En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 2 heures 6 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 3 heures 20 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 3 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 4 heures 1 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 4 heures 16 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 4 heures 58 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 7 heures 27 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 7 heures 40 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 3 heures 9 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 4 heures 4 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 4 heures 36 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 7 heures 17 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Politique
Il ne vous est pas interdit de rire

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

il y a 7 heures 45 min
LOL story

Comment la télé et le web fabriquent des comiques à la chaîne

Publié le 13 avril 2012
Ce vendredi, le télé-crochet quotidien de Laurent Ruquier « On n’demande qu’à en rire » a l'honneur d'un prime-time. Peut-être en raison d’une conjoncture pas franchement drôle, les Français n’ont jamais été autant consommateurs d’humour. Les comiques sont partout : à la télévision, sur internet, au théâtre, au cinéma... De quoi créer des vocations.
Paul-Antoine Solier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-Antoine Solier est responsable du développement d’une société de production de télévision. Il est diplômé de l’EM LYON et titulaire d’une maîtrise de Droit Public à l'Université Paris II.Pour le suivre sur Twitter, c'est ici.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce vendredi, le télé-crochet quotidien de Laurent Ruquier « On n’demande qu’à en rire » a l'honneur d'un prime-time. Peut-être en raison d’une conjoncture pas franchement drôle, les Français n’ont jamais été autant consommateurs d’humour. Les comiques sont partout : à la télévision, sur internet, au théâtre, au cinéma... De quoi créer des vocations.

Depuis l’arrêt de « La Classe » en 1994 sur France 3, des « Coups d’humour » sur TF1 en 2004, puis de « Graines de Star » la même année sur M6, il n’existait plus réellement d’émissions « tremplin » à la télévision dans le domaine de l’humour. Après deux tentatives infructueuses en 2007 avec « 60 secondes pour rire » sur France 2 et « Made In Palmade » sur France 3, le genre semblait condamné. Seule une poignée d’élus pouvait profiter de chroniques humoristiques dans les talk show à succès pour se faire connaître.

C’est Laurent Ruquier qui a relancé la machine à découvrir des talents avec « On n’demande qu’à en rire » en 2010. Après des débuts timides, l’émission s’installe et devient aujourd’hui une valeur sûre de France 2 en access (case horaire de 18h) et même en prime-time. L’émission est plus mécanisée et reprend les codes du télé-crochet avec la présence d’un jury. Les meilleurs talents reviennent une semaine sur l’autre, c’est un cercle vertueux : plus ils sont bons, plus ils reviennent, plus ils sont connus, plus ils attirent les téléspectateurs.

A chacun son « écurie TV » 

Tout jeune talent qui veut réussir sur scène doit se faire connaître à la télévision et chaque chaîne se doit d’avoir son « écurie de jeunes talents ». France 2 peut compter, on l’a dit, sur l’ « écurie Ruquier ». Les poulains les plus connus s’appellent Olivier de Benoist, Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere, Constance (qui vient de quitter le nid). Depuis 2006, le « Jamel Comedy Club » est la rampe de lancement des rois du stand up tels que Fabrice Eboué, Thomas N’Gijol, Amelle Chahbi, Noom Diawara … Historiquement proche de Canal+, l’ « écurie Debbouze » semble à la recherche de nouveaux débouchés TV pour ses jeunes talents et prépare actuellement un projet pour M6.

Sur TF1, c’est Arthur qui joue les pygmalions dans sa très audacieuse et réussie émission « Vendredi tout est permis » pour les nostalgiques de « Les Nuls l’émission ». Canal + perpétue un long savoir-faire en matière de repérages. « Bref », la short comedy phénomène diffusée dans « Le Grand Journal » offre une exposition à ses chouchous. A côté de Kyan Khojandi, le créateur, les seconds rôles sont les nouvelles stars de la scène comique, Bérangère Krief, Baptiste Lecaplain… Enfin, dans un registre moins cathodique, Pierre Palmade joue lui aussi les mentors, en créant son « Atelier » qui forme les stars du théâtre comique parisien que tous les metteurs en scène s’arrachent.

Les carrières s’accélèrent

Il y a dix ans, il fallait au moins dix ans pour percer dans le domaine de l’humour. Anne Roumanoff, désormais super star en est la parfaite incarnation. Aujourd’hui, toute une nouvelle génération a émergé en à peine deux ans. Par ailleurs, la frontière entre la scène et le cinéma s’estompe. Les carrières au cinéma de Jean Dujardin, de Gad Elmaleh, de Jamel Debbouze, de Kad Merad, de Florence Foresti ont créé des vocations. Dans les années 2000, tout le monde voulait devenir chanteur, aujourd’hui, tout le monde veut devenir comique, en espérant faire du cinéma par la suite.

Pour lancer sa carrière de comédien, un bon « One man Show » vaut toutes les bandes démos du monde. Là encore, la télévision joue un rôle important. Les fictions courtes françaises telles que « Un gars une fille », « Caméra Café », « Scènes de Ménages », « Soda » continuent de cartonner et on toujours recruté dans les salles de spectacle. De même, la cellule repérages de Canal+ ne laisse passer aucun jeune talent sur scène pour alimenter ses fictions d’humour : « Bref », « Platane », « Kaboul Kitchen ». Attendez-vous à voir tous ces visages bientôt au cinéma.

Les rebelles du web se professionnalisent 

Une nouvelle forme d’écriture de sketch est apparue il y a trois ans sur le net. Norman, Cyprien, « Hugo tout seul », Kemar, sont les chefs de file du « Velcrou », une troupe d’humoristes d’un nouveau genre. Amis de lycée, c’est un peu le « Splendid 2.0 ». Ils postent sur internet des petites séquences vidéo amateurs dans lesquelles ils tournent en dérision les détails du quotidien. « Norman fait des vidéos » est devenu un véritable phénomène, plusieurs vidéos dépassant le million de visionnages. Des sketchs comme « Les bilingues » ont déjà rejoint le panthéon des sketchs cultes comme peuvent l’être « Le scrabble » de Pierre Palmade, « Tonyglandil » des Nuls, « Les Chasseurs » des Inconnus…

Ce succès n’a bien sûr pas échappé aux producteurs. Norman Thavaud croule sous les propositions. D’abord sur Orange Cinéma, il est aujourd’hui l’égérie de la marque Crunch. On ne peut évidemment pas lui en vouloir mais il doit réussir cette mutation professionnelle sans froisser son premier public d’internautes qui l’a fait roi.

De belles carrières en perspective, un parcours bien fléché, si votre enfant abandonne ses études pour commencer une carrière d’humoriste, vous avez maintenant toutes les raisons de le prendre avec le sourire !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
dolp
- 14/04/2012 - 04:18
comment oser
ne pas parler du palmashow dans un tel article ... (rien à voir en termes de vues)
maxx_paris
- 13/04/2012 - 12:44
on en revient toujours au meme problème: les réseaux sinon rien
j'ajouterai qu'il y a aussi l'écurie de Gilbert Rozon (juste pour rire), mais peut importe, que ce soit pour être comédien, comique, pour avoir du business, des contrats, juste survivre ou faire survivre son entreprise il faut désormais avoir une appartenance de réseau en France sinon on meurt ! La compétence, l'honnêteté, le travail, le courage sont des valeurs du passé. On va le payer cher.
Simchu
- 13/04/2012 - 11:57
Pensez aux scenaristes
Je pense qu'il ne faut pas oublier les scénaristes qui encadrent de plus en plus les comiques/chroniqueurs (nicolas canteloup, Burger Quizz...). Ils sont de plus en plus important et font des comiques de simples interprètes. Ce paramètre renforce encore le niveau d'encadrement qui existe maintenant autour des artistes qui sont de plus en plus orientés, calibrés et marketés. Mentor + Manager + Scénariste + Partenariat avec chaîne de télé ou Marque finissent par affaiblir la marge de manœuvre des artistes qui en deviennent faciles à catégoriser et plus lisses.