En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 1 heure 16 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 3 heures 44 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 9 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 10 heures 33 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 21 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 23 heures 2 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 9 heures 10 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 4 heures 24 min
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 10 heures 48 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 22 heures 29 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 1 jour 1 heure
Atlantico Business

Airbus, PSA Peugeot-Citroën, Renault, Total, BNP ou Accor... toutes prises au piège de Trump sur l’Iran

Publié le 12 mai 2018
Les entreprises occidentales ont six mois pour déménager et sortir d’Iran. La décision américaine de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien est déjà difficile à accepter pour des raisons morales, politiques et stratégiques, mais elle prend en otage la plupart des entreprises de la planète.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les entreprises occidentales ont six mois pour déménager et sortir d’Iran. La décision américaine de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien est déjà difficile à accepter pour des raisons morales, politiques et stratégiques, mais elle prend en otage la plupart des entreprises de la planète.

Les entreprises occidentales et parmi elles, beaucoup de françaises, sont amenées à sortir d’Iran d’ici 3 à 6 mois. L’affaire iranienne est évidemment très grave. Parce que non seulement, les Etats-Unis s’assoient sur un accord négocié et signé par le président précédent mais parce qu’indirectement le président Trump utilise une jurisprudence américaine qui revient à sanctionner sévèrement les entreprises, quelque soit leur nationalité, qui ne respecteraient pas la décision américaine.

La pratique américaine brandie par le président Trump revient à prendre les entreprises en otage.

De deux choses l’une, ou bien une entreprise qui travaille en Iran se couche et s’aligne sur l’embargo décidé par la Maison Blanche, ou alors si elle refuse de respecter l’injonction américaine, elle se voit pénaliser par l’Amérique dans ses activités sur le marché US. Bref, elle se voit infliger des sanctions, et même être interdite de rentrer ses produits et ses services sur le territoire.

La Banque BNP Paribas en sait quelque chose. Le grand public n’a pas su l’ampleur du désastre, mais la banque française a été accusée en 2014 d’avoir violé les embargos décidés par les américains, en Iran, à Cuba, et au Soudan. Le résultat est que BNP Paribas a été condamné à verser au Trésor américain pour 9 milliards de dollars de pénalités, de changer l’essentiel de son staff américain, et une partie de ses dirigeants à Paris. Sinon, elle se voyait retirer sa licence bancaire, autant déménager des Etats-Unis. Pour la BNP, cette affaire a failli lui être fatale. Alors, il y a sans doute eu des défaillances humaines du côté des personnels dirigeants. Un peu de naïveté ou d’arrogance, mais on ne saura jamais ce qui s’est réellement passé sauf que le groupe a payé et qu’il a eu du mal à digérer la facture.

Beaucoup d’autres entreprises se sont fait prendre dans cette procédure infernale et on n’était pas sous l’administration Trump. On était sous administration Obama et la plupart des pays occidentaux ont assumé cette pratique, parce qu’ils avaient eux aussi voulu l’embargo pour faire pression sur l’Iran. Il s’agissait d’un accord international.

Aujourd’hui, l’Amérique de Trump prend la décision de façon unilatérale de se retirer d’un accord international. Il n’y a donc plus continuité de l’Etat américain, ce qui va poser (entre autres) des problèmes juridiques.

Les autres pays signataires entendent sauver cet accord. Emmanuel Macron et Angela Merkel ont demandé à ce que cet accord ne soit pas cassé, ils ont proposé à Donald Trump de le réformer, de l’améliorer, mais pour l’instant, il n’y a pas de réponses du côté américain. Donald Trump campe sur cette décision.

Toutes les entreprises occidentales qui ont engagé des relations commerciales avec l’Iran et qui travaillent beaucoup avec depuis que les relations s’étaient pacifiées, sont donc en risque de se voir sortir du marché américain avec des pénalités importantes. Alors, il y a beaucoup d’entreprises occidentales qui travaillent en Iran, dans l’automobile, Peugeot-Citroën (30% du marché iranien), Renault, Volkswagen, Airbus et Boeing qui ont signé 400 avions de commandes avec Iranair, British Airways, Lufthansa et même Accor, sans parler des banques et assurances françaises qui étaient revenues sur la pointe des pieds et qui en théorie vont devoir choisir et sans doute se retirer, à moins que les européens s’entendent pour garantir leur activité.

1er point, la décision américaine d’appliquer l'embargo sera effective en novembre. Il peut donc se passer beaucoup de choses d’ici là. Mais certainement pas un revirement de la position américaine.

2e point, tous les opérateurs économiques alliés à leurs gouvernements vont sans doute se battre sur le terrain juridique pour que les acteurs non américains ne soient pas tenus par la nécessité de respecter l’embargo.

Cette position est tenable si l’Iran de son côté respecte l’accord sur le nucléaire. Mais l’Iran le respectera si et seulement si elle ne pâtit pas dans son évolution économique de l’embargo. Bref, cette équation est insoluble.

3e point, l’Europe en général et la France en particulier ont assez peu de marge de manoeuvre pour garantir l’activité de leurs entreprises. D’abord parce que les membres ne sont pas totalement unis sur la décision. Leurs décisions sont divergentes parce que leurs intérêts ne sont pas équivalents.

4e point, cette affaire est pour l’Amérique une formidable occasion de faire du protectionnisme, parce que le but du jeu c’est évidemment d’affaiblir des concurrents.

Entre le poids politique, le poids militaire et le poids monétaire avec un dollar qui est la monnaie mondiale, Donald Trump profite de la faiblesse européenne pour asseoir cette influence sur le monde. Hier, la Corée, aujourd’hui le Moyen Orient, et demain la Chine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aristide41
- 14/05/2018 - 07:11
Question d'habitude
Il va falloir s'habituer aux méthodes mafieuses de ce triste personnage.Même sa femme ne le supporte pas. Attendons les midterm pour prendre le pouls des américains. Mais je ne me fais pas d'illusion, il saura baratiner son monde pour se faire réélire.
marc92
- 12/05/2018 - 14:35
1984 suite
Parmi nos Maîtres du Monde, il doit y avoir des adeptes de George Orwell, 1984 (1949) et de son organisation mondiale: "Océania, Eurasia et Estasia"...
vangog
- 12/05/2018 - 13:04
OMC, ONU...sont les responsables!
...Ces organisations internationales, noyautées par les gauchistes, ont créé des déséquilibres dangereux...Chine socialiste manipulant sa monnaie et interdisant aux entreprises de s’implanter en Chine (sauf en étant parrainées par un apparatchik de la nomenklatura socialiste...), Iran terroriste manipulant les inspecteurs de l’AIEA (tiens! Il a démissionné de honte, le directeur de l’AIEA?...). Comme pour les fascistes bloqueurs d’examens en France, ce sont ceux qui débloquent qui sont sanctionnés par l’injustice gauchiste...et les roquets aboient en meute! Mais les roquets aboient, et la caravane Trump passe..