord été relayée par le gouvernement, mais qu’il n’ose plus mettre en avant aujourd’hui …on voit mal comment la grande distribution, qui fera davantage de profits sur le dos des consommateurs, cesserait pour autant la pression sur ses fournisseurs, et sur les agriculteurs. Encadrer les promotions sur des produits comme le café ou le jus d’orange et obliger à vendre plus cher le Nutella n’aura aucun impact pour eux.
 

Les mesures sur la qualité nutritionnelle des produits et sur l’information des consommateurs figuraient parmi les engagements du gouvernement. Que prévoit le texte de loi ?

 
Force est de constater que la qualité et la sécurité alimentaires sont les deux grands sujets absents de cette loi. Les engagements en matière de qualité nutritionnelle ont été confiés aux filières censées présenter des « plans », or rien ne laisse penser que cette amélioration sera prise en compte, selon les premières communications faites à ce sujet. Plus généralement, le texte renvoie des questions à une date ultérieure, comme le montre l’exemple du glyphosate. S’agissant de l’information du consommateur, elle devient carrément illisible. Le texte prévoit de mentionner le nombre de traitements phytosanitaires sur les produits, c’est-à-dire une information que personne ne comprendra car elle est trop complexe .Que signifie de savoir qu’une pomme a été traitée 12 fois ?  Par ailleurs, le nombre de traitements ne dit rien en soi, c’est la dose de produits chimiques et de pesticides qui serait plus pertinente. Seules les informations sur les modes d’élevage et leur provenance sont lisibles pour le consommateur dans ce texte. L’encadrement des publicités destinées aux enfants sur les aliments trop gras, trop salés et trop sucrés, et l'affichage du logo nutritionnel Nutri-score ont été supprimés. Saluons tout de même l’adoption des 20% de produits bio dans les cantines scolaires, même si elle reste assez floue sur son application.
 

Le sujet de la sécurité sanitaire intéresse de plus en plus les consommateurs, compte-tenu des différentes crises récentes et autres rappels de produits. Le projet de loi répond-il aux enjeux du contrôle sanitaire ?

 
La France a encore des progrès à faire dans ce domaine. Les failles de notre système de contrôle ne datent pas d’aujourd’hui, malheureusement. Nous sommes en dessous des exigences réglementaires européennes mais le gouvernement a clairement signifié qu’il n’augmenterait pas le budget consacré aux inspections sanitaires.  La Cour des comptes a pourtant mis en garde les autorités depuis 2014 sur les failles de ces services dont les effectifs ont été réduits de 20%.  Et le scandale Lactalis a montré toutes les limites de  l’autocontrôle des entreprises agroalimentaires, sur lequel repose pourtant notre sécurité alimentaire.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 30/05/2018 - 23:38
@gerint c’est la même chose!
Depuis Mitterrand, la gauche couche avec les affairistes comme Patrice Pelat (affaire Pechinay- déjà...)...et ils ont fait plein de petits morveux qui ne savent plus où ils habitent...gauchiste, c’est simplement une position géographique qui n’irrite que les benêts comme kelleburne et ganeschouille, parcequ’ils ont mauvaise conscience...ça leur passera...
gerint
- 30/05/2018 - 23:23
@vangog
Si vous me permettez de remplacer le mot gauchiste par affairiste je suis d’accord avec vous.
vangog
- 30/05/2018 - 23:03
Six mois de travaux pour cette merde?...
Oui, la mystification est totale pour les agriculteurs dont la seule consolation est qu’ils s’y attendaient largement! Le problème de l’agriculture française est dû à l'état de quasi-monopole dont profite la grande-distribution, face à des petits-producteurs qui se voient imposer prix, gammes, référencement sous conditions strictes, et bannissement si pas d’accord... Les grandes surfaces ne tuent pas seulement l’agriculture familiale et humaine, mais ils tuent aussi les commerces de centre-ville...il ne fallait pas attendre d’un gouvernement gauchiste et mondialiste qu’il s’attaque à ses principaux soutiens, la grande distribution alliée à la grande finance internationaliste...il faudra attendre le Rassemblement National pour imposer des règles très strictes à la grande distribution, en matière de bétonnage et de contrôle des prix...encore un peu de patience!..