En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

03.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 9 heures 13 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 10 heures 46 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 13 heures 3 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 16 heures 55 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 17 heures 26 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 18 heures 46 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 19 heures 45 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 19 heures 59 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 10 heures 11 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 11 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 17 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 18 heures 3 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 18 heures 19 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 19 heures 3 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 19 heures 23 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 19 heures 46 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 20 heures 8 min
Atlanti Culture

"Une vie sans fin" : Poreux à l'air du temps

Publié le 03 février 2018
Frédéric Beigbeder ne donne pas dans le génie mais il a un public accro, que son dernier roman va fidéliser un peu plus. Ses principaux atouts: être en osmose lucide et ironique avec son temps, connaître ses limites et s'amuser intra muros.
Paul Lelievre pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Beigbeder ne donne pas dans le génie mais il a un public accro, que son dernier roman va fidéliser un peu plus. Ses principaux atouts: être en osmose lucide et ironique avec son temps, connaître ses limites et s'amuser intra muros.

LIVRE

« Une vie sans fin », de Frédéric Beigbeder (Ed. Grasset, 348 pages)

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Frédéric Beigbeder ne veut plus mourir et il va tout faire pour échapper définitivement à cette fatalité. Mais la recherche de la vie éternelle est évidemment une chute en avant dans le scientisme New Age où l’importance de l’argent est le principal indice du vice qui y règne: transhumanisme aux relents de nazisme, scientifiques doués à l’allure de gourous, robots n’ayant pas peur du détournement de mineur. 

La peur pathologique de la mort qu'a le héros de ce roman à peu près autobiographique, emmène le lecteur dans une sorte d’aventure instructive où il pourra se faire une idée des avancées scientifiques concernant le prolongement de la vie mais aussi avoir des indications sur l’eugénisme qui parfois sous-tend ce genre de recherches.

POINTS FORTS

  • On apprend beaucoup de choses dans ce roman mais sans effort, et ce n'est pas désagréable d’apprendre en riant...
  • Le livre est assez drôle, émouvant aussi parfois.
  • Beigbeder assume son côté bobo hyper « friqué » néo punk qui se fout de tout. 
  •  La morale de l’histoire est assez évidente mais parfois il est bon, justement, de rappeler certaines évidences.

 

POINTS FAIBLES

Les points forts peuvent aussi être considérés des points faibles. Cela dépendra de vous...

EN DEUX MOTS

Stefan Sweig dans sa biographie de Nietzsche, rapporte ces paroles tenues par le philosophe allemand: « C’est l’éternelle vitalité qui compte, et non pas la vie éternelle». C’est un peu cette idée que défend ce roman d’aventure aux allures de conte philosophique à la sauce 2018. Alors que l’on aurait pu s’attendre à une glorification du transhumanisme, Beigbeder tient en fait un discours assez subtil, teinté d’humour potache et parfois d'une certaine finesse, qui pousse à une réflexion sincère sur le sens de la vie et par conséquent sur celui de la mort. Personne ne veut mourir, en tout cas la plupart d’entre nous, mais à bien y réfléchir, voulons-nous d’une vie sans fin? Le filmHighlander (le premier long métrage de 1986) proposait un début de réponse. Beigbeder parachève cette vision qui remet en perspective notre mortalité.

En deux mots: voilà un roman de "non science fiction", philosophique mais facile,dans lequel le héros est un peu énervant mais drôle.

UN EXTRAIT

« Tel était le rêve des biogénéticiens: composer une espèce, comme un musicien compose une symphonie. La Nature les ennuyait: l’homme en avait fait le tour jusqu’à l’épuisement. Le moment était venu de prendre le relais de Dieu. Dieu avait créé l’homme, c’était au tour de l’homme d’enfanter des choses. »

L’AUTEUR

Frédéric Beigbeder est journaliste et romancier, animateur télé et bobo assumé. Son roman le plus connu est « 99 francs » dont l'adaptation au cinéma a fait un carton, ce qui a permis à F. Beigbeder de se faire connaître de la plupart des français.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires