En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 11 min 56 sec
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 5 heures 13 sec
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 22 heures 11 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 23 heures 16 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 1 jour 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 22 heures 37 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 23 heures 46 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 1 jour 55 min
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Tue l'amour

Comment Netflix et la video à la demande sont en train de briser nos rythmes de sommeil (et nos vies sexuelles...)

Publié le 08 mai 2018
Une étude universitaire anglaise s'inquiète de la surutilisation des écrans entre 10h et 11h du soir. Les écrans au lit, pire ennemi d'une sexualité épanouie ? Il faut craindre que oui.
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude universitaire anglaise s'inquiète de la surutilisation des écrans entre 10h et 11h du soir. Les écrans au lit, pire ennemi d'une sexualité épanouie ? Il faut craindre que oui.

Atlantico : Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Université de Lancaster publiée dans le journal "Energy Research and Social Science" a démontré et se basant sur les pics de consommation d'électricité que la période de la journée où le trafic internet était le plus sollicité était entre 22h et 23h. Piste d'explication avancée par les chercheurs : la multiplication des écrans et l'utilisation généralisée des services de vidéos à la demande au lit. Quelles peuvent être les conséquences de ces nouvelles pratiques dans la vie privée et sociale des individus ?

Nathalie Nadaud-Albertini : La multiplication des écrans et les nouvelles pratiques qui y sont liées ont pour conséquence que l’on a tendance à être absents ensemble. C’est-à-dire que la co-présence physique n’est pas ce qui fait lien en priorité. On est dans une situation où des personnes sont ensemble dans un même lieu mais ne partagent pas ce qu’elles sont en train de vivre, car chacune est occupée à être ailleurs, dans un espace numérique, soit en visionnant des vidéos à la demande, soit en échangeant avec d’autres sur les réseaux. Elles se retrouvent ainsi entre deux lieux et deux expériences, un lieu physique où elles sont à côté d’autres corps, et un lieu numérique où elles entrent en interaction avec les mots et les images d’autres désincarnés. Au final, elles ressentent souvent une plus forte « obligation » d’être avec les êtres qui peuplent les espaces numériques parce qu’elles ont le sentiment d’avoir les autres plus facilement à portée de main. Si l’on n’y prend pas garde, on a donc tendance à désinvestir les interactions avec nos proches dans les moments où l’on peut se retrouver dans l’intimité, quelle que soit la nature de celle-ci (familiale, amicale ou amoureuse).  

Le journal The Sun fait le lien avec les travaux du professeur à l'Université de Cambridge David Spielgelhalter qui établissait une corrélation entre le désintérêt croissant pour le sexe et la présence d'écrans dans les chambres à coucher. Que penser de cette déduction ?

Ce que je pense de cette corrélation ? Tout d’abord qu’il faut la traiter avec les précautions à prendre avec les corrélations, ainsi qu’on l’apprend dès les premières années d’études en sciences humaines. C’est-à-dire que pointer une corrélation ne permet pas de conclure obligatoirement à un rapport de cause à effet. Je m’explique. Si on dit : « c’est en Alsace qu’il a y le plus de cigognes, et c’est en Alsace que les naissances sont les plus nombreuses », et que l’on confond corrélation et rapport de cause à effet, on conclut que les cigognes apportent les bébés….

Cela dit, l’utilisation d’écrans dans la chambre à coucher peut effectivement être un frein à l’intimité du couple si, au lieu de partager du temps ensemble, chacun préfère un tête-à-tête avec son écran personnel pour être avec d’autres dans un espace numérique ou regarder des VOD. Mais avant les écrans, on pouvait aussi avoir cette absence à l’autre en étant chacun plongé dans une lecture différente et absorbante. Donc je pense qu’il faut se garder de toute conclusion hâtive sans pour autant nier le fait que les écrans individualisés questionnent l’intimité.

Souvent, on vit les VOD ou le fait d’aller sur différentes espaces numériques comme un moment pour soi, après avoir regardé la télévision en famille dans le salon. Avant les tablettes, lire un livre avant de s’endormir répondait au même désir. Donc, pour moi, livre ou tablette, la question est avant tout de se demander pourquoi on a moins envie d’intimité avec la personne qui partage notre lit, en s’interrogeant sur la relation de couple elle-même et ses éventuels dysfonctionnements.

Quelles autres questions soulèvent cette omniprésente connexion à internet (ou cette absence totale de déconnexion) ?

Cette connexion omniprésente à Internet pose également la question de la relation que l’on entretient avec soi-même, car cette tranche horaire de 22h à 23h est le moment où les enfants sont couchés et où l’on peut en profiter pour se reposer de sa journée. Rester invariablement connecté dans ces moments-là fait que l’on ne se coupe jamais du bruit du monde, on voit qu’untel a posté ceci ou cela sur les réseaux, qu’un autre a réagi de telle façon au post d’un autre, on fait défiler ces informations sur son écran, souvent en cherchant à maximiser les « interactions » et donc en accordant au final peu de temps aux uns et aux autres, même à distance. En plus, on ressort de cette activité particulièrement fatigué, comme avec la tête trop pleine, sans avoir pu se recentrer un peu sur soi.

Donc cela pose également la question de l’absence à soi-même et aux autres qu’ils soient à distance ou à proximité physique. Cela implique d’apprendre à gérer ces nouvelles formes de liens qui nous font être à plusieurs endroits à la fois, et surtout d’apprendre à se ménager des moments de déconnexion pour avoir une véritable intimité où l’on se repose de la vie sociale, que cette intimité soit un moment avec ses proches ou un moment de décompression que l’on s’accorde uniquement à soi-même.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 09/05/2018 - 05:15
Et les campagnes anti-tabac ?
La suppression de la cigarette après l'amour, point d'orgue d'une copulation bien menée, ne serait- elle pas cause de cette désaffection
constatée ?