En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

03.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 1 heure 56 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 2 heures 35 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 4 heures 1 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 4 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 10 heures 6 sec
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 10 heures 3 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 3 heures 47 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 4 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 9 heures 59 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 10 heures 14 sec
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 10 heures 3 min
Atlantico Business

Dividendes du CAC40 : Pourquoi le rapport d’Oxfam n’a aucun autre interêt réel que de permettre à Cécile Duflot de revenir dans le débat

Publié le 16 mai 2018
Oxfam fustige la politique de dividendes du CAC 40, ce qui permet à Cécile Duflot de revenir en politique par la fenêtre des très riches alors qu‘elle l‘avait quittée par la porte du fond. Mais à quoi ça sert ?
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Oxfam fustige la politique de dividendes du CAC 40, ce qui permet à Cécile Duflot de revenir en politique par la fenêtre des très riches alors qu‘elle l‘avait quittée par la porte du fond. Mais à quoi ça sert ?

Cécile Duflot avait quitté la politique par la porte du fond du PS, elle revient en politique en passant par la fenêtre d’une ONG spécialisée dans l’aide à la pauvreté. Mais pas sur le terrain de la pauvreté, elle le fait en orientant Oxfam dans une polémique très parisienne sur la politique des profits des grandes entreprises et l’utilisation des dividendes.

Alors, si vous vous étonnez qu’une ONG internationale connue pour le travail  remarquable qu’elle fait depuis des années pour lutter contre la pauvreté , publie une analyse de la politique de dividendes pour dénoncer le caractère excessif des distributions en France, on est obligés de constater que la nouvelle Directrice générale n’a pas perdu de temps pour réorienter la communication de l’organisation sur le complot des plus riches (et ils sont français), histoire sans doute d’expliquer que s’il y a beaucoup de pauvreté dans le monde c’est aussi parce qu’il y a des trop riches. Un peu facile comme explication.

C’est vrai mais c’est tellement banal de souligner qu’il existe une relation de causalité entre les riches d’un côté et les pauvres de l’autre, qu’on en conclut qu’il suffirait d’appauvrir les riches pour avoir moins de pauvres alors qu’il faudrait mieux installer des process pour enrichir les pauvres

Cécile Duflot qui avait annoncé qu‘elle quittait définitivement la politique s’est donc attaquée à cette équation, une autre façon de faire de la politique.

Officiellement Oxfam ne fait pas de politique, Oxfam est une ONG internationale qui travaille en collaboration avec les grandes organisations internationales comme l’OMC, l’ONU ou le FMI, pour venir en aide aux plus pauvres dans le monde et trouver des mécanismes d’enrichissement et de création de valeur.

A ce propos, Oxfam n’a pas été la dernière ONG à regarder de façon favorable la mondialisation et tout le phénomène d’émergence économique que la globalisation a permis d’installer dans des pays qui étaient jusqu’alors déshérités et qu'on appelait sous développés et qui sont devenus des pays en voie de développement, pour accéder à la catégorie des pays émergents.

Oxfam vit de subventions gouvernementales et de dons que lui font les entreprises et les particuliers les plus riches. Comme beaucoup d’ONG.

Jusque là rien à dire.

Sauf que l’organisation française de cette ONG a publié une analyse de la politique de distribution des dividendes des entreprises du CAC 40, dont les conclusions sous jacentes sont assez violentes dans la conjoncture actuelle.

Oxfam n’a rien découvert, rien produit comme informations nouvelles. Oxfam a simplement repris ce qui existe dans tous les rapports d’activité des entreprises cotées, tout ce qui a été dit en assemblée générale des actionnaires et analysé par tous les cabinets d’analystes financiers.

C’est donc une piqure de rappel.

1er point, l’Oxfam explique que les entreprises françaises du CAC 40 ont distribué un montant record de dividendes en ce premier trimestre de l‘année 2018.

2e point, l’Oxfam rappelle que la France est le pays occidental où le taux de distribution des bénéfices est le plus élevé. Environ 4 % de plus que la moyenne occidentale.

Ce qui est politiquement biaisé dans cette analyse, c’est que Oxfam n’explique pas pourquoi nous avons en France une politique de distribution de dividendes plus généreuse qu‘ailleurs, alors qu’elle pourrait avoir ce travail de pédagogie. C’est pourtant très simple.

1er point, les dividendes sont importants parce que les bénéfices dégagés sur l’exercice 2017 ont enregistré une forte croissance, liée à la reprise.

2e point, ces dividendes distribués représentent les 2/3 des bénéfices dégagés parce que les actionnaires réclament des rendements élevés. C’est vrai et pourquoi est-on dans cette situation ? Tout simplement parce qu’il n’y a pas de capital en France, pas assez dirigé vers le financement des sociétés et nos grandes entreprises sont obligées d’accepter l'argent des grands fonds d’investissements anglo saxons, fonds de pension de retraite. C’est ça ou l’accueil des grands fonds souverains du golfe ou de Chine.

Nous n’avons pas en France des fonds d‘investissements, parce que notre système de retraite n’est pas financé par capitalisation et parce que ce n’est pas la culture tout simplement. L’épargne franco-française va plutôt dans l'immobilier, dans le livret A et dans l'assurance-vie, laquelle assurance-vie va s’investir en fonds d’Etat pour financer le déficit public.

3e point, cet argent distribué aux actionnaires, le plus souvent étrangers, revient d’ailleurs sous forme de réinvestissement dans les entreprises françaises, preuve que les fonds anglo saxons ont été fidélisés.

Pour être complet, Oxfam aurait dû expliquer cette situation structurelle française et dégager des solutions. Celle d’inventer des fonds d’investissement à la française, des fonds de pension, des fonds de retraites, de favoriser le fléchage de l’épargne française vers les entreprises françaises, et nous pourrons infléchir la politique de redistribution vers une répartition un peu différente.

Vu sous cet angle, le rapport intéressant de Oxfam serait évidemment moins politique, et surtout moins polémique. Donc plus utile. Personne ne sait pour quelle raison profonde l‘ONG a décidé de contribuer ainsi à alimenter le débat sur la France des riches avec des éléments structurels qui ne sont pas nouveaux, mais on ne peut pas ne pas faire le rapport avec l’arrivée de Cécile Duflot à la tête de la filiale française. Maintenant reste à savoir si une telle communication renforce l’efficacité de l’ONG qui a besoin de s’alimenter auprès de partenaires qui doivent quand même lui apporter de quoi vivre. Cécile Duflot aurait pu mettre son talent et son énergie pour expliquer qu’il faut revoir toute la politique de l’épargne en France. Plutôt que de donner des munitions un peu factices à tous ceux qui chassent les plus riches. Tout le monde y gagnerait ? Y compris l’ONG.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ici Londres
- 17/05/2018 - 07:08
Incroyable, ce parasite nuisible de Duflot...
s’est - ou a été - recasé au sein de ce machin. Un vrai pansement cette folle qui n’a jamais travaillé de sa vie ...
lorwakaf
- 16/05/2018 - 18:01
D'accord avec JM Sylvestre
Pas d'information réelle dans la communication d'Oxfam mais cela donne du travail facile aux journalistes commentateurs. Je donne à Kiva qui aide des gens du tiers-monde à investir pour leur propre activité.
Paul Emiste
- 16/05/2018 - 16:06
Ludwig von Mises
Le socialisme ne produit rien, il se borne à dissiper ce qu'a créé la société fondée sur la propriété privée des moyens de production.