En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 13 min 20 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 45 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 56 min 56 sec
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 10 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 16 heures 41 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 18 min
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Tue l'amour

Comment Netflix et la video à la demande sont en train de briser nos rythmes de sommeil (et nos vies sexuelles...)

Publié le 08 mai 2018
Une étude universitaire anglaise s'inquiète de la surutilisation des écrans entre 10h et 11h du soir. Les écrans au lit, pire ennemi d'une sexualité épanouie ? Il faut craindre que oui.
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude universitaire anglaise s'inquiète de la surutilisation des écrans entre 10h et 11h du soir. Les écrans au lit, pire ennemi d'une sexualité épanouie ? Il faut craindre que oui.

Atlantico : Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Université de Lancaster publiée dans le journal "Energy Research and Social Science" a démontré et se basant sur les pics de consommation d'électricité que la période de la journée où le trafic internet était le plus sollicité était entre 22h et 23h. Piste d'explication avancée par les chercheurs : la multiplication des écrans et l'utilisation généralisée des services de vidéos à la demande au lit. Quelles peuvent être les conséquences de ces nouvelles pratiques dans la vie privée et sociale des individus ?

Nathalie Nadaud-Albertini : La multiplication des écrans et les nouvelles pratiques qui y sont liées ont pour conséquence que l’on a tendance à être absents ensemble. C’est-à-dire que la co-présence physique n’est pas ce qui fait lien en priorité. On est dans une situation où des personnes sont ensemble dans un même lieu mais ne partagent pas ce qu’elles sont en train de vivre, car chacune est occupée à être ailleurs, dans un espace numérique, soit en visionnant des vidéos à la demande, soit en échangeant avec d’autres sur les réseaux. Elles se retrouvent ainsi entre deux lieux et deux expériences, un lieu physique où elles sont à côté d’autres corps, et un lieu numérique où elles entrent en interaction avec les mots et les images d’autres désincarnés. Au final, elles ressentent souvent une plus forte « obligation » d’être avec les êtres qui peuplent les espaces numériques parce qu’elles ont le sentiment d’avoir les autres plus facilement à portée de main. Si l’on n’y prend pas garde, on a donc tendance à désinvestir les interactions avec nos proches dans les moments où l’on peut se retrouver dans l’intimité, quelle que soit la nature de celle-ci (familiale, amicale ou amoureuse).  

Le journal The Sun fait le lien avec les travaux du professeur à l'Université de Cambridge David Spielgelhalter qui établissait une corrélation entre le désintérêt croissant pour le sexe et la présence d'écrans dans les chambres à coucher. Que penser de cette déduction ?

Ce que je pense de cette corrélation ? Tout d’abord qu’il faut la traiter avec les précautions à prendre avec les corrélations, ainsi qu’on l’apprend dès les premières années d’études en sciences humaines. C’est-à-dire que pointer une corrélation ne permet pas de conclure obligatoirement à un rapport de cause à effet. Je m’explique. Si on dit : « c’est en Alsace qu’il a y le plus de cigognes, et c’est en Alsace que les naissances sont les plus nombreuses », et que l’on confond corrélation et rapport de cause à effet, on conclut que les cigognes apportent les bébés….

Cela dit, l’utilisation d’écrans dans la chambre à coucher peut effectivement être un frein à l’intimité du couple si, au lieu de partager du temps ensemble, chacun préfère un tête-à-tête avec son écran personnel pour être avec d’autres dans un espace numérique ou regarder des VOD. Mais avant les écrans, on pouvait aussi avoir cette absence à l’autre en étant chacun plongé dans une lecture différente et absorbante. Donc je pense qu’il faut se garder de toute conclusion hâtive sans pour autant nier le fait que les écrans individualisés questionnent l’intimité.

Souvent, on vit les VOD ou le fait d’aller sur différentes espaces numériques comme un moment pour soi, après avoir regardé la télévision en famille dans le salon. Avant les tablettes, lire un livre avant de s’endormir répondait au même désir. Donc, pour moi, livre ou tablette, la question est avant tout de se demander pourquoi on a moins envie d’intimité avec la personne qui partage notre lit, en s’interrogeant sur la relation de couple elle-même et ses éventuels dysfonctionnements.

Quelles autres questions soulèvent cette omniprésente connexion à internet (ou cette absence totale de déconnexion) ?

Cette connexion omniprésente à Internet pose également la question de la relation que l’on entretient avec soi-même, car cette tranche horaire de 22h à 23h est le moment où les enfants sont couchés et où l’on peut en profiter pour se reposer de sa journée. Rester invariablement connecté dans ces moments-là fait que l’on ne se coupe jamais du bruit du monde, on voit qu’untel a posté ceci ou cela sur les réseaux, qu’un autre a réagi de telle façon au post d’un autre, on fait défiler ces informations sur son écran, souvent en cherchant à maximiser les « interactions » et donc en accordant au final peu de temps aux uns et aux autres, même à distance. En plus, on ressort de cette activité particulièrement fatigué, comme avec la tête trop pleine, sans avoir pu se recentrer un peu sur soi.

Donc cela pose également la question de l’absence à soi-même et aux autres qu’ils soient à distance ou à proximité physique. Cela implique d’apprendre à gérer ces nouvelles formes de liens qui nous font être à plusieurs endroits à la fois, et surtout d’apprendre à se ménager des moments de déconnexion pour avoir une véritable intimité où l’on se repose de la vie sociale, que cette intimité soit un moment avec ses proches ou un moment de décompression que l’on s’accorde uniquement à soi-même.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 09/05/2018 - 05:15
Et les campagnes anti-tabac ?
La suppression de la cigarette après l'amour, point d'orgue d'une copulation bien menée, ne serait- elle pas cause de cette désaffection
constatée ?