En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 35 min 45 sec
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 1 heure 36 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 5 heures 46 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 9 heures 4 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 10 heures 27 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 1 heure 4 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 2 heures 12 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 5 heures 59 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 7 heures 17 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 8 heures 50 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 9 heures 59 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 10 heures 40 min
© Reuters
© Reuters
Coup de pouce

Envie d’être (enfin) entendu au travail ? Voilà quelques mots qui vous permettront d’accroître votre pouvoir de conviction

Publié le 13 avril 2018
Le MIT - le Massachusetts Institute of Technology - a publié une étude qui fait état d'un constat troublant : certains mots pourraient accroître notre capacité à convaincre un auditoire. Le secret ? Ils expriment un consensus.
Alexis Kyprianou a dirigé des opérations de fusion-acquisition au sein de plusieurs grandes entreprises (British Telecom, Vivendi, Danone…). Il a également occupé plusieurs postes en tant que membre de conseils d'administration. Il a fondé et dirige...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Kyprianou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Kyprianou a dirigé des opérations de fusion-acquisition au sein de plusieurs grandes entreprises (British Telecom, Vivendi, Danone…). Il a également occupé plusieurs postes en tant que membre de conseils d'administration. Il a fondé et dirige...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le MIT - le Massachusetts Institute of Technology - a publié une étude qui fait état d'un constat troublant : certains mots pourraient accroître notre capacité à convaincre un auditoire. Le secret ? Ils expriment un consensus.

Atlantico : Une étude (ici) réalisée par l'école de Management du MIT montre que l'utilisation des mots "yeah", "donner" ("give"), "commencer" ("start"), et "rencontre" (meeting") améliore la capacité de persuasion d'un individu. Qu'est-ce qui, dans ces mots, produit un tel effet ?

Alexis Kyprianou : La première personne qui fait une proposition va agencer, construire et faire graviter la conversation autour de celle-ci. Les mots qui constituent une proposition, tel que donner – "donnez-moi quelque chose" en est un exemple parlant – permettent d'avancer une position dans une discussion. Ces mots, le plus souvent des verbes, suggèrent qu'une action est requise, ce qui se traduit par une proposition. Or, une proposition nécessite une réponse, une réaction de la part de l'interlocuteur. Le fait d'avancer une proposition est généralement associé à une certaine forme de conviction : quand on fait une proposition, on est prêt, on sait ce que l'on veut, et donc par définition on exprime une conviction certaine. Si des mots comme donner, commencer, rencontrer ne sont pas directement liés avec le principe de conviction, ils le sont néanmoins étroitement avec l'idée même de proposition qui est elle-même rattachée à cet état de conviction. C'est donc indirectement qu'ils l'expriment, en induisant une position prise par le locuteur.

Je ne crois pas, cependant, qu'un mot seul incite à une meilleure réaction. Je crois que la donne n'est influencée que selon la formulation de la phrase, la façon dont elle est organisée et dont les mots sont donc utilisés. C'est ça qui va pousser l'interlocuteur à répondre, réagir et faire le nécessaire.

Dans quelle mesure les mots peuvent-ils avoir une influence, plus largement, sur le charisme d'un individu ?

C'est, à mon sens, quelque chose de singulièrement culturel. En France, et dans les pays de langue latine de façon plus générale, on a tendance à faire particulièrement attention à la forme, tandis que dans les pays de culture et d'histoire plus anglo-saxonne, germanique ou scandinave, c'est davantage sur le fond que l'écoute se portera. Je ne dis pas que les discours latins sont plus creux que les autres pour autant. Ce qu'il faut comprendre c'est qu'en France les mots qu'on utilise sont véritablement importants. C'est un élément primordial de la communication, et particulièrement influent sur la réponse qu'apportera l'interlocuteur. Outre-manche, et partout ailleurs dans les cultures britanniques, la forme importe beaucoup moins. Le choix des mots suscite beaucoup moins d'attention que ce que souhaite le locuteur, et le reste a nettement moins d'impact.

Outre l'utilisation de certains mots, quelles autres techniques verbales pourrait-on adopter pour accroître son pouvoir de conviction et son charisme ?

Cela a beau ne pas être un mot, le silence est pourtant l'un des outils les plus puissants à disposition. Il est un moyen de faire parler l'interlocuteur, et quand il suit les propos du locuteur, il a tendance à les appuyer et à renforcer la crédibilité de celui qui les a prononcés. Il permet, donc, d'asseoir de façon plus soulignée l'impact des mots. C'est d'ailleurs une des techniques favorites des politiques : leur message est très souvent saccadé par des silences qui viennent s'intercaler dans le discours, de façon à ce que celui-ci soit plus fort. Cela permet de gagner en conviction, et d'appuyer l'importance des propos.

Egalement, rester toujours calqué au fait et ne pas exprimer d'opinion permet de garder une certaine distance, en plus d'éviter – le plus souvent – d'être coupé par son interlocuteur. Quelqu'un qui se contente d'énumérer des faits indéniables ne peut être contredit, alors qu'une opinion se doit d'être argumentée pour être valable et peut donc être débattue. Se passer d'adjectifs qualificatifs peut être une solution.

Hormis le langage adopté, qu'est-ce qui assure à l'individu un pouvoir de persuasion ?

Regarder quelqu'un droit dans les yeux aura tendance à bénéficier au locuteur, qui fera preuve d'une conviction renforcée. Une espèce de détermination susceptible de convaincre son auditoire. Encore une fois, l'utilisation du silence est particulièrement important : c'est un moyen de contrôler le rythme de la conversation, comme de pousser l'interlocuteur à parler. On gagne donc un certain contrôle sur la discussion.

Concernant la gestuelle, c'est encore un problème d'ordre culturel, lié à la forme plus qu'au fond. On retrouve donc les mêmes tendance que celles exprimées plus tôt.

 

Parce qu'un pouvoir de conviction bien maîtrisé est un atout précieux pour sa carrière professionnelle (et pas seulement), de même que le charisme, les nouvelles publications Atlantico éditions vous aident à les développer.

Comment révéler votre charisme Partie 3 : Vous avez des idées à partager : Développez votre pouvoir de conviction 

 

Comment révéler votre charisme Partie 4 : Sachez déjouer les pièges tendus par vos interlocuteurs 

 

Et toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Comment révéler votre charisme Partie 1 : Ce que vous gagnerez en le cultivant, et pas seulement si vous recherchez la célébrité

 

Comment révéler votre charisme Partie 2 : Votre corps parle pour vous : Apprenez à le maîtriser en toutes circonstances

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires