En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 1 heure 42 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 2 heures 57 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 6 heures 20 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 7 heures 10 min
décryptage > France
Perdant perdant

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

il y a 7 heures 33 min
pépites > Economie
Fraude
E-commerce : Fraude à la TVA massive découverte par Bercy
il y a 1 jour 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 1 heure 28 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 2 heures 3 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Environnement
Fibre sociale

Grève du 5 décembre : le conflit social sur les retraites place écolos & décroissants au pied de leurs 1001 contradictions

il y a 7 heures 18 min
Rien que ça !
Chicha, piscine gonflable et système "chromecast" : les objets improbables dont disposait un détenu dans sa cellule de prison
il y a 1 jour 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Le chant du périnée" : Une conférence musicale pianotée par André Manoukian

il y a 1 jour 2 heures
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Finalement

Formation professionnelle : le gouvernement ne s’incline pas encore face aux résistances des partenaires sociaux

Publié le 24 février 2018
Les partenaires sociaux auraient pu prendre leurs pertes et proposer une demi-réforme, mettant le gouvernement dans l’embarras. Mais, en prenant sur certains éléments clés, comme le CPF, le contre-pied de la réforme voulue par le candidat Macron, ils ne laissent au chef de l'Etat que deux possibilités : soit renoncer un élément essentiel de son programme économique et social, soit "renverser la table".
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les partenaires sociaux auraient pu prendre leurs pertes et proposer une demi-réforme, mettant le gouvernement dans l’embarras. Mais, en prenant sur certains éléments clés, comme le CPF, le contre-pied de la réforme voulue par le candidat Macron, ils ne laissent au chef de l'Etat que deux possibilités : soit renoncer un élément essentiel de son programme économique et social, soit "renverser la table".

Est-ce que le préaccord qui a été conclu quant à la réforme de la formation professionnelle n'est pas à rebours finalement des orientations et de l'ambition qu'avait affiché Emmanuel Macron en la matière ? Pourquoi ?

 
Oui. Il y a, certes, quelques mesures qui vont dans le sens des orientations souhaitées par le gouvernement. C’est le cas notamment de la suppression des listes administratives fixées par les branches professionnelles qui limitaient l’accès au CPF. Si cet accord s’applique, vous pourrez utiliser votre CPF pour une gamme bien plus étendue de formations. C’est un pas en avant. De même, l’accord prévoit une révision plus rapide des certifications professionnelles, ce qui est indispensable au vu de la rapidité des évolutions technologiques. 
 
Mais la principale caractéristique de cet accord, c’est qu’il ne met ni l’entreprise ni l’individu au centre, comme le souhaitait le document d’orientation. Ce sont encore et toujours les branches professionnelles, leurs appareils syndicaux et patronaux  et leurs organismes collecteurs (les OPCA) qui dont mis en avant, qui régulent, fixent les tarifs et norment tout l’ensemble du système. Un exemple, parmi d’autres : le compte personnel formation est toujours sous-financé et les droits toujours libellés en heures de formation (et non pas en euros), ce qui fait que ce sont les branches qui continueraient à valoriser ce que vaut une heure de formation. C’est tout le contraire de ce que voulait le gouvernement ! 
 
Pour résumer, malgré les demandes pressantes du gouvernement, les partenaires sociaux n’arrivent pas à faire leur deuil d’un système pourtant usé jusqu’à la corde : inégalités d’accès à la formation, frais de gestion élevés, opacité des décisions prises par les centaines de commissions paritaires de branche, etc. 
 

Quelles mesures aurait-il été indispensable de prendre selon vous ? Fallait-il au contraire  donner plus de poids aux régions et réduire l'emprise des branches sur le secteur de la formation professionnelle ?

 
Il aurait fallu clarifier et reconstruire le système autour de quelques piliers simples. 
 
Un premier pilier « individualisé », échappant aux logiques de branche, à la main des salariés, correctement financé et adossé à un conseil en évolution professionnel dispensé par des opérateurs labellisés par une autorité véritablement indépendante ; un deuxième pilier à la main des branches et des OPCA, qui concerneraient les formations aboutissant à des certifications définies par les branches (par exemple les certificats de qualification et titres professionnels de branche). Et enfin un troisième pilier, optionnel, avec le libre choix des entreprises d’adhérer ou non à un OPCA pour financer leur plan de formation et bénéficier de conseils en ingénierie de formation. 
 
S’agissant de l’apprentissage, la voie de sortie raisonnable aurait dû être une coopération renforcée entre les régions et les grandes branches professionnelles.  Il aurait fallu introduire des mécanismes de codécisions et de cofinancement entre régions et branches. Au lieu de cela, le gouvernement a choisi de tout transférer aux branches et à leurs appareils syndicaux et patronaux, dont l’immense majorité n’a pas la taille critique pour mener de véritables politiques de formations sur un territoire donné. Saisissant cette occasion, les partenaires sociaux ont immédiatement choisi, dans leur accord, de renforcer le poids des OPCA dans ce système, de créer des observatoires des métiers, financer des actions de promotion, d’études... Le système branche-OPCA absorbe déjà 10 % de la collecte en frais de gestion en matière de formation continue, j’ai peur qu’il ne prélève autant sur les 1,5 milliard d’euros de taxe d’apprentissage supplémentaires qui vont lui être alloués. 
 

Face à la direction que prennent les négociations, comment va pouvoir réagir le gouvernement ?

 
Les partenaires sociaux auraient pu être malins, c’est-à-dire prendre leurs pertes et proposer une demi-réforme, mettant le gouvernement dans l’embarras. Mais, en prenant sur certains éléments clés, comme le CPF, le contre-pied de la réforme voulue par le candidat Macron (une plus grande individualisation des droits, plus grande transparence, efficacité, etc.), ils ne laissent au président de la République que deux possibilités : soit renoncer un élément essentiel de son programme économique et social, soit « renverser la table » en faisant, en gros, comme si cet accord n’avait pas existé. Les négociateurs patronaux et syndicaux auraient alors tout perdu. L’heure de vérité est proche. 
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sangha26
- 24/02/2018 - 13:21
Avec des si...
Il se dit couramment : "avec des si on mettrait Paris en bouteille...." et finalement rien ne se fait.... et le temps passe ! N'y-a-t-il vraiment pas possibilité d'améliorer ce qui ne va pas dans notre pays ????? Et balayer tous les intérêts annexes qui entravent tout le temps les améliorations indispensables ???
jc0206
- 24/02/2018 - 11:32
Formation professionnelle
Sujet pourri par excellence depuis des décennies mais on s'incline face aux partenaires sociaux qui pourront continuer à se gaver avec la manne de 32 milliards. Bravo !
vangog
- 23/02/2018 - 22:06
Dans la grande tradition « pas de vagues et mou du genou »...
il restera le minet-à-cougars...Je ne le vois pas se mettre à dos les syndicats, soit le fer-de-lance de sa clientèle électorale!