En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

03.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

04.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 10 heures 47 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 14 heures 35 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 17 heures 12 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 17 heures 29 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 17 heures 38 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 18 heures 18 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 18 heures 37 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 18 heures 58 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 19 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 12 heures 26 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 13 heures 47 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 16 heures 20 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 17 heures 20 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 20 heures 27 min
Atlanti-culture

"Gaston, le gaffeur qui avait du nez" : parce que Franquin et Gaston le méritaient bien

Publié le 19 mai 2018
Les Editions Dupuis ont eu la bonne idée de rendre hommage au personnage créé il y a 60 ans par Franquin, Gaston Lagaffe, dont on s'aperçoit à travers cet album qu'il est, mine de rien, d'une profonde actualité. Tonique et réjouissant
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Editions Dupuis ont eu la bonne idée de rendre hommage au personnage créé il y a 60 ans par Franquin, Gaston Lagaffe, dont on s'aperçoit à travers cet album qu'il est, mine de rien, d'une profonde actualité. Tonique et réjouissant

BD

Gaston, le gaffeur qui avait du nez

Auteur : collectif

Mega Spirou hors série

Ed. Dupuis

120 pages

11,90 €

 

RECOMMANDATION

           BON

 

 
 THÈME

Gaston Lagaffe, personnage de bande dessinée né dans le journal Spirou sous la plume du dessinateur et scénariste Franquin, fête en 2018 ses 60 (et un) ans. Ce "Héros sans emploi", qui débarque un jour aux éditions Dupuis, est une figure iconique de la bande dessinée des années 70. Gaffeur au grand cœur, artisan de catastrophes à répétition, Gaston serait le révélateur des évolutions sociétales qui fondent une partie des valeurs de notre présent : "slow working", sieste au bureau, défenseur de la cause animale, du développement durable et de la créativité débridée.

Pour nous en convaincre, dans ce numéro spécial, les Editions Dupuis convoquent un Nobel (Jean Pierre Sauvage), José Bové, Yann Arthus-Bertrand, Hubert Reeves (Astrophysicien), Philippe Hensmans (Amnesty International), Pascal Canfin (WWF) et beaucoup d'autres pour "décortiquer" le succès du personnage. Associés à l'exercice, de nombreux auteurs de bandes dessinées, pour un exercice de pastiches sur des gags ou situations emblématiques du tempérament de Lagaffe et de ses "collègues".

 

POINTS FORTS

1- un focus sur un héros de bande dessinée dont la lecture a sans doute amusé (presque) tous les baby boomers. C'est une occasion de le relire au premier, et en effet avec amusement encore, au second degré.

2- une association d'interviews et de pages de bandes dessinées, qui mettent en scène Gaston sous la plume des auteurs de BD actuels (Zep, Lewis Trondheim, Peter de Poortere, Visorek et Libon…), mais aussi des histoires originales de Gaston, sous la plume de Franquin.

3- une mention particulière pour Frédéric Janin qui a recolorisé/restauré l'ensemble des planches originales de Franquin, pour une colorimétrie plus fine, adaptée aux moyens actuels d'édition.

4- Accessoirement, un panégyrique du film sorti le 4 avril 2018 au cinéma, lui-même diversement apprécié par la critique, à l'exception d'Ouest France et du Parisien.

 

POINTS FAIBLES

1- Accessoirement, le panégyrique du film sorti le 4 avril au cinéma ! Il prend de la place dans cette édition spéciale et donne à l'ensemble de l'ouvrage (bandes dessinées exceptées) un coté "promo" un peu (trop) présent.

2- Il n'est pas inintéressant de rechercher la modernité d'un héros de bande dessinée qui a 60 ans. Mais l'exercice pratiqué dans les interviews semble un peu convenu et peu spontané. On aurait pu souhaiter une vraie "étude" sur le personnage, son auteur, vus et revus à 60 ans d'écart.

 

EN DEUX MOTS 

Cette édition spéciale demeure un juste hommage à ce héros de bande dessinée, plongé du jour au lendemain dans la rédaction d'un magazine "pour enfants", anti héros par excellence de la frénésie des 30 glorieuses.  C'est avant tout un excellent prétexte pour ressortir ses vieux albums (ou acheter et offrir les éditions restaurées) et de se régaler, avec l'œil de l'enfance autant que de la maturité, de ces histoires courtes (2 pages la plupart du temps) et loufoques, fourmillant de détails. Gaston nous fait rire et sourire par ses inventions parfois absurdes, parfois prémonitoires. Un hommage mérité, "m'enfin" !!

 

UN EXTRAIT

Extrait de l'interview (parmi d'autres) de Pascal Canfin (Directeur exécutif du WWF France) : "Je crois qu'aucun autre héros de bande dessinée ne possède ce regard-là sur son époque. quel que soit l'album de Gaston que l'on ouvre, on y trouve véhiculées des valeurs très fortes et une mise à distance de ce que représentaient tous les progrès techniques de l'époque. C'était extraordinairement précurseur, voire franchement décalé par rapport à la doxa établie où le progrès ne posait aucun problème…. Il nous parle de la place de la nature en ville, du problème des embouteillages et de la pollution de l'air… " P 38

 

AUTEUR 

André Franquin est le père de Gaston Lagaffe. Il lui a donné vie et imagination, de 1957 à 1991, dans les pages du magazine Spirou. Belge et francophone, il est aussi l'inventeur de Spirou et Fantasio, et du fameux Marsupilami.

Une fois n'est pas coutume, devant la difficulté de faire plus juste que ce résumé de l'encyclopédie en ligne de wikipédia, je vous en livre un court extrait, tel quel (et bravo à ses auteurs) : Franquin est un des piliers de la bande dessinée franco-belge et de la première génération de l'école de Marcinelle. Il se distingue par la qualité de son dessin, notamment dans le rendu des mouvements, l'expression des personnages, ses décors très riches, ainsi que par l'inventivité de son humour, souvent coloré de poésie. Travaillant à une époque où la bande dessinée est essentiellement destinée aux enfants, il réalise des histoires accessibles à un jeune public, tout en insérant des détails qui n'apparaissent qu'avec une lecture plus approfondie.

André Franquin a influencé toute une génération d'auteurs de BD et a reçu de nombreux prix européens. Il est décédé en 1997.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires