En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 8 heures 28 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 21 heures 16 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 1 jour 40 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 3 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 7 heures 16 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 7 heures 58 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 8 heures 11 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 19 heures 45 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 22 heures 11 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 1 jour 3 heures
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Le joli mois de mai

Ponts et viaducs de mai : les Français sont-ils vraiment une exception mondiale en matière d’addiction aux jours fériés ?

Publié le 10 mai 2018
1er mai, 8 mai, jeudi de l'Ascension... ce mois de mai 2018 est particulièrement propice aux ponts et autres "viaducs". Mais existe-t-il une exception française en termes d'addiction aux jours fériés ?
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
1er mai, 8 mai, jeudi de l'Ascension... ce mois de mai 2018 est particulièrement propice aux ponts et autres "viaducs". Mais existe-t-il une exception française en termes d'addiction aux jours fériés ?

Atlantico : Alors que ce mois de mai 2018 est parsemé de ponts et autres "viaducs" en raison de nombreux jours fériés, faut-il y voir une exception française en termes d'addiction aux jours fériés ? Derrière les RTT, les jours fériés, les jours de congés maladie qui n'appellent pas toujours de justification, et au regard du nombre d'heures travaillées annuellement, les Français sont-ils aussi "paresseux" qu'ils en ont l'air ? 

Philippe Crevel : Le mois de mai 2018 ne comptera que 19 jours travaillés. La France n’est pas le pays comptant le plus de jours fériés. En effet, avec 11 jours fériés, notre pays est dépassé par la Colombie (18 jours), la Malaisie (16), le Japon (15), l’Espagne et le Portugal (14).. En revanche, nous sommes mieux lotis que le Mexique (7), la Roumanie et les Pays-Bas (8 jours fériés). En France comme dans de nombreux autres pays, les jours fériés peuvent être travaillés et payés selon les secteurs et les conventions collectives.

La France se situe néanmoins parmi les pays comptant le plus de jours chômés mais n'arrive qu'en 34e position pour les jours fériés. Parmi les habitants bénéficiant le plus de jours de congés figurent les Autrichiens et les Maltais (38 jours de congés et féries). Suivent les Grecs, les Polonais et les Boliviens avec 37 jours. Les Français cumulent 36 jours, aux côtés des Britanniques, des Boliviens, des Espagnols et des Suédois. En revanche, les Allemands n’en comptent que de 29 jours.

La France en nombre d’heures travaillées et malgré les 35 heures n’est pas au dernier rang de l’OCDE. Les Allemands, les Danois et les Néerlandais travaillent moins. Néanmoins, ce classement doit être relativisé car ces trois pays se caractérisent par un fort recours au travail partiel ce qui abaisse le temps de travail par actif.

Que peut-on apprendre de ces pays qui travaillent le plus et de ceux qui travaillent le moins ? Entre productivité élevée et trop faible nombre d'heures travaillées, comment estimer un tel chiffre vis à vis des autres pays ?

Le temps de travail n’est pas un juge de paix intangible. Ainsi, les Grecs ont un temps de travail très élevé ce qui ne les empêche pas d’avoir connu quelques problèmes économiques. Il faut également prendre en compte la productivité, l’efficience eau travail et aussi le coût global de ce dernier.

En matière de productivité, la France se situe en haut du classement. Elle n’est dépassée en Europe que par les Belges et les Néerlandais. Elle devance l’Allemagne. Pour compenser le faible temps de travail et son coût élevé, il est nécessaire d’être productif. L’Allemagne peut se permettre d’avoir un faible nombre d’heures de travail car son industrie est très productive. Il faut également relativiser la notion de productivité qui valorise les coûts élevés de travail.

Au-delà du nombre d’heures de travail, de la productivité, la France a un problème de compétitivité comme en témoigne son déficit commercial structurellement déficiaire. Depuis plus de 15 ans, la France enregistre un déficit extérieur qui s’accroît dès que la croissance repart. Le déficit commercial a ainsi atteint 62,8 milliards d’euros en 2018 en hausse de 29 % par rapport à 2017.

Au regard de la productivité de la population et du nombre d'heures travaillées, "l'équilibre" français est-il "compétitif" ? Faut-il réellement travailler plus alors que les chiffres allemands sont plus faibles que ceux de la France ?

Du fait de l’enchainement des jours fériés en mai, la croissance devrait être amputé de 0,2 point au cours du 2e trimestre auquel il faudra ajouter les conséquences des conflits sociaux.

Certes, ce mois de mai atypique permet de solder les congés non pris. Des entreprises imposent des congés obligatoires. Elles peuvent également instituer des journées de RTT obligatoires. Si les jours fériés sont synonymes de vacances, ils peuvent générer un surcroît d’activité dans le secteur du tourisme et des loisirs. Mais, il est certain que les secteurs à forte productivité sont plutôt à l’arrêt.

Le fait que la France se paie le luxe d’avoir un deuxième mois d’août en mai ne serait pas sans incidence si son économie était productive. Or, elle est souvent positionnée sur des créneaux de gamme moyenne et non sur des créneaux de haut de gamme comme l’Allemagne. La France est en compétition avec des pays comme l’Espagne, le Portugal, la Turquie ou les pays émergents. De ce fait, nos surcoûts et notre faible temps de travail sont de réels handicaps. Les Allemands sont « price maker » car ils sont la référence en matière de production industrielle. Ils peuvent imposer leur prix. Ils ont également joué avec excellence la logique de la division internationale du travail en important des pays émergents en particulier ceux d’Europe orientale des biens intermédiaires.

Les jours fériés, les congés, les 35 heures seront des boulets pour l’économie française tant qu’elle ne sera pas positionnée dans le haut de gamme, ce qui suppose une évolution de la formation initiale et continue, un effort d’investissement important et une volonté des pouvoirs publics d’améliorer les infrastructures tout en améliorant la situation des finances publiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerard JOURDAIN
- 10/05/2018 - 16:07
impossible
faire de la super qualité n'est pas dans la culture Française et depuis toujours. je ne parle pas de niche "parfum, bagagerie,....
les Français ont des trains de vie de pays hyper qualifiés et travailleur...
D'où l'endettement et les crises à succession.