En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Atlanti-culture

"Le Lauréat" : C'est bon, mais on pouvait s'attendre à mieux

Publié le 12 mars 2018
Dans cette version intéressante mais pas exceptionnelle, proposée au Théâtre Montparnasse, de l'adaptation théâtrale du "Lauréat", film culte de 1967, ce n'est pas l'adaptation elle-même qui est en cause mais la manière de la mettre en oeuvre. On passe un bon moment, mais...
Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Romefort pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans cette version intéressante mais pas exceptionnelle, proposée au Théâtre Montparnasse, de l'adaptation théâtrale du "Lauréat", film culte de 1967, ce n'est pas l'adaptation elle-même qui est en cause mais la manière de la mettre en oeuvre. On passe un bon moment, mais...

THEATRE

Le Lauréat

D’après le roman de Charles Webb.

Adaptation Terry Jonhson , version française Oliver Thomson

Mise en scène : Stéphane Cottin

Décors : Catherine Bluwal et  Stéphane Cottin. Vidéo : Léonard

Avec : Anne Parrillaud, Arthur Fenwick, Françoise Lépine, Adèle Bernier, Marc Fayet,

Jean -Michel Lhami.

 

INFOS ET RESERVATIONS 

THEATRE MONTPARNASSE

31 rue de la Gaitée, Paris 14°

Réservation: www.theatremontparnasse.com/ Tel  01.43.22.77.74,

Jusqu'au 17 juin 

Du mardi au samedi à 20 h30, samedi à 17h30, Dimanche à 15h30.  

 

RECOMMANDATION : BON

 

THEME 

Brillant jeune diplômé, Ben Bradlock rentre en Californie pour fêter son succès avec sa famille. Issu de « l’Upper Class » américaine,  chéri par ses parents, à  21 ans, il a tout pour être heureux. Cependant, sans illusion ni désir sur son avenir, rejetant le modèle familial, il est totalement oisif.

Lors de la fête organisée par ses parents pour fêter son succés, Mrs Robinson, une amie de la famille, qui a deux fois son âge et noie son désoeuvrement dans l’alcool et une lubricité assumée, s’offre à lui  de manière aussi directe que volontaire.

Cette liaison initiatique, prendra brutalement fin quand le jeune Benjamin tombera raide amoureux de la fille de Mrs Robinson, Elaine, et que sa conquête donnera un sens à sa vie.

 

POINT FORTS

- La mise en scène  est  vraiment formidable. 

- Les vidéos qui interviennent entre les scènes développent le « off » de l’histoire tout en apportant une vraie modernité.

- La bande son, remixée avec talent sur la base de celle du film ( Simmons & Garfukel) est un personnage à part entière, en ce qu’elle resitue le spectateur dans l’atmosphère de l’époque.

- Le jeune Arthur Fenwick est vraiment excellent dans son interprétation de Benjamin Bradlock. Les seconds rôles sont également très bons, avec une mention spéciale pour Françoise Lépine, vraiment hilarante dans son numéro de « Pole Dance ».

 

 

POINTS FAIBLES 

J’ai regretté le parti pris d’interprétation froide et cynique du rôle de Mrs Robinson, jouée par  Anne Parillaud.  Son jeu assez mécanique, dénué de charme (au delà d’une lingerie très sexy  qu’elle porte remarquablement) m’a semblé dissonant avec le souvenir d'un certain glamour, que j’ai gardé du film.

Cela est certainement un choix de mise en scène, car par ailleurs Anne Parillaud n’hésite pas, en se dénudant, à prendre des risques, pour son retour au théâtre...

 

EN DEUX MOTS

Cette rencontre de deux êtres en perte de sens, voulant s’affranchir des règles sociales,  et meublant leur solitude avec une relation sexuelle dénuée de sentiment et de charme, jusqu’à ce qu’une rencontre crée un cataclysme familial: un  vaudeville audacieux dans la bourgeoisie puritaine américaine des années 60.

 

UN EXTRAIT 

Ben : « je n’éprouve aucune fierté à passer mon temps dans une chambre d’hôtel avec une alcoolique lubrique. »

 

L’AUTEUR 

Charles Webb est un romancier américain, né en 1939 en Californie. Publié en 1963, son roman « The Graduate »,  en partie autobiographique, a été adapté au cinéma en 1967. 

Mis en scène par Mike Nickols, interprété par Anne Braddock et Dustin Hoffman, le film a connu un immense succès malgré le thème assez scabreux, car témoin d’une époque de rupture entre puritanisme américain  et libération sexuelle.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

04.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

05.

Il meurt après une relation sexuelle lors d'un déplacement professionnel, la justice estime que c'est un accident du travail

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

07.

Inégalités : petits contre-arguments aux nouvelles thèses de Thomas Piketty sur la propriété privée

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires