En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 1 heure 26 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 14 heures 28 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 22 heures 8 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 1 heure 26 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 13 heures 56 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 15 heures 22 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 16 heures 39 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 22 heures 30 min
Atlanti-culture

"Trahisons" : L'amour, c'est compliqué mais ça fait du grand théâtre

Publié le 13 février 2018
"Trahisons" est l'une des 2 ou 3 meilleures pièces d'Harold Pinter, l'un des 2 ou 3 plus grands auteurs anglais des 60 dernières années. Et là, elle est très bien montée. Si vous pouvez, profitez-en...
Françoise Boursin  est chroniqueuse pour le site Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Boursin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Boursin  est chroniqueuse pour le site Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Trahisons" est l'une des 2 ou 3 meilleures pièces d'Harold Pinter, l'un des 2 ou 3 plus grands auteurs anglais des 60 dernières années. Et là, elle est très bien montée. Si vous pouvez, profitez-en...

THEATRE

« Trahisons »

d' Harold Pinter
avec Gaëlle Billaut-Danno, François Feroleto, Yannick Laurent ou Lionel Pascal, Vincent Arfa
Mise en scène: Christophe Gand
Traduction: Eric Kahane

INFORMATIONS
Théâtre le Lucernaire
53 rue Notre-dame-des-Champs, 75006 Paris
Jusqu'au 18 mars 

Réservations: 0145445734

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME
C’est un bavardage entre trois amis, qui pourraient figurer dans un vaudeville. Mais c’est une autre relation qui apparaît. Jerry et Emma ont été amants, et ils se retrouvent deux ans après avoir rompu. Le mari d’Emma est éditeur et grand ami de Jerry en même temps que partenaire de squash. Jerry est découvreur de talents littéraires et Emma tient une galerie d'art. On ne voit pas Judith, la femme de Jerry, qui est médecin. Chaque couple a  plusieurs enfants: deux pour l’un, trois pour l'autre. 

De 1977, on remonte le temps jusqu’en 1968, à travers neuf scènes. Et on comprend peu à peu la réalité de leurs relations à travers des conversations apparemment banales et décousues: les retrouvailles, les disputes, les incompréhensions, les mensonges, les silences.

POINTS FORTS

1) C’est une profonde analyse psychologique sur l’évolution de l’amour et de l’amitié à partir de dialogues d’une banalité frappante. Chacun parle beaucoup, mais ils ne s’écoutent pas toujours. Les silences sont aussi importants que les paroles.

2) Les trois acteurs jouent remarquablement et mettent en valeur le côté compliqué des sentiments: ces répliques courtes et répétitives sont dites avec conviction et éclairent les mystères de cette relation à trois, peints avec humour.

3) Le quatrième acteur change le décor entre les neuf tableaux, avec entrain et gaieté, au son d’une musique entraînante. C’est presque un clin d’oeil au spectateur. Son rôle comme serveur dans un restaurant italien est savoureux.

4) La mise en scène est très réussie; elle met clairement en lumière le passage d’une année à l’autre par les feuilles d’un calendrier. Elle permet de changer le décor entre un bar, le studio des deux amants, l’appartement de Robert et la chambre d’hôtel à Venise, avec un minimum de modifications et de déplacements des meubles.

POINTS FAIBLES

Je vois très peu de poins négatifs dans cette belle représentation. Une seule chose m’a gênée: même si le texte écrit indique souvent que les personnages boivent un verre, la mise en scène accentue de manière surprenante la consommation de whisky, de vodka, de bière et de vin. On a l’impression qu’ils passent leur vie à boire. Belle résistance...

EN DEUX MOTS

C’est un régal de l’esprit, c’est de la légèreté qui recouvre de la gravité, c’est une réflexion profonde sur le sens de la vie à partir de dialogues ordinaires. On ne s’ennuie pas une minute.

UN EXTRAIT

(première scène entre Emma et Jerry dans un bar):

- Emma: « Quand nous avons loué ce studio de Wessex Grove, tu n’en avais pas les moyens, n’est-ce pas?

- Jerry: Oh! L’amour trouve toujours un moyen.

- Emma: J’avais acheté les rideaux.

- Jerry: Toi aussi, tu avais trouvé le moyen. 

- Emma: Ecoute, ce n’est pas par nostalgie que je voulais te voir…à quoi ça rimerait? Je voulais juste savoir comment tu vas. C’est vrai. Comment vas-tu?

- Jerry: Oh! on s’en fiche. »

L’AUTEUR

Harold Pinter (1930-1988) est un grand auteur dramatique anglais. il commence par une carrière de comédien en 1950 avant d’écrire sa première pièce ("The Room", "La Pièce") en 1957. Il rencontre le vrai succès avec « L’Anniversaire" et "Le Gardien", dans les années 60, puis il écrit de nombreuses autres pièces. « Trahisons » a été créée en 1978 en anglais à Londres, et en français en 1962 à Paris avec Caroline Cellier (Emma), André Dussollier (Jerry) et Sami Frey (Robert). A cette époque, Pinter est marqué par l’influence du théâtre de l’absurde de Beckett. 

A partir des années 70, il s'engage politiquement à gauche et défend les droits de l’homme. 

Il reçoit le Prix Nobel de littérature en 2005 et annonce qu’il n’écrira plus de pièces, mais se consacrera à la politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires