En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 3 heures 59 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 5 heures 50 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 8 heures 2 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 9 heures 33 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 12 heures 5 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 13 heures 15 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 14 heures 51 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 5 heures 31 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 6 heures 19 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 8 heures 55 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 13 heures 16 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 14 heures 35 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 3 heures
Atlanti-Culture

Le coup de cœur de la semaine - "Le Maître et Marguerite" : Ça fait du bien, du grand théâtre !

Publié le 20 mai 2018
Une grande pièce interprétée avec autant de respect et de talent que de créativité, ça devient une denrée rare. Raison de plus pour apprécier la version théâtrale du chef d'oeuvre de Boulgakov présentée à la Cartoucherie de Vincennes.
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une grande pièce interprétée avec autant de respect et de talent que de créativité, ça devient une denrée rare. Raison de plus pour apprécier la version théâtrale du chef d'oeuvre de Boulgakov présentée à la Cartoucherie de Vincennes.

THEATRE

 

LE MAITRE ET MARGUERITE 

de Mikhaïl Boulgakov

Adaptation et Mise en scène : Igor Mendjisky

Avec : Marc Arnaud ou Adrien Melin, Romain Cottard, Pierre Hiessler, Igor Mendjisky

Pauline Murris, Alexandre Soulié, Esther Van den Driessche ou Marion Desjardin, Yuriy Zavalnyouk

 

INFORMATIONS

 

Théâtre de la Tempête

La Cartoucherie

route du champs de Manoeuvre 75012 Paris

Jusqu'au 10 juin 

Salle Serreau

du mardi au samedi à 20 h,  dimanche à 16 h

Durée 1 h 50

Réservations : 01 48 08 39 74/www.epeedebois.com

 

RECOMMANDATION : EN PRIORITE

          

THEME 

 

Entre le prologue et l’épilogue, trente tableaux vont se dérouler dans la chambre d’Ivan, qui n’est autre que l’auteur lui-même, interné pour folie.  Ce lieu devient un théâtre hanté par de mystérieux personnages. Trois histoires s’entremêlent sur un fond de réflexion sur le Bien et le Mal. Le Diable lui-même, en magicien séduisant et humoristique dans le Moscou des années 30; puis le Maître, auteur humilié et désespéré; et sa rencontre avec Marguerite. 

Le temps et l’espace se bousculent puisque le sujet du livre du Maître est Ponce-Pilate à Jérusalem en l’an 33, qui ne peut se remettre de sa rencontre avec Jésus.

 

POINTS FORTS

 

1 – J’ai aimé l’adaptation forte et fluide qui permet de suivre facilement les trois histoires et surtout le questionnement permanent sur le Bien et le Mal. Ivan, capable de percevoir des choses que la réalité soviétique et bureaucratique n’admet pas, passe pour fou; et pourtant…                             

 

2 –L’idée de faire dialoguer Ponce Pilate et le Christ en Grec ancien - traduit je vous rassure - est particulièrement judicieuse; elle apporte une dimension poétique et musicale avec un fond coloré qui évoque la Judée.

 

3 – La prise de pouvoir du Diable sur Moscou avec une sorte d’humour dévastateur, au sens propre comme au sens figuré, est jubilatoire. Sous les traits de Woland (Romain Cottard, excellent), il fait des tours de magie noire, accompagné par une étrange clique, dont un chat qui chante et danse. Il est résolument charmeur et sympathique envers ceux qu’il entraîne invariablement vers la mort.

 

4 – J’ai aimé le caractère dépouillé de la mise en scène qui traite l’œuvre comme une pièce de Shakespeare, la rendant abordable dans ses multiples symboles que chacun peut apprécier selon  sa propre perception. Il y a une sorte de grâce sur ce spectacle.

 

5 – Belle équipe d’acteurs. Je salue particulièrement Igor Mendjinsky qui apporte une fraîcheur au rôle d’Ivan qui est l’auteur lui-même, Marc Arnaud dans le rôle du Maître; et enfin, comment ne pas être touché  par Esther Van Den Driessche, émouvante et sensible, qui, par amour, pactisera avec le Diable ?

 

POINTS FAIBLES

 

Je n’en ai pas noté.

 

EN DEUX MOTS

 

L’œuvre de Boulgakov est magnifique, foisonnante, dense et complexe, riche de symboles puisant aux diverses traditions, sorte de « Faust » en Union soviétique. Le jeune talentueux et prometteur Igor Mendjisky, également metteur en scène, en a fait une adaptation claire, moderne et inspirée. Il embarque le spectateur pour un voyage quasi initiatique qui nous aide à comprendre que le Bien n’est pas toujours bien et que le Mal n’est peut-être pas si mal. Une soirée dont on se souvient longtemps.

 

UN EXTRAIT 

 

« Woland : Mais pourquoi Marguerite vous appelle-t-elle « Maître » ?

Le Maître : C’est une faiblesse bien pardonnable. Elle a une trop haute  opinion du roman que j’ai écrit.

Woland : Un roman sur quoi ?

Le Maître : Un roman sur Ponce Pilate…

Woland : A notre époque ? C’est ahurissant ! Et vous n’avez pas pu trouver un autre sujet ? Faîtes voir ça !

Le Maître : C’est impossible. Je l’ai déchiré et brûlé.

Woland : Cela ne se peut pas : les manuscrits ne se déchirent pas et ne se brûlent pas. »

                   

L’AUTEUR 

 

Mikhaïl Boulgakov, (1891- 1940) fut médecin avant de devenir écrivain. Il se consacre dès 1920 au journalisme et à la littérature. Toute sa vie il sera confronté à la censure soviétique. Il écrit pour le théâtre et l'opéra, mais il est surtout connu pour des œuvres de fiction: « La Garde blanche » (1925) et « Le Roman de monsieur de Molière » (1933), achevé en 1933. Ses publications en Russie seront toutes « expurgées ». 

Son chef d’œuvre est sans conteste « Le Maître et Marguerite », roman plusieurs fois réécrit et retravaillé entre 1928 et 1940, publié en URSS dans son intégralité en 1973.

Il se considérait comme un « émigrant intérieur ».

 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires