En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 23 min 31 sec
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 54 min 7 sec
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 1 heure 38 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 3 heures 2 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 16 heures 43 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 17 heures 40 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 21 heures 11 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 24 min 9 sec
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 2 heures 2 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 2 heures 25 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 15 heures 33 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 16 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 16 heures 58 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 19 heures 8 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 21 heures 22 min
Atlanti-culture

"Michel-Ange et les fesses de Dieu" : libre de ton et d'esprit. Une grande réussite

Publié le 26 janvier 2018
Remarquablement mis en scène et interprété, ce spectacle sur la réalisation par Michel Ange du plafond de la Chapelle Sixtine se démarque intelligemment et joyeusement du néo-conformisme culturel et moral. Aussi profond que truculent.
Danielle Mathieu-Bouillon pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Remarquablement mis en scène et interprété, ce spectacle sur la réalisation par Michel Ange du plafond de la Chapelle Sixtine se démarque intelligemment et joyeusement du néo-conformisme culturel et moral. Aussi profond que truculent.

THEATRE

Michel-Ange et les fesses de Dieu

de Jean-Philippe Noël

Mise en scène : Jean-Paul Bordes

avec Jean-Paul Bordes, François Siener, Jean-Paul Comart, César Dabonneville

INFORMATIONS

Théâtre 14- Jean-Marie Serreau

20, avenue Marc Sangnier – 75014 Paris

Jusqu' au 24 février 

 Lundi à 19h;  mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 20h45; samedi à 16h,

Réservations : 01 45 45 49 77 

                      du lundi au samedi de 14h à 18h

RECOMMANDATION 

EN PRIORITE

THEME 

A la demande instante du Pape Jules II, Michel-Ange accepte de réaliser le plafond de la Chapelle Sixtine. Au lieu des 12 apôtres voulus par le Pape, il illustrera la Genèse par des épisodes de l’Ancien Testament. Les travaux dureront quatre ans. Entre l’artiste volontaire et convaincu qu’il ne travaille que pour Dieu et le caractère ombrageux de ce Pape martial et impétueux qui veut lui imposer sa volonté, un duel magistral s’engage. Il est historiquement vrai et passionnant du début à la fin. Quelle merveilleuse idée de pièce...

POINTS FORTS

1- On apprécie le travail de Jean-Paul Bordes sur le personnage complexe de Michel-Ange, pris par ses doutes face à la peinture, alors qu’il se considère surtout comme sculpteur. Jean-Paul Bordes rend totalement crédible la volonté de Michel-Ange de s’approprier ce travail gigantesque seulement comme il le conçoit, dans la solitude absolue, avec l’aide de son serviteur, dont le bon sens et la drôlerie aèrent la pièce. Il redoute ses rivaux, même s’il se sait supérieur. Jean-Paul Bordes offre au public les différentes facettes d’un être particulièrement tourmenté.

2- François Siener a beaucoup travaillé son personnage. Il devient ce Pape énergique, menaçant, non dépourvu d’humour, avec une force et une vigueur peu commune. Ses exaspérations face au retard pris par Michel-Ange qui veut d’avantage sculpter son tombeau, la constatation des ennuis qu’il rencontre avec les morceaux de fresque qui se décollent, sa manière de bousculer l’ombrageux et hypersensible artiste, trouvent un aboutissement très beau et très émouvant lorsqu’il découvre le résultat de cette fabuleuse entreprise. Une véritable émotion étreint alors le spectateur.

3- Jean Paul Comart est le serviteur obscur et sans grade, qui prend les coups venus de chaque côté, en tentant d’unir ces deux monstres de personnalités. Il effectue un joli virement, alors qu’accablé par l’exigence sans fin de Michel-Ange, il va démontrer au Pape son émerveillement face à son travail. Là encore, c’est un excellent comédien et du très bon théâtre.

4- Les costumes de Pascale Bordet habillent les âmes des personnages. Le chapeau piqué de bougies du Maître est bouleversant, car il nous aide à comprendre les conditions si difficiles vécues par l’artiste. Le retour de la guerre nous montre un Pape défait, épuisé et baroque à souhaits, souffrant dans l’armure qu’il n’a même pas pris le temps de quitter. On parvient à reconnaître, grâce à son beau costume, le jeune peintre Raphaël, masqué, qui vient visiter le chantier incognito.

5 – Pour m’être personnellement passionnée sur ce sujet, tant sur les biographies de Michel-Ange, que sur l’époque au Vatican et même sur la correspondance, on ne peut que saluer le travail rigoureux de Jean-Philippe Noël, qui fait revivre devant nous une période foisonnante, vivifiée par ses génies.

POINTS FAIBLES 

Je n’en ai pas trouvé.

EN DEUX MOTS

C’est une  réussite absolue. On sort enthousiasmé, heureux d’en avoir appris davantage sur le génie de Michel Ange et sur ce Pape tonitruant. L’auteur ne s’amuse pas à inventer « sa petite histoire », il traite les rencontres entre deux hommes d’exception en y apportant son inventivité de dialogues percutants et crédibles ; c’est drôle et émouvant, car il parvient du fond de son cœur à faire s’exprimer le génie de l’artiste et la reconnaissance de cet immense Pape envers la puissance spirituelle de ce créateur d’exception. Le Pape est conscient qu’il n’existera face au Tribunal de l’Histoire que parce qu’il a confié cette œuvre à Michel-Ange.

UN EXTRAIT

Un peu long mais significatif:

« Jules II : Dans le fond, nous sommes pareils toi et moi. Nous avons su saisir les opportunités qui se présentaient pour nous élever.

Michel-Ange : Je ne veux pas m’élever. Juste créer.

Jules II : Balivernes, Michel-Ange, tu as tout fait pour sortir du lot.

Michel-Ange : Je n’ai fait qu’exercer mon art.

Jules II : Toujours auprès des puissants. Dès ton plus jeune âge.

Michel-Ange : Laurent cherchait des sculpteurs.

Jules II : Et tu as su immédiatement te faire bien voir du maître de Florence. Combien de temps t’a-t-il fallu pour que le Magnifique t’ouvre les portes de son palais ? Qu’il t’offre une chambre et un couvert à sa table ?

Michel-Ange : Il le faisait pour les artistes dont il aimait le travail.

Jules II : Il était loin de les considérer tous comme ses fils adoptifs ?

Michel-Ange : J’étais jeune.

Jules II : Oui, jeune, ambitieux…Et opportuniste.

Michel-Ange : Opportuniste ?

Jules II : Bien sûr. Les Médicis expulsés de Florence, tu t‘es vendu aux républicains.

Michel-Ange : Ils m’avaient commandé un David.

Jules II ! Oui, ils t’avaient commandé un David. Et tu leur as offert un symbole politique !

Michel-Ange : Je n’y avais pas pensé.

Jules II : A d’autres, Michel-Ange.

Michel-Ange : Il ne s’agissait que de trouver une destination à cet énorme bloc de marbre qui gisait là depuis des lustres. »

L’AUTEUR

Jean-Philippe Noël, dont c’est la première pièce, a déjà beaucoup écrit, journaliste, écrivain pour la radio ou la télévision. Un sujet sur les rapports du pouvoir et de l’art lui avait fait déjà aborder le thème. On a beaucoup de documents et l’on sait que ce qu’il dit est vrai. Il en a fait une belle pièce et c’est réconfortant. Il a beaucoup de talent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 26/01/2018 - 20:48
La Genèse c’est l’ancien testament
Le 1er livre !