En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

07.

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 14 min 11 sec
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 1 heure 1 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 1 heure 15 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le Français ?

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 1 heure 17 min
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 18 heures 19 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 19 heures 15 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 20 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 55 min 20 sec
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 1 heure 17 min
décryptage > International
La France en première ligne

Liban : l'Europe portée disparue

il y a 1 heure 17 min
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 18 heures 38 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 19 heures 44 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 21 heures 12 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 22 heures 18 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Le viol restera bien un crime

Viols sur mineurs : pourquoi il ne faut surtout pas lire le texte de la loi Schiappa de manière émotionnelle malgré sa part de confusion

Publié le 16 mai 2018
Nommée rapporteur au Sénat du projet de loi de Marlène Shiappa, la sénatrice LR Marie Mercier avait présenté en février un rapport sur les violences sexuelles contre les mineurs, dont les recommandations apportent un cadre plus protecteur que le projet de loi discuté à l’Assemblée nationale.
Marie Mercier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Mercier est sénatrice LR de Saône-et-Loire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nommée rapporteur au Sénat du projet de loi de Marlène Shiappa, la sénatrice LR Marie Mercier avait présenté en février un rapport sur les violences sexuelles contre les mineurs, dont les recommandations apportent un cadre plus protecteur que le projet de loi discuté à l’Assemblée nationale.

Atlantico : Quelles sont les raisons qui peuvent expliquer les polémiques actuelles sur l'article 2 de ce projet de loi? 

Marie Mercier : L'affaire de Pontoise a marqué les esprits et a sans doute influencé certaines dispositions du texte.  Ce procès d'un homme de 28 ans ayant eu une relation sexuelle avec une fillette de 11 ans, avait  en effet beaucoup choqué car la Cour d'assises avait considéré qu'il ne s'agissait pas d'un viol mais d'une "atteinte sexuelle'. Or, si les intentions du projet de loi présenté par Marlène Shiappa sont bonnes,  certains articles créent beaucoup de confusion, et notamment  l’article 2 qui fait l’objet d’une polémique née de la désinformation. En augmentant les peines pour “atteintes sexuelles avec pénétration”, le texte crée une confusion et les associations craignent que le gouvernement facilite ce type de verdict. Elles dénonçent le risque de banalisation du viol sur mineur, en estimant qu'il serait considéré comme un délit et non un crime. Or ce n’est pas le cas, le viol reste un crime et le texte ne modifie en rien cette définition.

Dans votre rapport, vous avez émis des recommandations qui s'opposent à la fixation d'un âge de consentement sexuel. Pour quelles raisons ?

En effet nous nous sommes prononcés contre l’avis du gouvernement, qui avait décidé de fixer l'âge du consentement à 15 ans. Dans le but de garantir la protection des mineurs, nous préconisons d’éviter de fixer un seuil arbitraire, qui ne prend pas en compte la diversité  des maturités sexuelles des mineurs. Des jeunes de 16 ans peuvent être abusés et des jeunes filles de 13 ans au contraire sont déjà très sexuées et consentantes. Nous sommes également opposés à la fixation d'un âge en dessous duquel toute "atteinte sexuelle" serait requalifiée en agression ou viol. Nous préférons instituer une "présomption de contrainte", qui permettrait de qualifier de viol une relation sexuelle entre un majeur et un mineur dans deux cas : l'existence d'une différence d'âge entre l'auteur majeur et le mineur, ou l'incapacité de discernement du mineur. La présomption de contrainte permet également d’inverser la charge de la preuve, qui est souvent délicate, et de s’opposer à l’argument selon lequel  la victime ne s’est pas débattue, qui revient quasi systématiquement.  Ces questions sont très complexes et notre travail de législateur doit consister à apporter une plus-value au texte présenté par le gouvernement. Nous souhaitons pouvoir l’enrichir et le compléter dans les différents aspects de la prise en charge des victimes, qui est un enjeu considérable pour la société.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
excalibur2016
- 17/05/2018 - 11:44
La vraie mesure :
Pour les violeurs récidivistes seule la perpétuité SANS AMENAGEMENT DE PEINE permettrait l'absence de récidive.

Pour cela il faut du courage politique....

Cela passera lorsqu'un violeur s'attaquera à un fils ou une fille de député/sénateur....mais eux sont protégés par un service rapproché....donc ?
excalibur2016
- 17/05/2018 - 11:42
On est dans l'annonce encore une fois
Mais cela est fait avec force médiatique ce qui donne de l'importance.....mais qui est "dupe" ?
vangog
- 16/05/2018 - 18:27
Je vous laisse Schiavalpa....
Moi, elle m’épuise!