En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

03.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

04.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 4 min 15 sec
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 2 heures 16 sec
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Société
énième réforme

Lutte contre les stupéfiants : le plan antidrogue qui n’en était pas un

il y a 3 heures 9 min
pépite vidéo > International
Preuve en image
Des navires de guerres vendus par la France impliqués dans le blocus yéménite
il y a 18 heures 9 min
pépites > France
plus de reports possibles
Evacuation d’un millier de migrants à Grande-Synthe
il y a 18 heures 56 min
pépite vidéo > Justice
une énième confrontation
Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune
il y a 20 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 1 heure 52 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Au secours, l’OMC se réveille et autorise Donald Trump à taxer les produits d’origine européenne

il y a 2 heures 56 min
décryptage > Société
Le multiculturalisme est l'un des problèmes ?

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

il y a 3 heures 30 min
light > Insolite
Du costume à la tenue de cirque
L’ex-conseiller de Donald Trump participe à l’émission Danse avec les Stars
il y a 18 heures 37 min
de la moquerie dans l'air
Justin Trudeau va réenregistrer son hymne en français
il y a 19 heures 12 min
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 20 heures 51 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 21 heures 50 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Bonnes feuilles

"Le médecin soigne, mais c’est le malade qui guérit" : les liens entre médecine moderne et religion

Publié le 03 février 2018
Comment mourir ? Comment répondre à nos peurs ? Derrière les murs des monastères, les hommes de Dieu passent leur existence à préparer le grand passage. Peuvent-ils nous aider à comprendre la souffrance, la maladie, la peine et la solitude des derniers instants ? Extrait de "Un temps pour mourir" de Nicolas Diat, aux éditions Fayard (1/2).
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment mourir ? Comment répondre à nos peurs ? Derrière les murs des monastères, les hommes de Dieu passent leur existence à préparer le grand passage. Peuvent-ils nous aider à comprendre la souffrance, la maladie, la peine et la solitude des derniers instants ? Extrait de "Un temps pour mourir" de Nicolas Diat, aux éditions Fayard (1/2).

J’ai été effaré par la description violente et angoissante que dom David m’a faite de ses rapports avec le système de santé français. L’exemple du père Patrice, mort en décembre 2016, à quatre-vingt-dix-neuf ans et onze mois, est terrible. Il avait été le créateur du célèbre atelier de cithares de l’abbaye – en quarante ans, En-Calcat a fabriqué des milliers d’instruments, dispersés aux quatre coins du monde. À la fin de sa vie, la force de sa voix pouvait encore surpasser tout le chœur de l’abbaye. Le père Patrice ne voulait pas mourir avant d’avoir fêté son centième anniversaire. Les moines avaient prévu de belles célébrations. Un mois avant les réjouissances, ils ont dû tout annuler. Le père Patrice a été hospitalisé deux mois à Castres pour une infection pulmonaire. Quand il est enfin revenu parmi ses frères, le professeur a annoncé qu’il était guéri. Le père Patrice est mort deux jours plus tard… Les médecins étaient venus à bout de la fameuse bactérie qu’ils traquaient sans relâche dans ses poumons. Mais le pauvre homme était devenu un petit oisillon chétif et décharné. Il était si maigre que la pile cardiaque apparaissait sous sa peau blafarde. Les frères se sont demandé si les médecins n’avaient pas essayé de nouveaux médicaments sans les en informer. Cet acharnement pour éradiquer une bactérie semblait suspecte. Le père Patrice a-t‑il été une chair à expérience ? Comment résister à l’autorité de la décision médicale qui tombe comme un couperet ? Est-ce même possible ? Les personnes âgées sont sans défense. Il faut se battre pour avoir accès aux informations du dossier de santé. Les hôpitaux ont des exigences de rentabilité qui font frémir, et les malades sont déclassés.

Dom David s’est longuement penché sur ces questions : « Notre lien avec la médecine a beaucoup évolué. Il y a désormais un travail de prévention qui n’existait pas auparavant. Quand je suis entré à l’abbaye, les moines prenaient rarement le chemin de l’infirmerie. Les examens de routine peuvent sauver une vie. En cardiologie, ces visites sont fondamentales. En 2010, lors d’une simple consultation, on m’a découvert un rétrécissement coronarien ; le traitement m’a évité de grands ennuis. Et pourtant, au ciel, je serais plus heureux. À réparer sans cesse les vivants comme des automates, nous allons finir en loques. Lorsque nous plaçons une pile cardiaque à un frère atteint de la maladie d’Alzheimer, on soigne le cœur pour mieux prolonger la maladie du cerveau. Souvent, nous devons choisir entre le cancer, l’AVC et l’infarctus. J’ai beaucoup aimé la lecture d’un livre du philosophe Günther Anders, L’Obsolescence de l’homme 1 . Il parle du décalage prométhéen qui marque le monde postmoderne. L’homme a créé un monde technologique qui l’humilie et le rend honteux. Les machines sont plus parfaites que l’être humain. Dans ce système, l’erreur est forcément l’homme. La technologie ne peut plus être fautive. Au contraire, dans l’anthropologie classique, l’homme était le sommet du règne animal.

Depuis cinquante ans, il est devenu le point bas d’un monde dominé par les idoles technologiques. Nous sommes réduits au rôle de maillon faible d’un système que nous avons librement créé. Dans un hôpital, la guérison obéit à la même logique. Le malade est une machine. Les chirurgiens réparent un foie, un rein, un cœur, un estomac, jusqu’au moment où la machine est tellement usée qu’il faut la jeter à la poubelle. Ce phénomène atteint les sociétés occidentales, et les moines ne font pas exception. Contre cette vision, je crois beaucoup à l’approche biblique du dynamisme de l’âme. Il faut rester en lien avec Dieu, dont nous tenons notre souffle. Ce trait d’union ne peut pas être rompu. Le médecin soigne, mais c’est le malade qui guérit. Le rétablissement du corps reste toujours en lien avec Celui qui donne la vie. »

Extrait de "Un temps pour mourir" de Nicolas Diat, aux éditions Fayard

"Un temps pour mourir" de Nicolas Diat

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

07.

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

03.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

04.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 03/02/2018 - 16:26
Quel beau métier !.... On
Quel beau métier !.... On enterre ses erreurs !
cloette
- 03/02/2018 - 13:06
Le meilleur médecin
c'est soi même .